La conférence nationale des start-up organisée samedi à Alger    Championnat de division amateur de Football : la composition des groupes publiée    Aminatou Haider appelle l'ONU à dépêcher des commissions pour visiter le territoire sahraoui occupé    Hachemi Djaâboub, nouveau ministre du Travail    Les procès de Tahkout et de Mme Maya reportés    Nahda, FJD et El Binaa se prononceront ce week-end    Palais de la colère    Près de 100 exposants y prendront part    La sécurité routière, parent pauvre des décrets 20-226 et 20-227 sur l'activité des constructeurs et concessionnaires automobiles    Le Cnes lance ses travaux    "Il faut que des mesures soient prises en urgence"    Un sage médiateur dans une "région poudrière"    Deux soldats tués dans une embuscade    M. Makri et la république    Saïd Riahi restera en prison    La fille des Aurès    Les non-dits    Les Algériens de l'EST risquent de rater le stage de l'EN    Naïdji, un autre Algérien en renfort    Après la pluie, le beau temps ?    Vers la délocalisation du match face au Nigeria    La faillite par les examens    Pain à burger fait maison    Amin Zaoui signe son roman "Canicule glaciale"    «Survivre pour Ibiza, une fiction qui prend l'aspect d'une réalité»    L'amusnaw Hadj Mokhtar At Sayd réhabilité par les siens    La grande petite marche du livre    Enseignement Supérieur/Poste: Signature de deux conventions-cadre    Union sportive de Biskra : Bouakaz pressenti pour driver l'équipe des Ziban    Oued El Alleug (Blida) : Bibliothèque cherche livres !    Le ministère de l'Industrie pharmaceutique prendra en charge les besoins des citoyens en médicaments "efficaces et de qualité"    Des chaînes interminables devant la Casnos    Le dispositif de surveillance renforcé    Viol, kidnapping et assassinat d'enfants: Pour l'application de la peine de mort    Confinement, transport urbain: De nouvelles mesures    2e jour consécutif de hausse    Sit-in des sortants des écoles supérieures de l'enseignement    Gérald Darmanin la semaine prochaine en Algérie    Le conseiller Noureddine Khellassi remercié    L'Ordre des avocats d'Alger répond au syndicat des magistrats    Tahkout, «Mme Maya», verdict Sovac: Plusieurs affaires reportées    Algérie - Grande-Bretagne: Des engagements pour améliorer le climat des Affaires    Des auteurs invités à leur insu    Mahmoud l'Argentin est algérien, pas ami de l'Algérie    GENDARMES DU MONDE    Bakou et Erevan affirment s'infliger de lourdes pertes    Mokka change de look    Moyen-Orient : Décès de l'émir du Koweït    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rachat et matières essentielles: Le ministère de l'Education dément les rumeurs sur le bac
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 04 - 08 - 2020

Le ministère de l'Education a démenti, hier, l'information ou plutôt les rumeurs concernant de prétendues décisions d'adoption d'un système de rachat pour l'examen du baccalauréat session 2020, et que les épreuves ne concernent que les matières essentielles.
De fausses informations qui ont été largement relayées à travers les réseaux sociaux suscitant la réaction rapide du département de Mohamed Ouadjaout. Des décisions qui ont été attribuées au ministère de l'Education, faisant état de l'adoption du rachat pour les élèves ayant obtenu une moyenne de 9/20 à l'examen du bac et que ce dernier concernera uniquement les matières essentielles. Les responsables du ministère de l'Education ont précisé dans le communiqué rendu public hier que «ces informations sont dénuées de tout fondement et n'ont pour but qu'induire en erreur l'opinion publique, démoraliser et déstabiliser les élèves dans cette période décisive, à savoir la préparation d'un examen qui nécessite la quiétude, la concentration et l'accompagnement». Le ministère a appelé tout un chacun à faire preuve de vigilance et à vérifier les informations auprès de la source officielle par la consultation quotidienne du site électronique du ministère et ses pages officielles sur les réseaux sociaux. Et d'appeler les élèves aussi à faire preuve de vigilance et de détecter les informations relayées en dehors des canaux officiels du ministère de l'Education. Un faux document attribué au ministère de l'Education nationale a circulé ces deux derniers jours, sur les réseaux sociaux, faisant état que le département de M. Ouadjaout a pris la décision de racheter ceux qui ont obtenu une moyenne de 9/20 et que les candidats n'auront à concourir que dans les matières essentielles. Par ailleurs, les responsables du secteur de l'éducation ont annoncé, dans un autre communiqué, l'élargissement de la diffusion de la chaîne publique «El Maarifa» lancée le mois de mai dernier. Cette chaîne consacrée à l'enseignement à distance, dont la diffusion est assurée via le satellite Alcomsat 1, pourra être désormais captée via le satellite Nilesat. Et ce, pour faciliter à tous les candidats du brevet et ou du baccalauréat l'accès à cette chaîne éducative qui assure des cours d'enseignement et de soutien, des exercices avec solutions, et un accompagnement psychologique aux élèves. Meziane Meriane, coordinateur national du Syndicat national autonome des professeurs de l'enseignement secondaire et technique (Snapest), a affirmé que la présentation des cours et des exercices avec la méthodologie (classique) adoptée n'est pas efficace. Il propose aux enseignants mobilisés à assurer la révision à travers cette chaîne, de permettre aux élèves de télécharger 48 heures avant, les exercices proposés, laissant le temps à ces derniers de les résoudre pour revenir après en proposant la correction en direct. Pour Meziane Meriane, il ne suffit pas seulement de lancer une chaîne, mais il faut surtout chercher l'efficacité et essayer de faire adhérer le maximum de candidats, tout en prenant en compte les différences de niveaux d'acquisition (excellent, moyen, faible). Pour Zoubir Rouina, président du Conseil des lycées d'Algérie (CLA), la grande majorité des candidats sont déjà branchés sur les sites des cours de soutien à travers leurs téléphones portables et par le biais des réseaux sociaux. D'autres, ceux qui préfèrent le contact direct avec l'enseignant font leur révision à travers les cours particuliers en catimini, dans ce contexte de crise sanitaire, regrette-t-il. Pour le président du CLA, la chaîne de télévision n'apportera pas grand-chose avec les méthodes d'apprentissage classiques, il faut penser à des méthodes interactives pour motiver les candidats, a-t-il préconisé.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.