50 kilomètres en deux ans    Alors que le pétrole maintient son avance : L'OPEP+ face à un nouveau challenge    Acquisition de la raffinerie d'Augusta en Italie : Les gros mensonges d'Ould Kaddour    Sider El Hadjar : 14 millions de dinars d'équipements de sécurité disparus    La fin d'une époque    La situation sur les fronts de combat «sous contrôle» de l'Armée sahraouie    LDC (Groupe B). CRB – Sundowns (14h) : Le Chabab vise la première place    Mohamed Nassou n'est plus    AG Elective de la FAA : Le recours de Boukais rejeté    Débrayage des auxiliaires en anesthésie-réanimation de la santé publique : Le syndicat menace de passer à une grève illimitée    Enasel : Baisse des ventes de sels alimentaire et industriel en 2020    Entrepreneuriat : Signature d'une convention entre la CCI Mezghenna et l'USTHB    Organisée au Bastion 23 de la Casbah : Rencontre-débat sur les figures révolutionnaires de la bataille d'Alger    Prix du président de la République : Appel à participation pour les jeunes créateurs    La face cachée de Mammeri    6 aliments légers que vous pouvez manger avant de dormir    Ligue 2 - Groupe Centre: L'USM Harrach nouveau leader    Groupe Est: La passe de trois pour l'US Chaouia    Ce que doit la rue à l'urne    Médicament: Le SNAPO suspend son mouvement de protestation    Pour développer la coopération bilatérale: Le conseiller commercial à l'ambassade de France en visite à la CCIO    Prévue pour aujourd'hui: La grève des adjoints de l'éducation gelée    Guelma: Deux jeunes retrouvés morts dans une grotte, un troisième sauvé    Dans le but de relancer le processus de concession: La daïra lance une opération de recensement des biens communaux d'Aïn El Turck    Accès via l'autoroute Est-Ouest: Le pôle urbain de Tlélat pris en otage par le gel du projet    Rompre vite avec nos vieux démons    Football - Ligue 1: L'ESS aux commandes, la palme au WAT et au MCO    Qui veut canarder les ambulances ?    "Fitna" chez les Frères musulmans    Les recommandations du professeur Belhocine    l'augmentation de la marge bénéficiaire, pointée du doigt    Les Etats-Unis accusent le prince hérirter Saoudien    Des acquis politiques et diplomatiques sur fond de victoires militaires    155 nouveaux cas et 2 décès    Tensions à Rangoun où la police disperse une manifestation    Alerte au variant britannique    Une obligation, pas un choix    Un vendredi sans heurts    Louisa Hanoune dénonce le projet de code électoral    Les 12 commandements de la phase transitoire    Report du procès de Saïd Djabelkhir    Intrigant limogeage du directeur de la radio de Jijel    Un sparadrap sur une jambe de bois ?    Neuf militaires tués au Mali    "L'œuvre théâtrale de Mammeri doit être déconfinée"    Diwaniya Art Gallery représente quatre artistes algériens et étrangers    Après une interruption de près d'une année: Retour des marches du vendredi    Un gâchis irrécupérable ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CHUO-EHU: 111 personnes rétablies du Covid-19 rejoignent leurs domiciles
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 03 - 05 - 2020

Au total 111 personnes atteintes du Covid-19 guéries ont quitté le Centre hospitalier universitaire d'Oran Dr Benzerdjeb et l'Etablissement hospitalier universitaire 1er Novembre 1954 depuis le début de la pandémie à Oran. Vendredi 4 nouveaux cas guéris du Covid-19 ont quitté le servie des maladies infectieuses du Centre hospitalier universitaire d'Oran, portant le nombre de guéris à 71, selon la cellule de communication. Dans le même cadre 10 nouveaux cas guéris du Covid-19 ont quitté le service de Pneumologie de l'EHU 1er Novembre 1954, mardi et mercredi derniers portant leur nombre à 40. D'autres malades sous traitement se trouvent en très bon état (tous les symptômes ont disparu). Ces derniers seront dépistés une autre fois, avant de les libérer. Utilisé par l'équipe médicale du service des maladies infectieuses du Centre hospitalier universitaire d'Oran et le service de Pneumologie de l'EHU 1er Nnovembre 1954, depuis la dernière semaine du mois de mars , suite aux instructions du ministre de la Santé, le protocole de traitement à base de chloroquine donne de bons résultats sur les malades. Les services continuent à traiter les cas porteurs du Covid19 avec la chloroquine, avec l'espoir d'avoir autant de guérison, surtout que des résultats encourageants et satisfaisants apparaissent des les premiers jours du traitement pour la plupart des cas.
Oran comptabilise 246 cas de Covid-19 et 13 décès. Le pic a été enregistré, mardi avec 27 cas, selon un bilan du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière. A Oran, même si le taux de guérison avoisine les 45%, le risque est toujours présent. En somme, la vigilance reste de mise. Le meilleur traitement efficace est d'observer les mesures préventives auxquelles ont appelé les pouvoirs publics, notamment le respect du confinement. L'élargissement des secteurs d'activités et l'ouverture des commerces, à l'effet de réduire l'impact économique et social de la crise sanitaire, induite par l'épidémie de coronavirus (Covid-19), suite aux instructions du gouvernement, ne veut nullement dire qu'on a fini avec la pandémie du coronavirus. Le gouvernement a voulu réduire l'impact de la crise sur le plan économique, car certaines activités sont indispensables au citoyen, à condition que les règles de protection soient respectées. Le manque de vigilance représente des terrains propices à la propagation du virus.
Les citoyens doivent faire preuve de vigilance, durant cette période critique, notamment avec la reprise d'activité, dans plusieurs secteurs. D'autre part et par le biais d'un communiqué rendu public, le wali d'Oran informe « les commerçants concernés et particulièrement les magasins de vêtements et chaussures, ainsi que les salons de coiffures de l'obligation absolue de suivre, d'appliquer et faire respecter les mesures et conditions de sécurité sanitaire. Ces règles strictes de sécurité sanitaire, de propreté et de distanciation sociale, établies par les autorités de santé, sont à respecter scrupuleusement, au risque de la fermeture du magasin.
Le wali d'Oran en appelle à la prise de conscience de tous les citoyens, quant à la nécessité d'observer et suivre ces mesures sanitaires préventives contre la propagation du virus, ce qui permettra, également, de faciliter le travail des commerçants, « une bonne compréhension de la situation assurera une meilleure sécurité sanitaire pour vous et vos familles », selon le même communiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.