Tribunal Sidi M'hamed: Saïd Djabelkhir condamné à 3 ans de prison ferme pour offense à l'Islam    La Moudjahida Annie Steiner sera inhumé aujourd'hui à El Alia    Que faire pour réguler le marché ?    Reprise à la hausse des activités du commerce extérieur    Ligue arabe, ONU, UE et UA réclament «un retrait immédiat» des troupes étrangères    Le fils d'Idriss Déby intronisé président de la République    Le Conseil de sécurité face à ses responsabilités    La Super Ligue se déballonne, le foot européen doit recoller les morceaux    Le CRB enfonce le CABBA    La JSK y est presque, l'ESS rate le coche    «10 000 patients sont en attente d'une greffe»    Tajine de kefta aux œufs    «Contrainte majeure» pour certains, «normale» pour d'autres    La première édition du 2 au 5 juillet 2021 aux Ouacifs    Actuculte    La Banque mondiale table sur un baril à 56 dollars en 2021    FAF : Zetchi passe la main à Amara    RC Kouba : Six mois de suspension pour Ghalem    ARAMA DE RETOUR, NEGHIZ CONTACTE    7 décès et 182 nouveaux cas    Les 22 manifestants maintenus en détention    Grandiose marche nocturne à Akbou    Incendie au marché de gros des fruits et légumes    Cote d'alerte    Promenade des Sablettes : Campagne de sensibilisation à la sécurité routière    Plus de 600 affaires traitées depuis janvier    Le lanceur d'alerte Noureddine Tounsi restera en prison    Création d'une société ENR mixte Sonatrach/Sonelgaz : Que deviendra le programme solaire des 1000 mégawatts ?    Lancement d'une étude macroéconomique    7070 météorites algériennes filent illégalement à l'étranger    "Nous devons entretenir notre mémoire"    Ecoles primaires: Les appels au débrayage se multiplient    Des Algériens parmi eux: 18.000 enfants migrants non accompagnés disparus en Europe    Amnesty International: «Une nette baisse des condamnations à mort en Algérie»    Un fonds de 7,55 millions d'euros pour les migrants    768 Logements sociaux électrifiés    Des milliers de travailleurs investissent la rue    La nécessaire coordination    Le challenge de deux présidents    15 quintaux de kif marocain saisis    «Possibilité non négligeable» d'une victoire de l'extrême droite    Brèves    La sanglante guerre d'usure des Houthis    L'Algérie ne tombera pas    Les islamistes rêvent de victoire    L'art comme oeuvre marchande    Promouvoir la diversité linguistique amazighe    «Les centres d'archives sont une vitrine»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tlemcen: Une distinction pour l'université Abou Bekr Belkaïd
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 28 - 01 - 2021


  Pour la version 2020 de classement uniRank 2020 des uni-versités des 200 meilleurs établissements d'enseignement supérieur reconnus en Afrique, qui vient d'être publiée, l'université Abou Bekr Belkaïd de Tlemcen, créée en 1979, tire son épingle du jeu en se hissant à la 1ère position en Algérie. Dans ce classement uniRank, qui est surtout largement scruté par les chercheurs et les étudiants du monde entier, l'université de Tlemcen arrive à la 34ème place au niveau africain. « Ces bons classements prouvent que l'université de Tlemcen a déployé beaucoup d'efforts afin d'améliorer la qualité de la recherche et de la pédagogie. Ces distinctions amplement méritées nous encouragent à poursuivre nos efforts afin de progresser encore dans cette échelle de classement au niveau national, africain et mondial afin de concrétiser l'objectif de qualité requis par les institutions universitaires », se félicite le Pr. Abderrezak Belhabib, directeur du laboratoire de recherches (Mecas). Ce niveau jamais atteint par aucune université algérienne depuis la création de ce classement, établi selon plusieurs critères de sélection par uniRank, dont notamment le nombre de prix Nobel et de médailles issues des diplômés ou faisant partie des enseignants ou encore le nombre de publications dans des revues scientifiques, est suivi de l'université Mohamed Boudiaf de M'sila qui occupe la 37ème place, Constantine 1 avec la 38ème place, Kasdi Merbah de Ouargla avec la 58ème place, l'université des sciences et de la technologie Houari Boumediene d'Alger avec la 60ème place, Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem avec la 65ème place, Ahmed Ben Bella d'Oran avec la 66ème place, Mouloud Mâameri de Tizi-ouzou avec la 68ème place, Abderrahmane Mira de Bejaia avec la 70ème place, Ferhat Abbès de Setif 1 avec la 73ème place, Mohamed Khider de Biskra avec la 80ème place, Hassiba Ben Bouali de Chlef avec la 96ème place, 8-Mai 1945 de Guelma avec la 987Me place, Badji Mokhtar d'Annaba avec la 100ème place, Sâad Dahleb de Blida 1 avec la 103ème place, Hadj Lakhdar de Batna 1 avec la 108ème place, Ben Youcef Benkhedda d'Alger 1 avec la 111ème place, Larbi Ben M'hidi d'Oum Bouaghi avec la 114ème place et l'université des sciences et de la technologie Mohamed Boudiaf d'Oran avec la 116ème place, notamment. Les premières places reviennent à l'Afrique du sud. L'Egypte est le pays le plus représenté au classement de ce Top 200 Universities in the World 2020 avec 35 institutions, suivi du Nigéria avec 25 institutions et de l'Afrique du sud avec 23 institutions. On peut noter que ce sont les universités anglophones qui se partagent les premières places en Afrique et ce sont les universités francophones qui sont à la traîne. A titre d'exemple, l'université de Kigali (Rwanda) qui était mal classée lorsqu'elle était francophone, est bien montée actuellement dans le classement depuis qu'elle a adopté l'anglais comme langue d'enseignement et de recherches, selon les spécialistes. Pour ce Top 200 des universités dans le classement mondial, ce sont les universités américaines qui décrochent les dix premières positions sur quelque 13.800 universités dans le monde.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.