Les gardiens nominés pour le trophée Yachine    Six demandes de rendez-vous déposées auprès de l'ANIE    Pour renflouer les caisses sociales déficitaires :    «Nos structures de maintenance sont certifiées par l'aviation civile»    L'Algérie dans le groupe D en compagnie du Maroc    PROPOS DE SAADANI SUR LE SAHARA OCCIDENTAL : Le gouvernement réagit    Drapeau amazigh : Quatre détenus devant le juge au tribunal de Sidi M'hamed    CNAS : Le système de gouvernance critiqué    TIZI-OUZOU : Un jeune de 26 ans sauvagement assassiné à Boghni    ECOLE PRIMAIRE ‘'CHEIKH ABDERRAHMANE DISSI ‘' A MOSTAGANEM : La surcharge de deux classes irrite les parents d'élèves    GROUPEMENT DE GENDARMERIE DE MOSTAGANEM : Saisie de 7440 comprimés de psychotropes sur la RN°11    Real Madrid: contre Galatasaray, Zidane joue gros...    Des enseignants protestent devant le siège du ministère de l'Education    L'autre révolution des Tunisiens    Les Libanais crient liberté, révolution    Daesh derrière le bouclier d'Erdogan    Djaballah poursuit en justice Tahar Missoum    Une coordination internationale de la diaspora installée le 1er novembre    Des «GAG» à plus de 10 milliards de DA par le Conseil des ministres…    Le football local victime de bricolage    Taoufik Makhloufi et Walid Bidani honorés à Alger    Championnats du monde de Karaté Do (Cadets-juniors et espoirs)    D'autres actions des supporters en vue    Appel à l'arrêt de «l'instrumentalisation de la justice»    Pedro Sanchez sous pression de la droite en Espagne    Londres demande officiellement le report du Brexit    La police disperse les manifestants à Hong Kong    "Synapse" de Noureddine Zerrouki en compétition officielle    L'Afrique dans toute sa splendeur    Un espace de tous les arts    Esquisse d'une subversion plombée par la justification    Le mouvement littéraire en Algérie affecté par l'absence de critique    Participation du Crasc d'Oran avec la présentation de 4 nouvelles publications    Monaco : Des stats impressionnantes pour le duo Ben Yedder-Slimani    Saisie de plus de 47 kg de kif traité    Visioconférence à l'Ecole supérieure de police «Ali Tounsi»: Unification de la terminologie sécuritaire utilisée dans les médias    Près de 240 nouveaux cas depuis le début de l'année: Campagne de sensibilisation sur le dépistage du cancer du sein    LA SANTE ENTRE L'EPICERIE ET LE MOUROIR    «Papicha» ou le drame de la censure?    M'SILA : Pose de 514 km de câbles de fibres optiques en 2019    Salah-eddine Dahmoune met en garde la "fitna"    Bordj-Bou-Arreridj : Réunion du Conseil exécutif de la wilaya    Guerre drogue au Mexique: Un fils du Mexicain "El Chapo" arrêté, puis libéré par des narcos surarmés    Finances: M. Loukal aux plénières des Assemblées annuelles de la BM et du FMI à Washington    Recul de la facture d'importation    Sonatrach explique son projet    Six candidats prennent rendez-vous    Priorité aux jeunes auteurs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Skikda: Protesta des travailleurs d'ALTRO
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 21 - 09 - 2019


  Massés jeudi dernier devant le portail d'entrée de l'entreprise publique de travaux routiers (ALTRO), des travailleurs arborant des pancartes, la plupart portant sur leur droit à une augmentation salariale, criaient en chœur des slogans revendiquant le règlement de leurs droits socioprofessionnels. Ils répondaient ainsi à l'appel pour un sit-in «après avoir attendu vainement que le partenaire social veuille bien respecter ses engagements», a souligné M. Laifa, un des protestataires qui a tenu à préciser en outre qu' «une réunion a bien eu lieu ces derniers jours au sein de l'entreprise en présence d'un secrétaire général du syndicat d'entreprise UGTA autoproclamé (...) afin de débattre des revendications des travailleurs. Mais, au lieu d'appliquer les solutions prônées, on a eu droit à une campagne d'intimidation et de menaces, la mise fin à certains contrats...Ceci pour avoir demandé seulement nos droits, sachant que l'entreprise est en mesure de mettre un terme aux disparités salariales d'une part et revaloriser les salaires des autres travailleurs sous-payés…» Le PV de réunion qui nous a été transmis évoque «un comité de sages» daté du 17 septembre dernier regroupant les représentants des travailleurs et ceux de l'administration ALTRO dans lequel figure une liste de revendications résumées en 9 points : le non-paiement des heures supplémentaires, les récupérations refusées, l'absence de commission de discipline, la prime de rendement non accordée, l'établissement de contrats de travail à durée indéterminée, etc. Pourtant au lieu de commencer l'exécution des solutions retenues, l'administration ne faisait que tergiverser et multiplier les intimidations et menaces de rupture de contrat. La réaction des travailleurs ne s'est pas fait attendre et le sit-in s'est poursuivi de manière pacifique. Ce n'était là que l'expression d'un ras-le-bol d'être sous-considérés, malgré tous les efforts déployés au service de leur entreprise. Ils ont affirmé qu'on leur a toujours fait miroiter des promesses qui sont restées sans suite. Le sit-in n'est, selon eux, qu'une première étape qui sera suivie d'autres actions, y compris le recours à la justice. «A moins que, pour une fois, les responsables de l'entreprise songent sérieusement à reconsidérer leur position et accorder un meilleur traitement à ce formidable potentiel humain…», conclut l'un des protestataires.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.