SADEG Bologhine : Presque 5 milliards DA de factures impayées    Bouira : Les structures sportives se dégradent    Arsenal - Wilshere : "Özil ? C'est une honte"    Prévention contre la pandémie dans les établissements scolaires à Biskra : Aucun élève n'est atteint de la Covid-19    Haïzer (Bouira) : Dysfonctionnements à la polyclinique    Violences contre les femmes : 96 affaires traitées depuis janvier à Tizi Ouzou    Man City : Mahrez et ses coéquipiers assurés de terminer premiers de leur groupe    7 conseils pour dormir plus rapidement    Combat «Don quichotien» ?    Indifférence aux prix    Protéger les enfants travailleurs durant la pandémie    USM Bel-Abbès: Dans l'attente de solutions miracles    USM Alger: Ne pas tout remettre en question    WA Tlemcen: Garder les pieds sur terre    Quand s'endetter rapporte    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    Procès de Karim Tabbou : verdict le 07 décembre    NI OFFRE NI DEMANDE    oeuvres sociales de l'Education: Une prime pour le personnel infecté par la Covid-19    Khenchela: L'ancien et l'actuel directeurs de la CCLS écroués pour corruption    Henri Teissier, l'ancien archevêque d'Alger, est décédé    Devant être la rampe de lancement du développement national durable: l'école algérienne doit revoir sa copie (5ème partie)    Belmadi dénonce    953 nouveaux cas en Algérie    Deux terroristes abattus au cours d'un accrochage    Le président Tebboune annonce son retour    Monseigneur Henri Teissier tire sa dernière révérence    Résolution du PE : l'Union parlementaire africaine condamne l'ingérence dans les affaires intérieures de l'Algérie    El-Guerguerat : les parlementaires suisses réaffirment leur soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Ait Ali Braham examine les opportunités d'investissement avec POWERCHINA    Henri Teissier était profondément attaché à l'Algérie et avait une grande estime pour son peuple    Le gouvernement sahraoui réagit aux déclarations "contradictoires" d'El Othmani    LUTTE CONTRE LA COVID-19 : Prolongement du confinement partiel dans 34 wilayas    Opep+ : poursuite des consultations pour un consensus adapté au marché pétrolier    TIZI-OUZOU : L'ENIEM annonce un arrêt technique de l'activité    PROCES DE KARIM TABOU : Le verdict sera rendu le 7 décembre    CONSEIL NATIONAL DES DROITS DE L'HOMME (CNDH) : Lazhari critique la résolution du parlement européen    En Afrique, le paludisme tue bien plus que la Covid-19    Joe Biden invité à un sommet de l'Otan après sa prise de fonction    Le cerveau de l'attaque de Ghazni tué par l'armée    "Ce conflit résulte d'un dérèglement des rapports politiques entre l'état fédéral et les régions"    La vente des billets à partir de demain    Cinq ans de prison pour Sellal et Ouyahia    Le documentaire Objectif Hirak primé en Inde    Lancement du mois virtuel des arts plastiques    Causes et conséquences des luttes historiques depuis l'indépendance    Les Gilets Jaunes, le Hirak et l'enjeu de la démocratie    DROITURE ET BONNE FOI    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ligue des champions d'Europe: Le Real et l'Atlético Madrid à la relance
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 27 - 10 - 2020

C'est une saison spéciale pour la Ligue des champions d'Europe. Quelques jours après la première journée, voici la seconde étape qui débutera aujourd'hui avec un menu tout aussi captivant. Après cette entame, on a déjà une petite idée sur les forces et les faiblesses des participants. Afin de tenir bon dans les épreuves qui leur sont imposées, les clubs ambitieux doivent posséder une profondeur « banc » de qualité pour assurer la rotation d'un match tous les trois jours.
Il est évident que les équipes limitées dans ce domaine essentiel ne pourront pas faire bonne figure dans une compétition exigeante où les meilleurs émergent forcément. C'est le choc Shakhtar - Inter qui ouvrera le bal avec beaucoup d'incertitudes du fait que c'est la première place du groupe B qui sera en jeu. Après avoir été sauvés par leur buteur Lukaku, les Milanais subiront un test grandeur nature face au club ukrainien qui a battu le Real Madrid chez lui. Certes, les Madrilènes n'ont pas été transcendants, mais il faut prendre en compte aussi que le coach portugais Luis Castro était privé de 9 joueurs, positifs au Covid 19. Le tout est de savoir s'il va en récupérer quelques-uns, encore que ceux qui ont ramené les trois points de Madrid sont excellents à tous points de vue. En principe, les défenses s'apprêtent à subir les assauts des attaquants des deux côtés, cette seconde manche étant déjà importante dans cette phase de poules où chaque point vaudra son pesant d'or. Dans ce même groupe, tous les regards seront braqués vers l'Allemagne où le Real effectue un périlleux déplacement. Sous le feu des critiques après le revers subi à domicile, le champion d'Espagne a réagi de la meilleure des manières en remportant le premier Clasico au Camp Nou, face à son meilleur ennemi, le Barça.
