En France, la fête jusqu'au bout de la nuit…    Un pétrolier de Sonatrach contraint de se diriger vers les eaux territoriales iraniennes    Les héros sont de retour au pays    EN - Mahrez : "Fier d'avoir été le capitaine de cette équipe"    Le ministre du Commerce rassure les boulangers    1 000 kilomètres pour en faire la demande    Quand Mobilis "évince" Ooredoo    Bientôt un nouveau cahier des charges    Une application pour la location de véhicules    L'Alliance présidentielle décapitée    Ankara lance une riposte contre le PKK après l'attaque à Erbil    Téhéran dément des «allégations délirantes» de Trump    Un soldat tué et deux blessés    Peine de mort contre trois hommes    Enlèvement d'une députée anti-Haftar    La présidence dit oui    L'ex-wali de Skikda, Benhassine Faouzi, sous contrôle judiciaire    Les partisans d'une alternative démocratique contre-attaquent    Les réserves de l'ETRHB pour la vente de ses actions    Deux vieilles connaissances sur la route des Verts    La cérémonie en Egypte    Pas de représentant algérien à la CAF    Les syndicats ne cachent pas leur colère    Arrestation des voleurs de portables en série    5 ans de prison pour l'ex-directeur des Domaines    ACTUCULT    Yazid Atout, nouveau DG de la radio Chaîne III    La gestion administrative cédée aux travailleurs    Lorsque la solidarité villageoise fait des merveilles    Hommage au grand maître Benaïssa    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Circulation routière: 568 permis de conduire retirés en juin    Frenda: Un guichet unique pour les fellahs    Le ministre du Commerce à Oran: Un plan directeur de la grande distribution à l'étude    22ème vendredi de protestation: «Pas de dialogue sans la libération des détenus d'opinion»    Un forum qui a fait bouger les lignes    On ne construit pas un pays en bâclant, en trichant    Face au diktat de ses clients «publics»: L'aveu d'impuissance de la Sonelgaz    Edition du 20/07/2019    6.800 agents et 25 laboratoires en alerte    Un intérêt soutenu pour la filière blé    Le peuple tient le cap    L'Ensemble «Safar» de musique andalouse en concert    Le Hirak toujours en marche    Le casse-tête des médecins spécialistes    Une 2e étoile pour les verts !    Mila : une tombe romaine découverte à Aïn El-Hamra dans la commune de Ferdjioua    Mesures légales pour relancer la production    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Groupe A : Egypte-Zimbabwe, vendredi à 21h00: Les Pharaons pour confirmer leur statut
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 20 - 06 - 2019

C'est demain en soirée que sera donné le coup de starter de la 32ème édition de la CAN, la première à regrouper 24 sélections et qui se déroule pour la première fois en été.
Ainsi, l'Egypte, en tant que pays organisateur pour la cinquième fois de cette compétition, après celles de 1959, 1974, 1986 et 2006, est parmi les principaux favoris au sacre final. Pour y parvenir, les Pharaons, vice-champions d'Afrique, sont dans l'obligation de réussir leur entrée en matière face à leurs homologues du Zimbabwe, d'autant plus qu'ils seront soutenus par un grand public tout acquis à leur cause.
Compte tenu des forces en présence sur le plan technique, les Egyptiens sont bien armés pour réaliser un parcours sans faute au premier tour dans un groupe où figurent également la RD Congo et l'Ouganda. Même s'ils ont la réputation d'être difficiles à manier, les Pharaons, avec comme leader Mohamed Salah, ont largement les moyens de sortir indemnes de cette première confrontation dont le résultat déterminera grandement leurs chances de qualification au deuxième tour. En effet, sur les 23 éléments convoqués par le sélectionneur de l'équipe égyptienne, le Mexicain Javier Aguirre, on retrouve quatorze joueurs du cru qui ont été renforcés par les pros tels que Mohamed Salah, Mohamed Elneny (Arsenal), Ahmed El-Mohamady (Aston Villa) et Ahmed Hegazi (West Bromwich) pour ne citer que ces derniers.
En fait, l'équipe d'Egypte est attendue par tout un peuple pour confirmer son statut de favorite compte tenu de son palmarès étoffé par sept consécrations continentales. Mais, attention au Zimbabwe qui n'a rien à perdre mais tout à gagner.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.