Sahara Occidental: Berlin exhorté à ne pas céder aux pressions de Rabat    Le Commandant de la GN salue les réalisation et les succès de la femme algérienne    Un texte d'un «autre temps»    Deux ex-ministres appellent à son retrait    "L'économie ne peut se suffire d'ordres administratifs"    Tendances instables    Les modifications et les instructions de Tebboune    Vote de confiance sur fond d'optimisme modéré    Sultana Khaya victime d'une tentative d'élimination physique    L'historien Maati Monjib, en grève de la faim    Lomé pour faire le point sur les réformes    "Nous reprenons confiance"    La commission interministérielle tranchera le cas de la FAF    La sélection algérienne à la 2e place    Les Algériennes Ouallal et Asselah précocement éliminées    Benlamri ouvre son compteur but    «L'EN attend toujours l'autorisation pour s'envoler au Maroc»    Véritable drame à Chlef    7 personnes brûlées dans un incendie de véhicule    Au cinquième jour de fermeture de la RN 24, l'arbitrage de l'administration persiste    Des citoyens en attente d'un logement depuis 40 ans !    Petits beignets    "Pour endiguer le féminicide, il faut en finir avec le patriarcat"    La statue de Mohand Oulhadj inaugurée    Le Festival national du théâtre professionnel revient    La nation du quart de page    Les passionnés au rendez-vous de la première séance à New York depuis un an    Comment vaincre l'échec ?    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    Tiaret: Nouvelle cité, vieux problèmes    Environnement hostile    Les partis politiques s'y préparent    C'était un certain 08 mars 2007    L'Iran appelle les Européens à éviter «toute menace ou pression» sur le nucléaire    La Dgsn célèbre la Journée internationale de la femme    Une campagne prématurée    Le vieux rêve prend forme    Les armes de la cyberguerre    Un réseau de narcotrafiquants démantelé    La mairie de Mizrana fermée    La fabrique des mensonges!    Le président Tebboune présente ses condoléances    Le MCO rejoint l'ESS en tête    Ramos a trois semaines pour trancher    Cinq personnes tuées dans une embuscade au nord du pays    «Les femmes ont joué un rôle décisif dans l'histoire de l'Algérie»    Le double combat de la femme algérienne    Ces audacieuses qui façonnent la République    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Créances impayées: La Sonelgaz sommée de sursoir aux coupures d'électricité
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 21 - 01 - 2021

Le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar, a instruit « par courrier » le Groupe Sonelgaz de « sursoir provisoirement à toute coupure d'électricité ou de gaz », annonce un communiqué de son département publié mardi.
Cette instruction intervient quelques heures à peine après une déclaration du PDG du groupe, lors d'une conférence de presse organisée le même jour, en marge de sa visite d'inspection au chantier de réalisation du nouveau siège de l'opérateur du système électrique (OS) de la société. L'instruction a été donnée « conformément aux directives du président de la République et du Premier ministre » relatives à « l'allégement de l'impact économique de la pandémie Covid-19 sur le citoyen algérien », indique le communiqué du ministère de l'Energie. Elle intervient au moment où Sonelgaz « a engagé une large campagne de récupération des créances détenues sur ses clients, et qui sont très importantes, avec un impact très négatif sur l'équilibre financier de la société », ajoute la même source.
Attar a « demandé de sursoir provisoirement en cette période d'hiver difficile à toute coupure d'électricité ou de gaz ». Cette demande concerne aussi bien « les citoyens à faible revenu, isolés (zones d'ombre) » que « les usagers dont l'activité est sensible (administrations et services publics, unités/infrastructures de production employant des travailleurs ou dont la production est destinée à la consommation ou au marché national à l'exemple de l'eau potable ou de la production agricole, etc.) ».
Le communiqué précise que « pour certains cas sensibles où il y a déjà eu coupure », le ministre de l'Energie « a instruit Sonelgaz d'envisager le rétablissement du raccordement de façon provisoire » et a demandé « un compte rendu hebdomadaire sur cette situation pour permettre un suivi régulier de la situation durant cette période ».
160 milliards DA de créances impayées
Mardi, le PDG de Sonelgaz, Chahar Boulakhras, avait fait état de la décision du groupe de récupérer « toutes les créances impayées », les estimant à « 160 milliards de DA » pour l'année 2020, et ce, pour trouver des financements afin de poursuivre les programmes d'investissement et de développement du secteur.
M. Boulakhras a affirmé lors d'une conférence de presse, en marge de sa visite d'inspection effectuée au chantier de réalisation du nouveau siège de l'opérateur du système électrique (OS) de Sonelgaz, que la priorité de son groupe « est de retrouver ses équilibres notamment financiers », notamment par la récupération des créances impayées auprès de ses abonnés. « On récupérera toutes les créances sans exception », avait-il précisé.
Selon le premier responsable de l'opérateur public, « certains clients ont jusqu'à 6 et 7 factures impayées », affirmant que « la récupération des créances « se fera graduellement » et « en concertation » avec les concernés. Précisant que « ceux qui n'arrivent pas à honorer leurs dettes, le Groupe Sonelgaz leur proposera un échéancier avec des facilités de paiement ».
M. Boulakhras a appelé les abonnés de Sonelgaz à plus de compréhension, rappelant que la compagnie « a assuré le service public sans faille durant cette crise sanitaire » et « a été compréhensible vis-à-vis de nos clients lors du confinement total et partiel ». « Aujourd'hui, on demande à nos abonnés de nous soutenir par le paiement de leurs créances, afin qu'on puisse poursuivre nos projets de développement dans le secteur », a-t-il souligné.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.