Président Tebboune: "les revendications du Hirak populaire authentique satisfaites pour la plupart"    Président Tebboune: l'ANP a atteint un niveau de professionnalisme qui la tient à l'écart de la politique    Président Tebboune: Des sites web d'un pays voisin à l'origine des rumeurs sur mon état de santé    Relance de l'économie: Rationnaliser les dépenses et encourager l'investissement    Président Tebboune: l'Algérie n'enverra par ses troupes au Sahel    Texte intégral de la réunion du Conseil des ministres    L'argent informel représente 34 % de la masse monétaire globale    Le Président ordonne la création d'un outil de contrôle    163 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Les principales décisions de Tebboune    La Seaal annonce des coupures dans plusieurs communes d'Alger    Le youtubeur "Fekrinho" retrouvé mort à la plage Cap-Roux    Tebboune insiste sur l'irrigation pour augmenter de 20% la production nationale de blé    Barça : Bartomeu passera la nuit au commissariat    Le Polisario réitère son engagement à défendre la souveraineté du peuple sahraoui    Indicateurs financiers en 2020: la politique monétaire à la rescousse de la liquidité bancaire    Découverte d'un corps sans vie s'apparentant à celui du jeune homme disparu, Fekri Benchenane    Reconduction du confinement partiel à domicile dans 19 wilayas    Le dossier de demande de la licence professionnelle transmis à la DCGF    La double confrontation amicale Algérie-Côte d'Ivoire annulée    Denis Lavagne dompte le Mouloudia    Les déplacés confrontés à un risque imminent de famine    Washington veut éviter la rupture avec l'Arabie Saoudite    Des dizaines d'arrestations lors d'une manifestation d'opposition    Pour les bonnes réponses, faudrait faire un effort !    Les conditions d'exercice et d'agrément réglementées    Les transporteurs usagers du CW 80 en colère    Rencontre «Evocation, Asmekti N Idir» à Larbaâ Nath Irathen : Yidir ...pour l'éternité    Dix affiches d'artistes, dont Mika, pour redonner des couleurs à Paris    Au bonheur du public !    Bendouda relève l'urgence de promulguer un nouveau cahier des charges    Le décret publié au "Journal officiel"    Karim Tedjani | militant écologiste et fondateur du portail de l'écologie Nouara : «Pour produire réellement bio, il y a des critères à respecter»    Le procès du greffier hirakiste reporté au 21 mars    Biden est contraint d'annuler la décision de son prédécesseur concernant le Sahara occidental    Mamélodi Sundowns s'est baladé face au CRB (5-1)    4 décès et 132 nouveaux cas    La démonstration de force d'Ennahdha    Ameur Guerrache condamné à 7 ans de prison ferme    Le fort de Gouraya, un site à sauvegarder    AVONS-NOUS LES MOYENS DE LA DEMOCRATIE ?    El-Bahia, carrefour culturel méditerranéen    Dar Abdellatif (AARC) : célébration de la journée de la femme    Ambassade des Etats-Unis: Du nouveau pour les titulaires d'un «visa de diversité»    MC Alger: Lorsque les joueurs font la loi !    Nouvelles souches du coronavirus: Les autorités appelées à plus de fermeté    Un phénomène devenu anodin à Aïn El Turck: Le squat de la chaussée et des trottoirs prend de l'ampleur    Une première pour les nouveaux ministres du Gouvernement Djerrad III    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CS Constantine: Des défaillances criantes
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 24 - 01 - 2021


  On suppose qu'Amrani Abdelkader, sollicité par les dirigeants constantinois en souvenir du titre national 2018-2019, n'était guère heureux. Il est donc parti de son propre chef, malgré les efforts des dirigeants pour le retenir. Il ne fait pas l'ombre d'un doute qu'Amrani figure dans le lot restreint des bons techniciens, avec une expérience et un vécu appréciables. Car, en dépit de tous ses efforts, il n'y a pas eu de «réponse» de la part de ses joueurs. Et pourtant, le CSC a des moyens que beaucoup de clubs n'ont pas. Le recrutement a été ciblé pour renforcer l'effectif dans ses trois compartiments. Et tous les observateurs avaient inclus logiquement le Chabab dans le lot des favoris du championnat 2020-2021. Or, il n'y a pas l'ombre d'un retour sur investissement. Au terme de la neuvième journée, que reste-t-il de cet espoir ? Pas grand-chose en vérité, car le CSC fait partie de la « charrette » des clubs potentiellement relégables. Dès lors, on doit poser des questions. Les responsables du recrutement se sont-ils trompés sur le niveau des nouveaux joueurs ? Certes, la plupart ne manquent pas de qualités techniques, mais elles sont très mal utilisées, surtout au niveau de l'attaque. Au lieu de construire rationnellement leurs offensives, les coéquipiers du capitaine Lamri adorent exécuter des centres aériens et, malgré les échecs répétés, persistent dans cet exercice. Au lieu d'être inquiétés, les défenseurs de l'ESS, Bekakchi en tête, se sont régalés et ont tout repoussé aisément. Les gars du Chabab ont, semble-t-il, oublié qu'ils avaient en face la défense la plus solide de la Ligue 1 (3 buts seulement encaissés). Et, c'est donc sans surprise que, dans le classement des attaques, celle du CSC figure dans le lot des plus faibles avec le CABBA (4 buts), seule l'USB ayant fait pire (3 buts). Au terme de huit matches, les Constantinois n'ont trouvé le chemin des filets qu'à quatre reprises, face respectivement au WAT, à l'ASO, à la JSMS et à l'ESS. S'ils misent sur les deux rencontres en retard, c'est tomber dans un optimisme béat et trompeur pour la bonne raison qu'il s'agit d'affronter le CRB et le MCA, deux favoris dans leur fiefs ! Il est encore heureux que le secteur défensif tienne encore le coup malgré le manque de sûreté des prises de balle du gardien Rahmani. Il faut toutefois signaler, cette fois, sa bonne prestation face à l'Entente, et il ne pouvait rien faire sur le lob subtil du sétifien Kendouci. S'ils sont solides, les défenseurs du CSC pèchent dans la relance, gênés il est vrai, par le pressing des attaquants Sétifiens, plus techniques et plus clairvoyants. En outre, dans les moments cruciaux, les coéquipiers de Benbahar ont perdu la bataille du milieu, ce qui les a contraints à exécuter des passes latérales pour conserver le ballon. On comprend mieux alors si les Sétifiens, sans être transcendants loin de là, ont eu plus d'occasions d'inquiéter Rahmani, surtout en première mi-temps. Si les Constantinois évoluent sur un terrain neutre (Khroub), c'est à la suite de leur demande. Donc, pratiquement, ils jouent tout le temps à l'extérieur. Ce qui revient à dire que c'est tout à fait contre-indiqué s'ils veulent obtenir de bons résultats. Pour eux, il est temps de réagir.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.