Le Président Tebboune reçoit le Secrétaire général de l'UGTA    Industrie pharmaceutique: appel à organiser "El Djazaïr Healthcare" dans d'autres pays africains    Sahara occidental: l'activiste américaine McDonough déterminée à dénoncer les pratiques répressives du Maroc    JM-2022 : le complexe de tennis d'Oran aux normes internationales    Tizi Ouzou: 2e Salon du livre "Mouloud Mammeri" d'Ath Yanni du 24 au 28 mai    JM Oran-2022: cinq manifestations culturelles internationales prévues    Le prisonnier sahraoui Lamine Haddi soumis à des traitements "cruels et inhumains" dans les geôles marocaines    Petites et moyennes entreprises : une conférence nationale mardi sur la garantie financière    Lutte contre les feux de forêt : Henni appelle les services des forêts à redoubler de vigilance    Forte activité pluvio-orageuse, à partir de lundi, sur des wilayas du Sud    Création de la coordination mondiale des jeunes pour la solidarité avec le Sahara occidental    Lutte/championnat d'Afrique : l'Algérie termine avec 48 médailles dont 14 en or    Chafia Boudraâ, figure incontournable du cinéma algérien tire sa révérence    Oran - Omnisports: Emouvantes retrouvailles des sportifs    Karaté-do - Championnat national: La région du Centre se distingue à Tlemcen    Académie algérienne des sciences et des technologies: Des académiciens expatriés interpellent l'APN    Sahara occidental: Le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    Nouvelle pandémie, nouvelle alerte    Variole du singe: L'Algérie n'est pas à l'abri    Canicule: La Protection civile en alerte    Industrie: Contacts avancés avec des constructeurs mondiaux de voitures    Raison politique ou économique ?    MC El-Bayadh: Un authentique exploit    Le RND affiche son total soutien    Mbappé : La Liga va déposer plainte    De Bruyne «player of the year»    Les Canaris ne lâchent pas la LDC    Paroles d'experts    Une famille italienne et un Togolais enlevés par des hommes armés    35 terroristes neutralisés dans le Nord L'armée burkinabè a neutralisé    Le déficit mondial risque d'être brutal    Combien au premier trimestre 2022?    L'exemple de Constantine    11 décès en 48 heures    Bouira déploie les grands moyens    Youcef Cherfa ausculte son secteur    Saïd Bouteflika jette un pavé dans la mare    L'armée s'engage    «sauvegarder un pan de la Mémoire de la nation»    Colloque national sur Anouar Benmalek    «Nassim Essabah» chauffe la salle Ibn Khaldoun    Le Président Tebboune reçoit le ministre congolais des Hydrocarbures    Chanegriha appelle les Algériens à adhérer "avec force" à l'initiative "Main tendue" annoncée par le président Tebboune    Ramtane Lamamra: Aucune médiation entre l'Algérie et le Maroc    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison requis contre Sellal    Ministère de l'Intérieur: Le wali de Khenchela démis de ses fonctions    Le comédien Ahmed Benaissa n'est plus    Le nouveau baccalauréat et l'immense champ des arts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Aïn El-Turck: Les garages à bateaux illicites dans le collimateur
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 07 - 03 - 2018


Le phénomène des supposés abris à bateau qui sont en réalité destinés à des activités illicites et/ou des lieux de rencontre pour des marginaux s'est amplifié, ces dernières années, au point de s'imposer sur les prestigieuses plages de la contrée d'Aïn El-Turck. En effet, de la petite localité de St Roch jusqu'à celle de Bousfer, aucune plage ne semble avoir été épargnée par cette transgression. Les éléments de la police judiciaire relevant de la sûreté de daïra ont plus d'une fois procédé à des opérations de contrôle, ayant ciblé de pseudo-abris de bateau dans la municipalité d'Aïn El-Turck et ce, pour déloger des délinquants qui y ont trouvé refuge. Des poursuites judiciaires ont été notifiées par les éléments de la PJ contre les contrevenants, qui ont été interpellés lors de ces opérations coups-de- poing. Dans ce contexte, il est également utile de signaler que la lutte contre le phénomène des constructions illicites constitue le cheval de bataille pour la nouvelle APC d'Aïn El-Turck. En effet, entamée une dizaine de jours auparavant au niveau de la petite localité côtière La Madrague, située à mi-chemin du village de Cap Falcon, l'opération de démolition des constructions illicites au même titre que celle des pseudo-garages à bateau, instruite par le wali d'Oran va se poursuivre dans les prochains jours, apprend-on d'une source proche de ce dossier. Plus d'une vingtaine de ces garages illicites seront ciblés lors de la première opération de démolition qui touchera les plages allant de St Rock jusqu'à Bousfer-Plage. Une deuxième opération ciblera les garages illicites au niveau des plages allant de Bousfer vers Les Andalouses. Cette opération vise notamment à réhabiliter, un tant soit peu, les plages de la prestigieuse contrée côtière d'Aïn El-Turck, qui ont été envahies par ces supposés abris à bateau et autres constructions et extensions illicites. Après avoir mis en exergue le peu reluisant état des lieux, le wali a insisté sur le volet sensible de la bidonvilisation des plages lors d'un briefing, qui s'est tenu quelques jours auparavant. Tous les points noirs ont été recensés lors de ce conclave, qui a regroupé les maires des communes côtières, les chefs de daïra et l'ensemble des responsables concernés, et au cours duquel le wali a souligné l'importance de la sauvegarde et de la préservation du littoral. La commission du tourisme de l'APW d'Oran a dressé un tableau noir sur ce registre en attirant l'attention des instances concernées sur l'ampleur du phénomène de ces constructions et autres extensions illicites, érigées le long de la corniche oranaise et ce, avec tous les impacts négatifs qui en découlent sur l'environnement et par ricochet sur le cadre de séjour des vacanciers. Selon nos sources, cette opération d'assainissement du littoral, qui s'inscrit dans la durée avec la programmation d'une série d'actions durant les prochains mois, consiste à endiguer ce phénomène avant l'entame de la prochaine saison estivale. « Tous les garages à bateaux, les constructions et autres extensions érigées sans autorisation seront rasés. Les baraques faisant office de gargotes, construites sur les plages, seront également démolies », a assuré un responsable. On apprend auprès de la même source qu'une vaste campagne d'éradication de toutes les constructions illicites érigées dans les quatre communes essaimées à travers cette contrée devra être lancée et ce, après l'assainissement définitif des plages qui sera entamé incessamment.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.