Liberté pour Rabah Karèche    Les cours du blé stables sur Euronext    "Je ne vais pas abandonner !"    Les pompiers sur le qui-vive    Le confinement partiel reconduit dans 37 wilayas pour 10 jours    "Heureusement qu'il y a cet élan de solidarité des Algériens"    Marathon Man    Limogeages en série et attente d'un nouveau gouvernement    Un terroriste arrêté à Bordj-Badji-Mokhtar    Louis van Gaal de nouveau sélectionneur des Pays-Bas    «Nous espérons disputer un tournoi de l'Unaf en septembre»    «Toutes les décisions prises ont pour finalité la protection de la Patrie et l'intérêt du citoyen»    Nous sommes là !    Sale temps pour les fuyards !    Les élections locales en novembre    «J'ai tiré à travers l'étoffe même du vêtement»    Ali Tata, peindre Leveilley...    JO-2020 : lutte Fin de parcours pour Bachir Sid Azara    Amir Sayoud bientôt en Arabie Saoudite    Conflit du Sahara Occidental : Le tweet de Biden qui a rendu malade le Maroc    Après une saison décevante de la JS KABYLIE : Cap sur la finale de la Coupe de la Ligue    Les élections locales en novembre    Ould Kaddour extradé vers Alger    Chlef: Jusqu'à la perpétuité pour les incendies volontaires    Covid-19: Les contaminations en hausse chez les enfants    Face à une situation économique et sanitaire préoccupante, dix axes directeurs pour le redressement national    Logements promotionnels libres: Début des souscriptions à partir d'aujourd'hui    A l'origine de tout, il y a d'abord la transgression: Covid-19 et Démence(s) humaines    Les oasis au fil de l'eau - de la foggara au pivot, un livre pas comme les autres    Médias français au service des puissants (2/2)    7 pays africains, dont l'Algérie, s'y opposent    Baâdji passe à l'action    Le paiement électronique effectif    L'activité touristique sombre    Un levier pour la sécurité nationale    La diaspora au rendez-vous    Plusieurs opérations menées en une semaine    L'hommage de Lamamra à la diaspora    Lamamra au bout du fil    Hayatou suspendu un an    L'Italie Championne olympique    Suspension pour «désinformation» des activités de deux ONG internationales    Saïd Hilmi emporté par la pandémie    La scène artistique kabyle en deuil    Les divas arabes à l'honneur    LE GENERAL ALI OUELHADJ YAHIA, NOUVEAU COMMANDANT DE LA GENDARMERIE    10 ans de prison requis à l'encontre de l'ancien wali Moussa Ghellaï    Tebboune préside aujourd'hui une réunion du Haut Conseil de Sécurité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Utilisation de l'Hydroxychloroquine: Les résultats ne se manifestent sur le patient qu'au bout de 10 jours
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 31 - 03 - 2020

  Le membre du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus (COVID-19) en Algérie, Dr Mohamed Bekkat Berkani a affirmé lundi que la réponse des patients à l'hydroxychloroquine ne se manifeste qu'au bout de 10 jours, estimant qu'il était «trop tôt» d'annoncer les résultats au bout de 6 jours seulement de l'utilisation de ce traitement. Dr Bekkat Berkani, également président du Conseil national de l'Ordre des médecins, a précisé à l'APS qu'il était «trop tôt» pour le Comite scientifique de suivi de se prononcer sur la réponse thérapeutique des patients bénéficiant de l'hydroxychloroquine, dont les résultats ne se manifestent qu'au bout de 10 jours.
Le ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière avait, rappelle-t-on, ordonné, il y a 6 jours, aux établissements hospitaliers accueillant les patients atteints du Covid-19, l'utilisation de l'hydroxychloroquine qui a prouvé son efficacité dans le traitement des symptômes du virus dans les pays qui ont adopté ce protocole de traitement.
Dr. Bekkat Berkani a annoncé, par ailleurs, que le Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus a décidé de la généralisation de la prescription du médicament ½hydroxychloroquine » pour tous les patients atteints du Covid-19 dans tous les services qui prennent en charge les malades, contrairement à ce qui a été décidé, une semaine auparavant, à savoir sa prescription pour les cas aigus seulement.
Le même expert a, d'autre part, exprimé son «soulagement» quant au stock nécessaire et suffisant en «hydroxychloroquine» dont dispose la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.