Oran : L'association des opérateurs économiques tire la sonnette d'alarme    Milan AC : Bennacer de retour à l'entrainement    Premier League : Défaite surprise de Man United face à la Lanterne rouge    Aouar dans le viseur de la Juventus pour cet été    CHU de Sidi Bel Abbès : Le laboratoire de tests PCR enfin opérationnel    Gestion participative des affaires de la wilaya de Souk Ahras : Les représentants des citoyens en conclave    Commune de Staouéli : Structures de santé insuffisantes    Ancien chargé de mission à la présidence: Laagab répond à ses détracteurs    Point de rupture ?    Conseil de la FIFA: Les dessous de l'affaire Zetchi    Les «zones d'ombre» sont-elles dans nos têtes ?    Pour booster la filière des agrumes à Misserghine: Vers l'exploitation des sources d'eau dans l'irrigation    Avant-projet de loi organique relative aux élections: Les assurances de la commission Laraba    Le génie du virus    Le confinement n'en n'est pas la seule cause: Cybercriminalité et violence contre les femmes et les enfants en hausse    Ils réclament le droit au logement et aux projets de développement: Les habitants de Tafraoui protestent    Ferdjioua: Le libraire Ferhat Kaoula n'est plus    Le RND propose des amendements substantiels    L'opposition partagée    Fin du débrayage, reprise du travail le 31 janvier    Le FMI prévoit un baril à 50 dollars en 2021    6 décès et 262 nouveaux cas en 24 heures    Le professeur Laraba présente sa copie    Tinhinane Laceb retrouvée morte    Cafouillage paralysant    La coupe de la Ligue remplace la coupe d'Algérie    Première défaite du MCA et du MCO    Belmadi inspecte le stade Mustapha-Tchaker de Blida    L'acte d'accusation de Trump déposé au Sénat    L'engagement de Rolls-Royce    Les ambitions ailées de General Motors    Rappel et excuses de Mercedes    La justice turque émet 90 mandats d'arrêt    Confrontations entre agriculteurs et policiers    Le RND émet quelques réserves    24 heures antigonflette : chaque boisson a ses qualités    Le ministre des Moudjahidine hospitalisé en Espagne    La directrice des médias limogée    À TRAVERS    Axxam nnegh diffusée sur la chaîne YouTube du TNA    Hafila Tassir doublement primée    Le projet présenté demain à Agouni Gueghrane    Décès du moudjahid Mohamed Guentari    Lecteur d'Apulée de Madaure    Mouloudia d'Alger : El Mouaden libéré, Ibara en stand-by    Appel à la levée des sanctions économiques contre la Syrie    Mort d'un Algérien en Belgique: Les curieux dérapages de la presse belge    "Les Douanes doivent contribuer à la lutte contre la corruption"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ligues 1 et 2: La reprise du championnat s'éloigne
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 08 - 07 - 2020

Le doute plane toujours quant à la reprise du championnat. Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Sid-Ali Khaldi, a fait une déclaration, avant-hier, sur les ondes de la radio nationale à propos de cette question qui tient en haleine les férus de la balle ronde. Le MJS a indiqué que la décision de reprendre les compétitions revient « exclusivement au Premier ministre et à la commission scientifique relevant du ministère de la Santé. La reprise est une question médicale, elle dépend de l'avis de la commission du ministère de la Santé et de la commission ad hoc du Premier ministère. Nous avons saisi les institutions concernées pour avoir leur avis sur une éventuelle reprise et nous avons transmis ces protocoles aux commissions scientifiques compétentes », a-t-il dit. Ainsi donc, le suspense persiste, ce qui signifie clairement que toutes les éventualités restent possibles. « C'est plus compliqué, notamment dans ce contexte marqué par la recrudescence de la pandémie », a ajouté le MJS. Pour sa part, le bureau fédéral de la FAF a, lors de sa dernière réunion statutaire, décidé de poursuivre la saison 2019-2020 une fois que les pouvoirs publics et les autorités sanitaires auront donné le feu vert. A cet effet, on croit savoir que la FAF a l'intention d'organiser prochainement des rencontres avec les clubs et autres acteurs du football pour se concerter sur la reprise de la compétition et l'avenir des championnats 2019-2020. Pour les membres de la FAF, les clubs professionnels doivent faire preuve de «flexibilité» et accepter l'idée d'un éventuel retour à la compétition, d'autant plus qu'une décision a été prise pour apporter une contribution dans le cadre du protocole sanitaire. Pour Amar Bahloul, le président de la commission de coordination avec les ligues, « les clubs n'ont désormais aucune raison de s'opposer à reprendre la compétition ». De son côté, le président de la LFP, Abdelkrim Medouar, donne la nette impression d'avoir pris position avec les clubs qui souhaitent l'arrêt du championnat, comme le lui suggéraient 90% des clubs des deux ligues professionnelles. Pratiquement, tous les représentants de tous les clubs sont pour la suspension de la saison footballistique.
Pour Chaâbane Merzekane, directeur sportif du NAHD, il est préférable de sacrifier cette saison pour sauver la prochaine. De son côté, Antar Yahia, directeur sportif de l'USMA, s'est dit dans l'attente d'une décision définitive. Auparavant, le Dr Mohamed Bekkat Berkani, membre de la commission nationale de veille et de suivi de l'évolution de l'épidémie du nouveau coronavirus, s'est montré pessimiste quant à la reprise des championnats de football. Il a précisé que « la situation épidémiologique actuelle ne prête pas encore à des rassemblements collectifs des joueurs. Il n'est pas raisonnable de penser à une reprise totale des activités sportives, car ça fait courir un risque inutile à tout le monde. Donc, sur le plan sanitaire, la reprise de la compétition est impossible». Ainsi donc, les avis divergent entre les clubs pros, soutenus d'une manière indirecte par la LFP, et le bureau fédéral. La situation s'est davantage compliquée avec la fin du cycle du mandat olympique où les clubs sont appelés à organiser des assemblées générales électives.
Aussi, dans quelles conditions psychologiques les joueurs vont-ils reprendre le travail après plus de quatre mois d'inactivité ? Alors, les compétitions sportives reprendront-elles ? Là, c'est le flou le plus total. Car, décréter l'option d'une année blanche pourrait totalement perturber le nouveau système de compétition. Qui sera déclaré champion d'Algérie ? Qui représentera l'Algérie aux différentes compétitions internationales ? Qui seront relégués ? Autant de problèmes à résoudre et ce n'est guère évident, d'autant plus que les clubs ne veulent pas se prononcer pour le moment.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.