Spectacle théâtral « Nedjma » à Ain Fouara    Sahara occidental: une lettre de Ghali adoptée comme document officiel du Conseil de sécurité    Manchester United: l'inquiétude de Solskjaer    Assassinat de Ali Tounsi: la présidente de la Cour refuse le réexamen des preuves    L'Opep+ décide de maintenir son niveau de production actuel jusqu'à fin avril    Covid-19: six nouveaux cas du variant britannique découverts en Algérie    Les acquis de la cause sahraouie poussent le Maroc à des décisions "irresponsables"    MES PREALABLES AU RAPPORT DE BENJAMIN STORA.    Le théâtre d'Oran reprend ses activités après une année d'arrêt    Rupture des relations avec l'ambassade d'Allemagne à Rabat: la correspondance de Bourita trahit une réaction émotive de la diplomatie marocaine    Coronavirus: 168 nouveaux cas, 148 guérisons et 6 décès    Le Président Tebboune reçoit les dirigeants de trois partis politiques    L'ambassade de France s'explique    Tebboune : la menace technocratique    Démantèlement d'un réseau activant à Tipasa    Huiles de table - Communiqué de Cevital    La victoire ou l'élimination    Mouassa s'en va déjà    Cristiano Ronaldo rejoint Pelé avec 767 buts... ou pas    Mahrez, étincelant    Améliorer d'abord les conditions de vie    Le corps d'un des deux pêcheurs disparus retrouvé    "Les élections ne sont pas une priorité"    Beldjoud préside l'installation du wali    Hirak, l'heure des clarifications    Lancement de la 1re édition du Festival international du court métrage d'Imedghassen    Des experts se penchent sur la restauration du mausolée d'Imedghassen    Skikda… Bariq 21 lance Green Farm    Salon national du livre d'Alger : Un livre, une vie    La disette de Suarez inquiète    Laurent Gbagbo absent mais pourtant omniprésent    Les Palestiniens veulent une enquête «urgente»    Bilan du MDN 49 narcotrafiquants arrêtés    La mafia du foncier dénoncée    Djilali Sofiane: Certains slogans scandés lors du Hirak pourraient mener au "dérapage"    1.020 DA pour le bidon de 5 litres    L'Algérie tend la main à sa diaspora    La dépendance au pétrole se confirme    Arrivée de l'avant-garde d'une unité d'observateurs du cessez-le-feu    Varane, signature imminente?    Un grand humaniste engagé    La gratin intellectuel rapproche les deux rives    Ras El Aïn et Haï Sanawber: Relogement prochain de 3.000 familles    11.015 comprimés psychotropes saisis et un réseau démantelé    Rivière asséchée !    Récupération du foncier industriel inexploité: «Une première étape pour relancer l'activité économique»    Education: Le ministre renoue le dialogue avec les syndicats    Démantèlement d'un réseau à Tipaza    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





O. Médéa: L'Olympique force le respect
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 17 - 01 - 2021

Au terme de la première journée, l'OM, battu à domicile par la JSS, était lanterne rouge avec l'USMA. Après la seconde étape, les Médéens, défaits par le Mouloudia d'Alger, étaient toujours derniers. Le premier point a été acquis suite au nul concédé à domicile face au MC Oran. Après la huitième journée, l'Olympique fait partie des formations lancées aux trousses des favoris, ceci jusqu'à preuve du contraire. Que s'est-il passé pour qu'on enregistre cette remarquable remontée au tableau ? Cela a commencé samedi 19 décembre, lorsque les Médéens avaient pris le dessus sur l'USMA, dans le fief de cette dernière. On a mis cette victoire sur le compte de la mauvaise entame du club de Soustara. Le match à domicile face au CRB ayant été reporté, les coéquipiers d'El-Ghomari ont infligé un revers au NC Magra dans le fief de ce dernier. Les observateurs, encore sceptiques, ont estimé que le Nejm figure parmi les clubs les moins performants de la Ligue 1.
Pour le compte de 7ème étape, c'est le WAT qui s'incliné à Médéa, et le sentiment des observateurs n'avait pas encore changé, car le Widad de Tlemcen est en train de stagner au bas du tableau. Pour notre part, nous avions pronostiqué une victoire de l'ASAM face à l'OM en prenant en considération les excellents résultats des M'lilis, qui figuraient sur le podium aux côtés de l'ESS et du MCA. Or, les Médéens ont pris le dessus sur l'ASAM par le même score de 3 à 1, occupant un rang flatteur avec un match en retard contre le CRB qui se déroulera le 2 février prochain. Sept rencontres figurent au menu à domicile contre cinq à l'extérieur où ils sont plus à l'aise avec la récolte de neuf points pour quatre seulement à domicile.
Comment expliquer ce qui ressemble à un paradoxe ? Nous avons vu le déroulement du match contre l'ASAM, et nous sommes en mesure de livrer une petite analyse. Les hommes de Bacha savaient que les M'lilis, forts de leur statut d'hôtes, allaient se porter dès le coup d'envoi à l'attaque. Aussi, ils se sont organisés en conséquence avec une défense bien en place et un milieu fourni, servant de premier « rideau » sur lequel beaucoup d'offensives des locaux se sont arrêtées. La première bévue du gardien de l'ASAM fut exploitée avec habileté par Khemoukh. En effet, le mauvais renvoi du keeper local a profité à l'attaquant médéen, qui décrocha un tir des 35 mètres, le ballon finissant sa course dans les filets. De la réussite ? Oui mais il y avait aussi de l'habileté en raison de la distance. Contrariés, les M'lilis ont alors réagi et menacèrent le keeper de l'OM à plusieurs reprises. Ils finirent par égaliser un quart d'heure plus tard. Tout en acceptant d'être pressés sur leur camp, les Médéens n'ont jamais hésité à mener des contres dangereux, dont l'un apporta ses fruits à quelques minutes du repos. De nouveau menés au score, les poulains d'Abdelkader Yaïche ont attaqué tous azimuts, surtout sur le flan gauche, mais ils finirent par payer cher leur débauche d'énergie en se faisant cueillir en contre par Bâali. Ce dernier n'a eu aucune peine à inscrire le troisième but après un raid rondement mené où la paire centrale m'lilie a complètement failli sur cette action. Cette victoire n'est pas tout à fait une surprise, car les Médéens ont déjà battu des équipes évoluant sur leurs bases et ce, par le même score de 3 à 1. Outre leur organisation en défense et au milieu, ils ont affiché une condition physique irréprochable, fournissant des efforts jusqu'au bout. A présent, le doute n'est plus permis : cette équipe de l'OM pourrait surprendre d'autres adversaires s'ils ne prennent pas leurs précautions. Justement, le prochain match à l'extérieur aura lieu dans le fief de l'ES Sétif, c'est-à-dire le leader de la Ligue 1. Ce sera un test grandeur nature pour les Médéens qui, par la suite, se déplaceront à Skikda (JSMS), Dar El-Beïda (PAC), Tizi-Ouou (JSK) et Relizane (RCR), des rencontres entrecoupées par des duels à domicile face au CRB (match en retard), USB, ASO, NAHD, CSC, USMBA et CABBA. Tous sont avertis : s'ils ne respectent pas cet Olympique, ils le regretteront sûrement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.