Arsenal : La réaction d'Arteta au départ d'Özil    Tournoi de l'UNAF (U17): l'Algérie valide son billet pour la CAN 2021    La mémoire entêtée     Arsenal : Mikel Arteta évoque le dossier Martin Odegaard    Le parquet demande la confirmation de la peine de trois ans de prison contre Kechida    Le bilan de la pandémie de Covid-19 à 11H00 GMT    La situation sanitaire s'aggrave    La RASD exprime sa gratitude à la Namibie    139 corps découverts dans les charniers de Tarhounah    Toujours pas de conclusions    La sardine et le charlatan    Un ministre au cœur de la polémique    Madoui prend le relais    La «seconde jeunesse» de Koudri    Masque anti-âge avec de la vaseline    Régime et hypertension artérielle    Gâteau au chocolat sans gluten    Les propositions du mouvement El-Islah    Flâneries, émerveillement et regrets !    Après 77 jours d'isolement à Florence, Michel-Ange et Raphaël enfin déconfinés    Vente d'un manuscrit unique sur la bataille d'Austerlitz annoté par Napoléon    Visite d'inspection du ministre des Travaux publics : Mise en service de plusieurs infrastructures    Les souscripteurs AADL 1 crient leur ras-le-bol    Gel des importations des viandes rouges : Quel impact sur le marché local ?    Sensibilisation des éleveurs à l'insémination artificielle    Ourida Lounis. Avocate : «Nous plaidons pour la réhabilitation des victimes»    Les joueurs de nouveau en grève    Mourad Karouf, nouvel entraîneur    Le MJS gèle les suspensions prononcées depuis juin 2020    Le FFS se prononce sur le climat politique : «Les élections ne sont pas une solution à la crise actuelle»    Un an de prison ferme requis    Mohamed Baba-Nedjar transféré à l'hôpital    37 milliards de centimes de créances à recouvrer    Acquisition de la nationalité algérienne : la longue course d'obstacles    Le procès commencera la deuxième semaine de février    Les rebelles pointés du doigt par l'ONU    Plus de 250 morts et 100 000 déplacés au Darfour    "Nous avons gagné la guerre, nous ne sommes pas demandeurs d'excuses..."    Hosni Kitouni. Chercheur en histoire et auteur : «Ce qui nous importe, c'est le jugement que nous portons nous-mêmes sur la colonisation»    Abdelmadjid Guemguem, alias Guem, est décédé    De la philosophie comme remède à l'Institut français d'Alger    La pâleur d'une façade    Banque mondiale: Vers une reprise partielle de l'économie algérienne    Bouira - Covid-19 : 12 transporteurs verbalisés    Quand un vol de bétail se termine par un drame    245 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    De nouvelles conditions imposées sur les véhicules    Ils ont été condamnés à des peines de 2 à 6 mois : Tadjadit et ses codétenus quittent la prison    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ils ont été débarqués au port de Ghazaouet: Près de 100 harraga expulsés d'Espagne
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 05 - 12 - 2020

Selon des sources provenant de la police chargée du contrôle de la frontière maritime du port de Ghazaouet, près de 100 harraga algériens ont été expulsés par les autorités espagnoles pour leur tentative de séjour irrégulier sur le territoire espagnol. Le premier bateau de voyageurs en provenance d'Alméria ayant accosté, le mardi 1er décembre 2020, le quai du port maritime de Ghazaouet a débarqué près de 36 harraga. Les deux autres bateaux en provenance de la même ville espagnole ont débarqué, mercredi et jeudi derniers, avec respectivement 20 et 44 harraga. Ces derniers sont pour la plupart originaires des wilayas du centre du pays.
Un dispositif renforcé a été mis en place pour le contrôle des mesures sanitaires des harraga au niveau de cette infrastructure portuaire. Outre la distribution de masques de protection et de gels hydroalcooliques et la prise de température pour les personnes débarquées de ces trois bateaux, des marquages au sol pour la distanciation et une désinfection générale du port ont été effectués à la veille de l'arrivée des bateaux au port de Ghazaouet pour éviter la transmission du Covid-19. Des psychologues et des équipes médicales ont été mobilisés pour accompagner et pratiquer des tests de détection sur les personnes soupçonnées ou atteintes de Covid-19.
Selon nos informations, les candidats à l'émigration clandestine refoulés par les autorités espagnoles ont été interceptés près des côtes espagnoles dans les embarcations de fortune ou modernes en provenance des côtes algériennes où se sont implantés de véritables réseaux activant dans le trafic de l'immigration clandestine. Certains harraga logeaient depuis quelques mois dans des centres de rétention pour étrangers, d'autres dans des centres de séjour temporaire d'immigrés en Espagne, avant d'être reconduits vers l'Algérie. A leur arrivée à Ghazaouet, ils ont été pris en charge et recasés de manière provisoire dans des structures du secteur de la jeunesse et des sports de Nedroma avant leur présentation devant la justice de Ghazaouet, dans les tout prochains jours.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.