Les modifications et les instructions de Tebboune    Le Commandant de la GN salue les réalisation et les succès de la femme algérienne    Un texte d'un «autre temps»    Deux ex-ministres appellent à son retrait    "L'économie ne peut se suffire d'ordres administratifs"    Tendances instables    Vote de confiance sur fond d'optimisme modéré    L'Allemagne évoque une dégradation de la situation des droits de l'Homme dans les territoires occupés    Sultana Khaya victime d'une tentative d'élimination physique    L'historien Maati Monjib, en grève de la faim    INAPPROPRIEE, DISPROPORTIONNEE ET DISCRIMINATOIRE    "Nous reprenons confiance"    La commission interministérielle tranchera le cas de la FAF    La sélection algérienne à la 2e place    Les Algériennes Ouallal et Asselah précocement éliminées    Benlamri ouvre son compteur but    «L'EN attend toujours l'autorisation pour s'envoler au Maroc»    Véritable drame à Chlef    7 personnes brûlées dans un incendie de véhicule    Au cinquième jour de fermeture de la RN 24, l'arbitrage de l'administration persiste    Des citoyens en attente d'un logement depuis 40 ans !    Petits beignets    "Pour endiguer le féminicide, il faut en finir avec le patriarcat"    La statue de Mohand Oulhadj inaugurée    Le Festival national du théâtre professionnel revient    La nation du quart de page    Les passionnés au rendez-vous de la première séance à New York depuis un an    Comment vaincre l'échec ?    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    Tiaret: Nouvelle cité, vieux problèmes    Environnement hostile    Les partis politiques s'y préparent    C'était un certain 08 mars 2007    L'Iran appelle les Européens à éviter «toute menace ou pression» sur le nucléaire    La Dgsn célèbre la Journée internationale de la femme    Une campagne prématurée    Le vieux rêve prend forme    Les armes de la cyberguerre    Un réseau de narcotrafiquants démantelé    La mairie de Mizrana fermée    La fabrique des mensonges!    Le président Tebboune présente ses condoléances    Le MCO rejoint l'ESS en tête    Ramos a trois semaines pour trancher    Cinq personnes tuées dans une embuscade au nord du pays    «Les femmes ont joué un rôle décisif dans l'histoire de l'Algérie»    Le double combat de la femme algérienne    Ces audacieuses qui façonnent la République    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'inspection régionale de la police de l'Ouest dresse son bilan: Plus d'un million de comprimés psychotropes saisis en 2020
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 21 - 01 - 2021

  Les efforts consentis par les services de la police nationale dans la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes et notamment dans la lutte contre le trafic des stupéfiants ont été mis en exergue, hier, lors de la conférence de presse animée au siège de l'unité républicaine de Dar El Beïda par l'inspecteur régional de la police de l'Ouest le contrôleur de police M. Benaini Mustapha sur le bilan d'activité de l'année 2020 et ce au niveau des 12 wilayas que coiffe ce corps sécuritaire. Avec 6.123 affaires de commercialisation de stupéfiants enregistrées en 2020 contre 5.386 en 2019, les services de la police judiciaire ont traité et solutionné 6.105 affaires alors que le reste est en cours de résolution, a noté le responsable, précisant que 736 affaires de plus ont été résolues en 2020 comparativement à 2019. Une augmentation qui s'explique par le redéploiement des services de la police, le travail d'investigation et du renseignement et également grâce au perfectionnement des brigades spécialisées et des moyens techniques mis en place dans le cadre de cette lutte.
Les enquêteurs ont arrêté 4.004 individus dont 208 femmes et ont saisi 1.430.969 comprimés psychotropes contre 202.201 comprimés en 2019 soit une hausse inquiétante de 1,2 million de comprimés. Ils ont également saisi une quantité de plus de 4.100 kg de kif traité, près de 3 kg de cocaïne et 12.339 flacons de liquides stupéfiants.
Le bilan fait état d'une augmentation de kif saisi contrairement à la cocaïne qui a diminué. Dans ce registre, on saura que 74,11% des saisies ont été effectuées au niveau des frontières ouest notamment à Tlemcen et Naâma alors que les saisies de comprimés ont été effectuées dans les régions du littoral. Tout en encourageant les policiers à renforcer le dispositif de contrôle, le responsable a rappelé que l'inspection régionale de la police de l'Ouest a intensifié son travail de prévention avec la création de cellules d'écoute.
En matière de lutte contre la criminalité, le bilan fait état également de 16.804 affaires d'atteintes aux personnes et 16.124 affaires d'atteintes aux biens enregistrées en 2020. Une hausse de quelque 1.314 d'affaires d'atteintes aux personnes a été constatée avec un taux de résolution de 81,30% par rapport à 2019 et 9.701 personnes impliquées ont été arrêtées. Pour ce qui est des affaires d'atteintes aux biens, les enquêteurs ont arrêté 11.757 personnes et le bilan fait état d'une baisse d'affaires par rapport à 2019. Dans le cas des crimes économiques et financiers, 2.271 affaires sur les 2.455 enregistrées ont été solutionnées soit un taux de résolution de 92,50%. D'autre part, le contrôleur de police M. Benaini a mis l'accent sur le rôle de la formation et les moyens mis en place par la direction générale de la sûreté nationale pour le perfectionnement de l'élément humain, des moyens qui sont venus à tous les niveaux consolider la dynamique de le sûreté nationale et lui permettre dans un élan de professionnalisation et un capital d'expérience supplémentaire de se placer aux premières loges dans le préservation des biens et des personnes et la lutte contre le crime sous toutes ses formes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.