Le procès Hamel reporté au 17 novembre    Un scrutin miné ?    Djabelkhir dans l'attente d'un avis du Conseil constitutionnel    Rejet de 77 dossiers de candidature    Des candidats exclus font appel    Renforcement de la coopération policière entre les pays africains    L'économie dans le brouillard    Les remises plafonnées à 50% à compter de 2022    L'impérative réforme du système de protection sociale    Vers un durcissement des contrôles    Large consensus sur les élections du 24 décembre    L'Espagne ouvre la porte aux migrants mineurs    Le Conseil de sécurité de l'ONU débarque chez le colonel Goïta    27 morts dans un attentat à Damas    Prix Nobel algérien ? Tu rêves, mon frère !    Environ 290 transactions enregistrées    Slimani absent à Prague    Amara appelle les clubs à se conformer aux exigences de la CAF    Le Chabab affûte ses armes    Retour du public dès demain sous conditions    Les citoyens ne se vaccinent plus    Entre relâchement et réticences vaccinales des Algériens    2 morts et 7 blessés dans une collision entre un véhicule léger et un bus scolaire    Des maires français réclament "la reconnaissance du crime d'Etat"    Le numérique au placard ! Vive le placard !    Le cartable allégé pour demain ?    El Kerma: Plus de 1.500 nouveaux logements pour répondre à la forte demande    Tlemcen: 350 tonnes de pomme de terre déstockées    Mendicité, la loi existe, il faudrait juste l'appliquer !    Force humaine    L'écrivain Dib et le rapport à la nationalité française    Eric, tu fais honte à tes anciens camarades    «Il faut se mobiliser pour accompagner ces efforts»    Aucun effet sur les prix du poulet    Ces «experts» Algériens    La guerre des spéculateurs    Spéculation sur le livre scolaire    Double meurtre sur l'autoroute    Les dates des compositions fixées    Les colons sionistes volent la récolte d'olive au sud de Naplouse    Griezmann, du paradis à l'enfer    Steve Bruce quitte les Magpies    Mbappé juge son entente avec Messi    35e anniversaire de la mort de Samora Machel    «Barrons la route aux ennemis de la paix»    Cette obsession qui nourrit les amalgames    Une opportunité pour l'émergence de jeunes talents    Des rejets «excessifs et arbitraires»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le DG de l'Institut des études et de stratégie globale «Un travail titanesque attend les nouveaux députés»
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 15 - 06 - 2021

«La nouvelle composante de la chambre basse du Parlement doit travailler à réviser tout l'arsenal juridique pour le mettre au diapason de l'esprit de la nouvelle Constitution», a déclaré, hier, Abdelaziz Medjahed, directeur général de l'Institut des études et de stratégie globale (INESG). Intervenant au Forum de la radio nationale, Abdelaziz Medjahed a indiqué que «toute la législation doit être en harmonie avec la nouvelle loi-mère, qui est la première source du droit», a-t-il souligné. Au sujet du scrutin législatif de samedi, le directeur général de l'Institut des études et de stratégie globale a estimé qu'une «nouvelle élite est sortie des urnes pour jouer un rôle fondamental dans l'édification de l'Algérie nouvelle».
Qualifiant le scrutin législatif de «redressement démocratique dans le processus d'édification d'une Algérie nouvelle», l'invité de la Radio a affirmé qu'une «élite politique nouvelle est née dans le sillage du mouvement populaire, déclenché un certain 22 février 2019», ajoutant que les acquis du Hirak populaire «doivent être mis à profit pour un redressement démocratique de l'Algérie nouvelle», a-t-il déclaré. A l'adresse des nouveaux députés, Abdelaziz Medjahed a indiqué qu'un «travail titanesque les attend pour la construction de la nouvelle République», précisant que «trois conditions doivent être réunies chez les nouveaux élus du peuple, à savoir un engagement sans faille, l'intégrité et la compétence afin qu'ils puissent s'acquitter honorablement de la noble mission dont ils sont investis», a-t-il souligné.
Le directeur général de l'Institut des études et de stratégie globale a encore indiqué que l'Algérie est passée par «plusieurs étapes importantes dans son histoire», ajoutant que le Hirak populaire du 22 février 2019 est «un virage important pour sa participation dans la mutation positive que connaît le pays», a-t-il souligné.
Au sujet du retrait de l'accréditation octroyée à la représentation à Alger de la chaîne d'information française «France24», Abdelaziz Medjahed a affirmé que cette chaîne «a focalisé à dessein sur le taux de participation, après avoir longtemps parlé de fraude lors des différents scrutins organisés par notre pays», ajoutant que les «ennemis historiques de l'Algérie sont dérangés par la restitution de son rôle en tant que puissance régionale», a-t-il souligné. Le ministère de la Communication a décidé, dimanche, de retirer l'accréditation octroyée à la représentation à Alger de la chaîne d'information française «France24». Ce retrait est motivé par «l'hostilité manifeste et répétée contre notre pays et ses institutions, le non-respect des règles de la déontologie professionnelle, la désinformation et la manipulation ainsi qu'une agressivité avérée à l'égard de l'Algérie», selon un communiqué du ministère de la Communication. Pour rappel, le ministère de la Communication avait adressé un dernier avertissement avant «retrait définitif» de l'accréditation à cette chaîne de télévision, le 13 mars dernier, pour son «parti-pris flagrant» dans la couverture des marches en Algérie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.