EXPLOSION DE BEYROUTH : Le président du Conseil constitutionnel exprime sa solidarité    ORAN : Décès du secrétaire de wilaya de l'ONM, Soumer Abdelkader    CONGRES DU RND : Une "étape décisive" dans le parcours du parti    FERMEES DEPUIS LA MI-MARS : Le ministre du transport écarte la réouverture des frontières    Les explosions à Beyrouth ravivent la contestation au Liban    ALGER : Les autorisations exceptionnelles de circulation prolongées    MILA : Relogement bientôt de 184 familles sinistrées    REUNION PERIODIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES : La rentrée universitaire au menu    "Il faut revoir l'architecture du financement de l'économie"    Si ça va au ralenti, c'est à cause de lui !    Le suspense perdure    Un activiste du Hirak arrêté    Ben Selmane accusé de tentative d'assassinat    Un siècle, ça suffit !    Quatre avions d'aides décollent d'Alger vers Beyrouth    Un siècle de foot et de lutte    Plus qu'un journal, une école de formation    Ciccolini et son staff s'expriment sur leurs ambitions    Mandi reprendra demain    Rachid Nekkaz sort de l'isolement    Les pharmaciens saisissent Tebboune    L'ANBT et le "faux communiqué"    Baisse des hospitalisations à partir du 25 juillet    2 morts et 4 blessés dans une collision    Plusieurs hectares détruits à Tibhirine et Zendaye    Le saviez-vous... ?    ...CULTURE EN BREF ...    Guéri de la Covid, Placido Domingo nie de nouveau tout    L'histoire de la gauche en Algérie, du PCA au Mouvement social    Vers une exploitation optimale des sites archéologiques et des musées    Lésion méniscale pour Boudaoui    Association La Radieuse : Hommage à Saïd Amara    MCA : Aymen Rahmani met fin au suspense    Acheminement d'une cargaison d'aides humanitaires au profit du peuple sahraoui    En prévision de sa réouverture : Protocole sanitaire pour les visiteurs du jardin d'essai    Chlef : Un meilleur éclairage pour le centre-ville    Parution. Amel Et Ses Sœurs de Leila Souidi : Hommage à vingt femmes algériennes d'exception    Equipe nationale: Aouar convoqué lors du prochain stage ?    80 logements LPA de Bir El Djir: Les souscripteurs s'impatientent, le promoteur s'explique    LES BAGNES INEDITS    La royauté et l'immunité    L'algérianite ou le rêve éveillé de Mustapha    La réunion périodique présidée par Tebboune    Amar Bellani dénonce et répond au Makhzen    Après le choc, la colère !    Le PAD tire à boulets rouges sur le pouvoir    Vaste mouvement dans le corps des magistrats    21 morts dans une attaque dans le nord du pays    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Eckmühl: Des habitants irrités par une longue panne de l'alimentation en eau
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 07 - 07 - 2020

Depuis plus de deux semaines et au grand dam des habitants de quelques immeubles et habitations du quartier populaire Eckmühl, les robinets sont à sec. « Cette perturbation dans l'alimentation en eau potable n'arrange pas les choses surtout en cette période de pandémie de coronavirus », affirment des représentants des habitants qui se sont déplacés à notre rédaction. « Utilisée pour divers usages, l'eau est tellement importante dans notre quotidien, en particulier, durant la saison estivale, que la population trouve des difficultés à se surpasser », estiment-ils.
Cette coupure peut engendrer d'autres problèmes d'ordre sanitaire, en raison de la consommation obligée de l'eau des citernes dont les sources restent inconnues. « On est livré à nous-mêmes. Le problème a duré dans le temps. On débourse des sommes importantes pour s'approvisionner auprès des colporateurs qui nous proposent la citerne à 1.500 DA. »
Contacté la société de l'eau et d'assainissement d'Oran (SEOR) a indiqué que « cette situation est due à la panne de la station de dessalement d'El Mactaâ. le problème concerne en particulier les habitants des étages supérieurs et quelques zones, le manque de pression, ne permet pas à l'eau de les a atteindre ». La même source ajoute que la panne de la station d'El Mactaâ a été réglée et cette dernière est entrée en service. La situation sera rétablie pour les habitants des quartiers qui souffrent des perturbation dans l'alimentation en eau potable une fois les réservoirs remplis ». L'opération de remplissage des ces ouvrages est en cours précise-t-on.
Notons que dans le cadre de la prise en charge des préoccupations des citoyens, notamment celles liées à l'approvisionnement en eau potable, M. le wali de la wilaya d'Oran a présidé, la semaine passée, une réunion de suivi de la situation de l'approvisionnement en eau potable, à travers la wilaya d'Oran, en présence du directeur des Ressources en Eau, la SEOR et le directeur de la station de dessalement de l'eau de mer. « Le wali a souligné la nécessité d'une coordination continue entre la SEOR et la station de dessalement d'El-Mactaâ, et veiller à ce que les citoyens d'Oran reçoivent régulièrement ce liquide vital, en particulier pendant l'été », selon un communiqué de la wilaya.
« Dans le même contexte, il a été abordé la problématique des pannes constatées par la station de dessalement de l'eau de mer d'El Mactaâ, quand celles-ci sont enregistrées dans les canaux de transfert d'eau de la SEOR. Le premier responsable de la wilaya a donné des directives aux responsables concernés des deux entreprises pour prendre toutes les mesures nécessaires, réduire les pannes enregistrées et les réparer dans les meilleurs délais », selon le même communiqué.
Pour rappel, à Oran, une importante partie est alimentée à partir des eaux de dessalement, toutefois la population de la wilaya d'Oran a connu, depuis le début de l'année, plusieurs perturbations en alimentation en eau potable, avec des coupures qui ont atteint les 10 jours dans certaines régions.
Le 20 janvier et suite à un incident à caractère de force majeure est survenu à la Station de dessalement d'eau de mer d'E Mactaâ, elle ne fournit que 110.000 m3/jour pour la wilaya d'Oran, contre 440.000 m3/j avant la panne. Pour combler ce déficit la Société des eaux et d'assainissement d'Oran (SEOR) a été contrainte de balancer sur l'approvisionnement à partir du couloir du MAO et ce, avec un traitement de pleine capacité. Dans un communiqué rendu public, en janvier, la Société ‘Hyflux Opérations and Maintenance Algeria' (HOMA) chargée de l'exploitation et de la maintenance de la station de dessalement d'eau de mer d'El- Mactaâ avait informé la population de la wilaya d'Oran et celles avoisinantes concernées, que les mauvaises conditions métrologiques ont causé des dégâts, tout au long du littoral incluant la plage d'El Mactaâ, au cours de la semaine du 20 au 27 janvier 2020, cet incident inaccoutumé a malheureusement déplacé 2 des 3 tours de captage.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.