Eliminatoires de la CAN 2021: L'Algérie connait ses adversaires    Bahloul échoue aux élections du conseil exécutif de la CAF    Amar Ghoul placé en détention provisoire à la prison d'El Harrach    L'état de santé de Lakhdar Bouregâa inquiète ses avocats    Sonelgaz recourt à l'emprunt international    «Les pays émergents doivent leur essor au secteur privé producteur de richesses»    Trump accusé de racisme par le Congrès    13 personnalités proposées pour le dialogue    Sit-in devant la cour d'Alger pour la libération des détenus : La solidarité s'élargit    A la conquête de la seconde étoile !    Vendredi particulier en Algérie et au Caire    Baccalauréat 2019 : Les résultats connus aujourd'hui    Relogement de 71 familles    Arrestation de plusieurs malfaiteurs dans différentes localités    Arrestation de trois étudiants en flagrant délit de chantage    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    «La SPA Soprovi est le seul opérateur agréé dans le montage des véhicules en Algérie»    La France se dote d'un commandement de l'espace    La protection de l'enfance, «une responsabilité collective»    Brèves de Boumerdès    Oran : Un vaste réseau de trafiquants de véhicules démantelé    La campagne lancée à la veille du match de la finale de la CAN    Des personnalités conduiront le processus    Concours Cheikh Abdelhamid Benbadis    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    LE JUSTE MILIEU    ASMO - Malgré les instructions du wali: Le bricolage se poursuit    Des habitants tirent la sonnette d'alarme: Oran impuissante face aux chiens errants !    Doit-on s'inquiéter du mode de gouvernance de Sonatrach ?    A quand le «provisoire» de ce «gouvernement» ?    Transition, débat politique et euphorie footballistique : mobilisations collectives et fluidité politique    Des points de vente pour l'approvisionnement des boulangers: 33 minoteries fermées à Oran    Chlef: Du nouveau pour les chemins communaux    La footballisation des esprits ou la défaite de la pensée    Algérie : «Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir»*    L'épuration ou le crime d'« indignité nationale »    Pour accompagner la dynamique nationale de développement : Nécessité de renforcer la production de l'énergie électrique    Récompense : Des tablettes des avancées technologiques du jeu remises aux quarts-de-finaliste    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression    Le calvaire des usagers    Les 13 personnalités du Forum civil    Les élues démocrates répondent à Trump    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





29 harraga interceptés à Oran et Tipaza
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 19 - 06 - 2019

Dix neuf candidats à l'émigration clandestine, tous Algériens, ont été interceptés mardi dans la matinée au nord-ouest de Cap Aiguille (Kristel), localité relevant de la commune de Gdyel, par des unités du groupement territorial des garde-côtes d'Oran, a-t-on appris auprès de la cellule de communication de ce corps de sécurité. Ces "harraga", qui avaient tenté l'aventure à bord d'un pneumatique avec moteur d'une puissance de 40 chevaux, ont été interceptés mardi à 08H30 mn à 9 miles au nord-ouest de Cap Aiguille (Kristel) par une patrouille des garde-côtes, a indiqué la même source.
Les 19 candidats à l'émigration clandestine, tous majeurs, sont issus des wilayas d'Oran et de Mascara. Les harraga, qui avaient pris leur départ à partir de la plage de kristel, ont été remis, après les formalités d'usage, à la brigade de la Gendarmerie nationale de Gdyel qui les présentera devant la justice, a-t-on relevé de même source.
Par ailleurs, une autre tentative d'immigration clandestine de dix personnes à partir de la plage de Sidi Ghiles (Ouest de Tipasa) a été mise en échec, mardi à l'aube par les services de la police judiciaire de la sureté urbaine de Sidi Ghiles, a-t-on appris auprès de sources relevant de la sureté de wilaya. Il s'agit de 10 jeunes, âgés entre 20 et 40 ans, activant dans un réseau de traite d'êtres humains, en les aidant à passer illégalement vers l'autre rive de la Méditerranée, à partir des cotes de Tipasa, dont particulièrement les plages d'El Beldj (Chenoua), Cherchell, SidI Ghiles, Hadjeret Ennos, Gouraya, Damous et Messelmoune, a-t-on ajouté de même source. Cette opération a été rendue possible grâce à l'exploitation d'informations ayant permis, selon la même source, l'interpellation, aux environs de 3h00 du matin, des jeunes en question en flagrant délit de tentative d'immigration illégale, à bord d'une petite embarcation de pêche au niveau d'une plage à Sidi Ghiles. Trois parmi ces jeunes ont été arrêtés, sur place, avant l'interpellation du reste de la bande, au nombre de sept, après d'intenses recherches, avec la saisie de leur embarcation, du moteur, et du nécessaire du voyage, qu'ils s'arrêtaient à embarquer avec eux. Les mis en cause dans cette opération seront présentés, dans les deux prochains jours, devant le parquet de Cherchell, pour les chefs d'inculpation de "constitution d'un réseau de traite de personnes", et "tentative d'immigration clandestine", est-il signalé de même source.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.