Energie solaire: Tebboune ordonne le lancement du projet de réalisation de 1.000 mégawatts    L'agression sur les trains "inadmissible", poursuites judiciaires contre les auteurs    Le Front Polisario appelle l'UA à la mise en œuvre de ses résolutions    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Liga : Le Barça ejecté de la course au titre    Ouverture des frontières : Cinq vols quotidiens à partir du 1er juin    L'UNPA dénonce avec fermeté l'agression de l'occupation sioniste contre le peuple palestinien    Début du retrait des convocations aux examens du BAC et du BEM    Garde à vue « probablement » prolongée pour la journaliste Kenza Khetto, selon Radio M    Arsenal : Vers le come-back de Ramsey    Coronavirus : 117 nouveaux cas, 108 guérisons et 8 décès    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 21ème journée    Allez Chabab zoudj !    Distribution de 3 018 logements AADL après 20 ans de retard    La réouverture des frontières au menu    Aïn Hammurabi de Abdellatif Ould Abdellah : évocation innovante de la mémoire de sang perdue    Des Journées du film norvégien à Alger    La Chine pose son rover sur Mars    "Non, ce n'est pas un problème d'hygiène de vie"    "NOUS SOMMES DANS UNE SITUATION DE SECHERESSE ALARMANTE"    Nouvelle opération de déstockage    Un mort et 37 blessés à Béjaïa    Les syndicats menacent de boycotter l'entrevue    Situation stable dans les hôpitaux    Eternels atermoiements    Les Kabyles en conquérants    Le MCA jouera sa saison à Casablanca    Marché du livre : Des mesures d'encadrement présentées au gouvernement    Prix Ali-Maâchi du Président de la République : Appel à candidature    Ahcène Mariche. poète et auteur : «Mes livres sont des supports didactiques»    Législatives: l'ANIE réitère son engagement d'accompagner les candidats    Restaurants fermés après l'Aïd : Service minimum pour la capitale    Le Conseil de la nation prend part à la session du printemps de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN    L'extrémisme des états    Gaza brûle...    Israël et l'effet boomerang    Dréan: Déraillement d'un train de transport de minerai    Le casier 2 du centre d'enfouissement en feu depuis une semaine: La population des localités environnantes suffoque    Bilan des différents services des UMC du CHUO: Plus de 57.000 consultations et 10.303 hospitalisations au premier trimestre    Les (mauvaises) manières du «discours»    «L'Algérie a une chance d'engager le changement»    Vers une seconde conférence internationale    Deux millions de Palestiniens affectés par les attaques    Les causes d'une déconfiture    L'Anie sous haute surveillance    Le bouclier juridique    20 millions aux préparatifs de la saison estivale    «Ecrire en langue Tamazight est un devoir»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les enquêtes ménages lancées dans sept secteurs urbains: Plus de 40.000 demandeurs d'un logement social concernés
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 02 - 11 - 2019


  Depuis près d'un mois, des commission mixtes chargées d'étudier les dossiers des demandeurs de logements sociaux entament des enquêtes au niveau de plusieurs quartiers repartis sur sept secteurs urbains, a-t-on appris hier de sources proches de l'APC d'Oran. Plus de 40.000 familles ayant déposé un dossier pour un logement dans le cadre de la formule à points, sont concernés par cette enquête. Nos sources indiquent qu'après l'étude de plus de 90.000 dossiers de demandeurs, entamée avant cet été, la commission de wilaya a exclu plus de 50.000 demandes pour diverses raisons. Les 42.107 dossiers restant après l'opération d'assainissement feront l'objet d'une enquête approfondie, menée par des commissions installées au niveau de chaque secteur urbain. Nos sources indiquent que chaque secteur urbain a mis en place des commissions présidées par le directeur du secteur et qui auront pour mission d'enquêter auprès de toutes les familles concernées au niveau de leur secteur. L'ex-wali d'Oran, Mouloud Cherifi, a annoncé, à l'occasion d'une rencontre qu'il a présidée en présence des éléments des brigades chargés des enquêtes au niveau des secteurs urbains, le retour de l'attribution du logement social notamment dans la commune d'Oran après l'achèvement des enquêtes de terrain qui devront définir les besoins des habitants de la commune. Il a expliqué, à ce sujet, que le quota dont bénéficiera la wilaya d'Oran et ses grandes communes sera conséquent, sans donner plus de détails ni de chiffres. La dernière opération de distribution de logements sociaux à l'indicatif de la commune d'Oran remonte à l'année 1996, selon les déclarations de l'ex-wali. Le programme de logements sociaux a été remplacé «provisoirement» par le programme de résorption de l'habitat précaire (RHP). M Cherifi rappelé que depuis cette date, la priorité a été accordée au programme RHP sachant que la situation a provoqué une pression terrible sur le logement social, suscitant parfois la colère des populations. Dans sa communication avec les membres des équipes chargées des enquêtes, l'ex-wali a insisté sur la crédibilité, la responsabilité, la transparence pour faciliter la mission des membres de la commission chargés du logement social, ainsi que gagner la confiance des citoyens et à ne pas céder aux pressions d'où qu'elles viennent. « Il appartient aux enquêteurs de récolter le maximum de demandes de logements sociaux et de prendre le temps nécessaire pour faire leur travail dans les règles de l'art et ce, pour permettre à chacun d'avoir son droit, le tout pour faciliter le travail de la commission de la wilaya en charge du logement social et les commissions existantes au niveau des daïras, a ajouté le même responsable. Pour sa part, le chef de daïra d'Oran, Mourad Rahmouni, a souligné que le gel des attributions de logements sociaux remonte à 1996, une situation qui a créé un grand cumul de demandes de cette formule de logements estimées à près de 99.700 dossiers durant les dernières années. Après assainissement des listes, le nombre de dossiers est passé à 37.430 pour se stabiliser, en dernier ressort et après étude des recours, à 42.107 dossiers. Les enquêteurs sur le terrain ont assuré que tous les renseignements sur la demande de logements soient consignés dans le document technique réalisé en deux volets, photocopiés et gardés chez eux, pour les besoins de l'enquête, en cas de déplacement, rappelant que le système de notation des dossiers est lié aux conditions d'hébergement. La priorité sera accordée aux habitants des caves et des centres de transit, à l'exemple de quelques écoles qui abritent exceptionnellement des familles en attente de leur relogement, a-t-on précisé.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.