Droits de l'homme en Algérie: des partis et des organisations nationales condamnent le contenu de la résolution du PE    Les vaccins anti Covid-19 dopent le marché des hydrocarbures    Le gouvernement déterminé à instaurer un "modèle énergétique durable"    Les souscripteurs invités à choisir leurssites    L'impuissance de la communauté internationale    Des tests PCR à moins de 9.000 DA    1.044 nouveaux cas et 21 mortsen 24 heures    La pénurie persiste    Premier League : Everton chute face à Leeds    15 ans de prison requis contre Zoukh pour octroi d'indus privilèges à la famille Hamel    Covid-19: des contacts en cours pour l'acquisition du vaccin dés sa disponibilité    Le documentaire "Objectif Hirak" primé en Inde    Football / Ligue 1 : cinq autres clubs signent la convention tripartite    Le Maroc veut perturber une manifestation dénonçant l'agression à El Guerguerat    Coup d'envoi d'une campagne de reboisement au niveau des structures universitaires    Zetchi donne des nouvelles de Belmadi    Groupe parlementaire FLN : la résolution du Parlement européen dépourvue du moindre fondement diplomatique    Energie: le gouvernement déterminé à instaurer un modèle énergétique durable    Lutte contre l'Islamophobie: L'Algérie réaffirme sa position "immuable"    PSG : Les mots forts de Neymar en hommage à Diego Maradona    L'affaire de l'automobile sera rejugée    Abiy Ahmed rencontre les envoyés spéciaux de l'UA    La semaine des procès en appel à la cour d'Alger    «À Omar-Hamadi pour un résultat positif»    Ciccolini signe sa lettre de licenciement et rentre chez lui    «Tant que le virus est là, il n'y aura pas de reprise»    Le Mouloudia décidé à relever le défi !    Beyoncé en tête avec 9 nominations aux Grammys, devant Taylor Swift et Dua Lipa    Réparation du grand orgue de Notre-Dame, un chantier très délicat    Cambridge lance un appel pour retrouver des carnets de Darwin «volés»    Le dernier Premier ministre élu démocratiquement emporté par le coronavirus    Le président Kaboré tend la main à l'opposition    L'OAIC confirme et précise    Vers l'extension de l'actuel accord de réduction    Abdelkader Ouali placé en détention provisoire    L'armée s'implique dans la lutte anti-Covid    Les étudiants maliens en Algérie bloqués à Bamako    Sit-in de soutien à Walid Nekkiche et aux détenus d'opinion    Des campagnes de vulgarisation pour améliorer les récoltes    Parfaite lune de miel dans un climat de tempête géopolitique    Nul sur toute la ligne    Vers la réalisation d'un théâtre de verdure et d'une bibliothèque    Lancement du concours "Ungal" du meilleur roman en tamazight    Les actrices intensifient la sensibilisation citoyenne    Ruines romaines de Bellimor à Bordj Bou Arréridj : Un patrimoine historique menacé    Budget primitif 2021 de la wilaya: Plus de 30 milliards pour la réhabilitation du réseau de voirie    Suppression de visas pour les Emirats: Le ministère des Affaires étrangères dément    Le ministre des Finances: Le problème de liquidités réglé dès décembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lancement hier de la vaccination contre la grippe saisonnière: Plus de 60.000 doses et plus de 200 médecins et infirmiers mobilisés 
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 11 - 11 - 2019

  La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a été lancée hier au niveau de 54 polycliniques et 115 salles de soins de la wilaya d'Oran, a-t-on appris de la direction de la Santé et de la Population. Pour la réussite totale de l'opération, toutes les dispositions ont été prises par les responsables du secteur de la santé. Outre la disponibilité des doses de vaccins, 85 médecins et 149 paramédicaux sont mobilisés à travers les structures sanitaires de proximité pour mener à bien cette opération de vaccination au profit des malades chroniques. La direction de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière de la wilaya d'Oran met à la disposition de la population d'Oran plus de 60.000 doses de vaccin antigrippal pour cette saison, a affirmé le chef de service de la prévention. Dans le cadre de la campagne de lutte contre la grippe saisonnière, la wilaya d'Oran dispose de 60.000 doses de vaccin antigrippal à répartir sur les polycliniques et les Etablissements publics de santé de proximité (EPSP). La vaccination est préconisée pour les personnes vulnérables exposées aux complications de la grippe saisonnière dont les personnes âgées de 65 ans et plus, les malades chroniques souffrant de maladies cardiovasculaires, de maladies respiratoires aigües, du diabète, de l'obésité ou d'insuffisance rénale ainsi que pour les femmes enceintes. Cette opération sera accompagnée d'un nombre d'actions de sensibilisation autour des sujets les plus exposés au risque de contracter la grippe, en particulier ceux souffrant d'un déficit immunitaire. La campagne d'information et de sensibilisation sera lancée cette semaine, pour toucher les populations concernées par cette opération, notamment les personnes âgées et les malades chroniques.
La grippe est une infection respiratoire aigüe due au virus grippal ou virus Influenza. Souvent considérée comme bénigne, son évolution peut être compliquée en raison d'une virulence particulière du virus ou à cause de la fragilité des personnes affectées, d'où la nécessité de renforcer la prévention. Face à une affection qui peut être à l'origine d'un décès, les citoyens doivent prendre leurs précautions en se vaccinant. Durant la saison 2017/2018 une vingtaine de cas de décès, causés par le sous-type H1N1 de la grippe saisonnière, ont été recensés à l'échelle nationale, essentiellement au Centre et à l'Est du pays. Ces décès ont été causés par le sous-type de la grippe saisonnière, le H1N1, et figurent parmi les 190 cas «sévères» ayant nécessité une hospitalisation. Les analyses épidémiologiques ont révélé que toutes les personnes décédées n'étaient pas «vaccinées», d'où, l'impératif de la prévention. Le vaccin demeure la meilleure parade contre cette maladie. La vaccination est une opération bénéfique sur le plan économique car elle diminue la facture de la prise en charge des malades et l'absentéisme dû aux épidémies qui surviennent chaque année. Un vaccin coûte 470 dinars. La prise en charge d'une personne malade peut atteindre 3.000 dinars en cas de complications. La grippe peut provoquer des complications chez les personnes vulnérables. Il s'agit le plus souvent de pneumopathies.
Il y a lieu de rappeler l'épisode de la grippe espagnole de 1918 qui avait fait 20 millions de morts pour démontrer que cette maladie n'est pas à prendre à la légère.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.