En se basant sur cette performance haut de gamme, on peut affirmer que les coéquipiers de Benzema vont tout faire pour arracher les trois points et prouver que le revers subi n'était qu'un accident de parcours Le coach Zidane connaît fort bien le fonctionnement du club. En homme d'affaires avisé, le président Florentino Perez ne peut se permettre de mettre en péril la Maison Blanche, même si son affection pour son entraîneur ne fait pas l'ombre d'un doute. Déjà, après le revers subi face au Shakhtar, les rumeurs ont commencé à circuler et des noms ont été même cités. On mesure donc l'importance de la victoire dans le Clasico. A présent, il s'agit pour les Merengues d'enchaîner par un autre bon résultat de ce soir face aux coéquipiers de Bensebaïni. Plus facile à dire qu'à faire. Car, encouragés par le nul ramené de Milan où ils ont frôlé la victoire, les Allemands sont capables de gagner ce choc. Un point important à préciser.
Au coup d'envoi du match, les Allemands auront pris connaissance du résultat du match Chakhtar - Inter. Il s'agit là d'une donnée très appréciable. Sur le plan attractif, on attend beaucoup de la rencontre Atalanta - Ajax, car il s'agit de deux équipes qui respectent l'esprit du jeu. Il est évident que les hommes de Gasparini, impressionnants au Danemark, partent avec les faveurs du pronostic. Le onze qui est en train de révolutionner le football italien, n'a aucune raison de se retenir et le gardien d'Ajax Onana ne risque pas de chômer. Toutefois, et encore une fois, la défense d'Atalanta a fait des siennes samedi en championnat en encaissant, à domicile, trois buts. Pour leur part, les Bataves n'ont pas démérité face à Liverpool, concédant la défaite à cause d'une maladresse de leur défenseur argentin Tagliafico. Cette remarque nous incite à dire que le champion des Pays-Bas ne se laissera pas faire. Et c'est tout mieux pour le spectacle.
A Madrid, les Colchoneros ont beaucoup à se faire pardonner. Passés à la moulinette par le Bayern, ils sont dans l'obligation de réagir face aux Autrichiens de Salzbourg, ces derniers ayant été tenus en échec chez eux par Lokomotiv Moscou. La lourde défaite de l'Atlético face au Munichois a ouvert en Espagne un débat sur le système employé par Diego Simeone. Selon les observateurs, cette équipe doit revenir au style qui a fait sa renommée, c'est-à-dire une défense basse et des contres rapides. On a vu que l'ex-Barcelonais Suarez était trop isolé au sein de la défense allemande car, Carasco, censé le soutenir, a failli complètement. De toute manière, on ne voit pas qui pourrait concurrencer le Bayern qui visera sa 13ème victoire consécutive en Ligue des champions. Et ce ne sont pas les Russes du Lokomotiv Moscou qui le freineront dans cet objectif. En effet, la différence est trop grande entre le Bayern, premier à l'indice UEFA et Lokomotiv qui pointe au 51ème rang.
Le champion du Portugal, Porto, se trouve dans une situation analogue à celle de l'Atlético. Les Portugais ont le devoir de réagir dès aujourd'hui face à Olympiakos nanti de trois points après sa courte victoire contre l'Olympique de Marseille. Car ils sont convaincus qu'ils ont leur mot à dire dans ce groupe après avoir donné du fil à retordre à Man City avant de flancher. Au terme de cette rencontre, l'entraîneur portugais Conceiçao a déploré les propos de Guardiola, et cela donne un aperçu de ce que sera le match retour à Porto le 1er décembre prochain !
On terminera cette revue par le match Liverpool - Midtjylland. Et là, il n'y a pas photo entre le champion de la Premier League et celui du Danemark comme l'indiquent aussi les palmarès et les indices UEFA, les Anglais pointant au 10ème rang alors que les Danois occupent la 102ème place. Même privé des services de son libéro Van Djik et son régulateur Thiago Alcantara, Liverpool est vraiment au-dessus de son adversaire de ce soir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.