Á 90 ans, Goudjil confirmé à la tête du Sénat    «La pensée libre» à la barre    L'avocat de Blida libéré hier    Place aux jeunes ! Quand ils seront vieux !    Hirak, quels débouchés politiques ?    Le procès reporté à la prochaine session criminelle    Ould Kaddour dans le collimateur    Un Algérien nommé Aït Ali Brahim    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Panique en Israël    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Le Mouloudia encore loin du compte    Trois chocs à l'affiche    Un clasico sans âme    Benchaïra forfait face au MCA    La double confrontation face à la Côte d'Ivoire officialisée    Les flammes de la passion    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément l'introduction de modifications    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Plus de 50 œuvres littéraires abordant la valeur de la cohésion nationale publiées    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Une conférence sur le parler jijélien    Djamaâ El Djazaïr : Le périmètre de protection et les règles de sécurité fixés    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Journée nationale de la Casbah : 80% du patrimoine bâti de La Casbah classés «rouge»    Real - Zidane : "On a marqué un but à l'extérieur, ce qui est très important"    Sans diagnostic point de remède !    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Football - Ligue 1: Choc alléchant à Oran, «clasico» indécis à Alger    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les nouveaux dirigeants libyens bientôt en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





USM Alger: Un favori en puissance
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 14 - 10 - 2020

«Le professionnalisme, c'est l'éradication des erreurs», un dicton qui sied bien aux nombreux changements opérés à l'USMA. Fort de l'apport financier de la société Serport, le club a effectué une véritable révolution dans ses différentes structures, à commencer par la venue d'Antar Yahia qui n'est plus à présenter. L'ancien international algérien a, en un laps de temps assez court, réussi à donner à son équipe une gestion digne d'un club professionnel. Il veut par ses décisions et sa gestion mettre fin aux anciens réflexes et donner une nouvelle mentalité à ses joueurs et mettre des bases saines pour assurer l'avenir de son équipe.
C'est du moins l'impression qui se dégage. Il y a des signes qui ne trompent pas en football, a-t-on coutume de dire, donc à partir de là, il faudra compter avec l'USMA 2020/2021. Certaines sources annoncent que l'USMA a déjà dépensé plus d'une dizaine de milliards de centimes pour le recrutement. L'avantage du directeur sportif est qu'il a agi avec intelligence dans la gestion technique de sa nouvelle équipe.
Pour la barre technique, Antar Yahia a misé sur l'entraîneur François Ciccolini, qui sera secondé par Bouziane Benaraibi comme adjoint et l'ex-international algérien Mohamed Benhamou comme entraîneur des gardiens de but. A propos de l'effectif, six jeunes espoirs ont été promus en équipe fanion : Bedjaoui, Aliane, Louanchi, Abassi, Ouahab et Djenidi. Côté arrivées, Antar Yahia a jeté son dévolu sur des éléments qu'il connaît bien, notamment les Franco-Algériens : Abdeljalil, Bennedine, Akkal, Soula, Alexis Guendouz, en plus des locaux tels que Redouani, Achour, Belkacemi, Bouchina et Benkhelifa, sans pour autant oublier la dernière recrue Belaïd (NAHD), au moment où des rumeurs circulent faisant état d'un probable retour de Meziane qui peut apporter le plus escompté à l'attaque usmiste.
Là, on peut dire sans risque de nous tromper que le directeur sportif Antar Yahia a parfaitement réussi l'opération recrutement. Chez les anciens, Koudri et Hamra ont prolongé leurs contrats, alors que le Libyen Ellafi a été libéré. Le club a résilié les contrats des Cherifi, Khemaissi, Radjehimi, Ardji, Tiboutine ainsi que Meftah, signataire au NAHD, Yaïch au CSC, Kheriaoui à l'USMBA, Belkaroui au MCO. Concernant la préparation de l'équipe, les « Rouge et Noir » ont quitté Aïn Benian avant-hier en direction de Mostaganem où ils effectueront un stage de deux semaines. Ceci dit, les Usmistes préparent d'arrache-pied le match de la super coupe qui les mettra aux prises avec leurs homologues du CRB.
Là, Antar Yahia a déjà annoncé la couleur, en affirmant que ce serait idéal d'entamer la saison avec un titre.
C'est également l'ambition recherchée par le nouveau staff technique afin d'installer un climat de confiance en prévision du nouvel exercice. Pour cela, l'USMA s'est donné les moyens de sa politique et se présente d'ores et déjà comme l'un des sérieux postulants pour le titre de champion d'Algérie et, pourquoi pas, pour le doublé.
Cependant, ce ne sont là que des données théoriques formulées sur la base de la volonté affichée par les responsables de Serport, staff technique, joueurs et supporters des « Rouge et Noir ». Il faudra confirmer ces pronostics sur le terrain.
En attendant, les joueurs font preuve de sérénité, de discipline, de disponibilité et surtout d'abnégation car ils savent qu'ils n'ont plus droit à l'erreur avec un directeur sportif comme Antar Yahia, venu marquer de son empreinte son passage à l'USMA. Ce qui signifie clairement qu'il n'y a plus de place aux anciennes habitudes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.