Mise en garde    Tlemcen: L'ex-député Tahar Missoum condamné à 2 ans de prison    Les marches du vendredi se poursuivent    Décret sur les psychotropes: Le SNAPO réclame la publication de la liste des produits concernés    La CNAS d'Oran organise une campagne d'information: Du nouveau pour les demandes de congé de maternité à distance    El-Bayadh: Les agriculteurs soulagés    CFA - Grade fédéral: Une liste des arbitres admis gelée    FAF - Coupe de la Ligue: USMA - MCA, une finale avant la lettre    Eradication prochaine de trois grands bidonvilles: Préparatifs pour le relogement de plus de 4.000 familles    MONNAIE COURANTE    Prise en charge des revendications socioprofessionnelles: Djerad pour une «approche progressive»    LES «BONS MOTS» : «LIMOGEAGE», «LYNCHAGE», «COMPLOT»...    Guelma: L'évocation douloureuse du 8 mai 1945    La police attaquée, une dizaine de morts et des kidnappings    Une politique du mensonge et du chantage    Des ex-magistrats saisissent Tebboune    Un lourd dossier contre Rachad    Mahrez refait le match    Villarreal – Man United, une finale inédite    Tottenham cible Conte    Les slogans sortis de laboratoires    Les mises en garde du gouvernement    Le gaspillage atteint son apogée    De l'importance des structures de proximité    L'unité d'urgences médicales opérationnelle    L'Algérie dans le «Top Ten»    À la veille du grand jour à Béjaïa    La Tunisie, aux abois, se tourne de nouveau vers le FMI    La pasionaria Djamila Boupacha    Une idée sur la barbarie coloniale    Le fabuleux destin d'un héros oublié    Vers un congrès national sur la réconciliation en Libye    Ouverture d'une nouvelle agence à Reghaïa    Renvoi du verdict au 27 mai    Le résistant intrépide    Limogeage du directeur régional des douanes d'Annaba    Le manque de vaccins accroît le risque d'une nouvelle vague    La mercuriale se stabilise pour les légumes, pas pour les fruits    15 personnes arrêtées à El-Qods occupée    Un report qui n'arrange pas les Verts    Les nouvelles recrues de la JSK, de l'ESS, du NCM, de l'USMH et du WAT qualifiées    USMA-MCA, le choc    Percée des conservateurs dans un bastion travailliste    Sansal récipiendaire du prix Méditerranée du roman 2021    Quid de la coopération technique ?    L'histoire de Mowgli traduite en kabyle    UA: échange de vues entre Boukadoum et Faki au sujet des travaux du CPS    L'opération Barkhane ne devrait pas durer plus que quelques années    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Axe Oran-Aïn El-Turck: Le projet de confortement de la falaise livré l'année prochaine
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 09 - 2019

  Lancés il y a plus d'une année, les travaux de la deuxième tranche de confortement des falaises de la corniche inférieure, depuis St Clotilde jusqu'à l'entrée de St Roch, seront achevés en début d'année prochaine, a-t-on appris hier de sources proches de la commune de Mers El Kébir. Nos sources indiquent que ces travaux connaissent un taux d'avancement appréciable et que le projet sera livré au courant de l'année prochaine. La première tranche des travaux, qui consiste en l'injection d'une couche de béton et la fixation d'ancrages sur la paroi rocheuse, a été achevée. Une grande partie du massif allant du lieudit Monte-Cristo jusqu'au tunnel de Mers El Kébir a été couverte d'un béton spécial, a-t-on constaté sur place. Cette phase d'injection de la couche de béton sera suivie par la pose d'un grillage non oxydable pour éviter tout éboulement de rochers. Nos sources indiquent que le projet, au vu de son importance, a été confié au début à une société française spécialisée dans les travaux de «haute voltige» et qui a fait appel à deux équipes d'une trentaine de spécialistes dans l'alpinisme et l'escalade des façades rocheuses. Ce massif rocheux reliant Mers El Kébir à Oran sur une distance de 5 km a fait l'objet d'une opération de renforcement pour une enveloppe budgétaire estimée à 614 millions de dinars. La paroi rocheuse de la corniche inférieure, qui a fait l'objet initialement d'opérations de confortement, constitue un réel danger pour les usagers de cet important axe routier qui relie Oran à la corniche ouest. Pour rappel, un avis d'appel d'offres national et international avait été lancé pour le choix d'une entreprise qualifiée capable de prendre en charge les travaux. Il est également utile de rappeler à ce sujet que deux opérations similaires avaient été lancées auparavant. En 2010, sur une distance de près de 11 km de massif rocheux entre Monte-Cristo et St Rock. Juste après, une opération d'urgence a été lancée sur la falaise surplombant la route du port (RN 11), la rampe du Commandant Ferradj et le tronçon de la RN 2 allant du tunnel situé à l'entrée de la pêcherie jusqu'à Monte-Cristo. Une partie de la falaise avait été couverte par un grillage de protection non oxydable fixé par des ancrages et par l'érection de murs de confortement. La route de la corniche constitue un réel danger pour les usagers compte tenu de sa spécificité mais aussi par le nombre sans cesse croissant des usagers qui l'empruntent quotidiennement. Contrairement à la corniche inférieure, la corniche supérieure attend toujours son projet de confortement. Les usagers de cette route ont lancé plusieurs appels aux responsables à propos des dangers imminents qui s'identifient à travers les chutes de gros blocs de pierre, notamment en période hivernale. En effet, à maintes reprises, des automobilistes ont fait état de chutes de gros blocs ainsi que des grappes de cailloux, de la montagne Murdjadjo, longeant partiellement cet axe routier, notamment sur le territoire de la daïra d'Aïn El-Turck.
L'installation d'un filet de protection s'avère plus que nécessaire pour éviter toute fâcheuse éventualité aux graves conséquences sur les automobilistes qui empruntent régulièrement cette route. Outre les chutes de pierres, un autre inconvénient mérite d'être signalé, à savoir l'absence de l'éclairage public sur cette route sinueuse, serpentant au pied de la falaise de la montagne Murdjadjo. Selon une source proche de ce dossier, un projet a été inscrit et l'estimation d'un apport financier a été retenue mais malheureusement, les travaux n'ont pas encore été lancés pour le moment.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.