Le Real remercie Varane pour son professionnalisme    Le montant évoqué pour son transfert fait peur à Haaland    "C'EST UN PUTSCH DE PALAIS"    Critiques de l'étranger, soutien de la classe politique    Le Président limoge le ministre de la Défense    GOUDJIL ET BOUGHALI TIRENT À BOULETS ROUGES SUR LE MAROC    L'espoir d'une libération pour Rabah Karèche    Les perspectives de la coopération commerciale algéro-américaine passées en revue    Tunisie : la 2e République à l'agonie et l'armée valeur refuge    28 morts et plus de 12 580 sinistrés suite aux fortes précipitations    L'Irak enregistre plus de 12 000 cas en 24h, record depuis le début de la pandémie    Simple oubli ?    L'Algérie face à ses risques majeurs : que faire ?    Histoire du jour    2 morts et 4 blessés à Aïn-Séfra    Le droit d'avoir des droits, comme l'Homme    Cinq nouveaux sites culturels inscrits au Patrimoine mondial    Actuculte    Ligue des champions féminine : Affak Relizane à un succès de la phase finale    Nemouchi troisième boxeur qualifié aux huitièmes    Université Oran 2 : Plus de 4500 nouveaux étudiants    La réforme du système fiscal mondial a l'ère du numérique    A quelles nouveautés s'attendre ?    Un barbecue abandonné à l'origine du sinistre: Le pire évité de justesse au mont du Murdjadjou    Jijel: Trois ans de prison pour avoir animé un mariage durant le confinement    Le président de la Société algérienne d'infectiologie: «Les mesures de confinement ne sont pas assez strictes»    Tribunal de Sidi M'hamed: Le procès de l'ancien wali de Tipasa reporté    Athlétisme: Taoufik Makhloufi n'ira pas à Tokyo    Football - Ligue 1: Journée favorable au CRB    Haniched remplace Dékimèche    Kaïs Saïed suspend le parlement et limoge le premier ministre    Sale temps pour les islamistes    Goudjil et Boughali ripostent    Du pain sur la planche pour les députés    L'Onra est née    Le virus redouble de férocité    Le professeur Mansouri emporté par la Covid    2021 : l'année de tous les dangers    Tebboune réitère son "niet"    Washington appuie l'approche d'Alger    Moi, Tonya à l'affiche    Sean Penn refuse de tourner sa nouvelle série    Vu à Mohammadia (Alger)    Le bilan des activités de l'exercice 2020 au peigne fin    Les élus fustigent l'attitude du représentant du FLN    Poésie sur tous les fronts aux éditions Apic    M'hamed Ammar Khodja signe son retour avec deux albums    Cheikh H'ssissen, Un grand maître du chaâbi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les éclaircissements du ministère du Commerce: Blé français refoulé, importation des véhicules de moins de 3 ans
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 06 - 2021

Le Directeur général du contrôle économique et de la répression de la fraude (DGCERF) au ministère du Commerce, Mohamed Louhaidia a indiqué hier lundi que plusieurs mesures avaient été prises pour renforcer le contrôle sur les différentes marchandises suite à l'importation de blé avarié, rassurant que toutes les quantités de blé tendre importées depuis le 25 novembre dernier ont été soumises à un contrôle ferme.
Invité de la Radio nationale, Mohamed Louhaidia, a indiqué que la cargaison de 27.000 tonnes blé, arrivée la semaine dernière au port d'Oran en provenance de la France, sera refoulée «quelque soient les résultats des analyses en cours». « Le cadavre d'un animal en décomposition avait été retrouvé dans cette cargaison de blé en provenance de la France, comme l'a expliqué en détail le ministre de l'Agriculture », a-t-il souligné. Le Directeur général du contrôle économique et de la répression de la fraude au ministère du Commerce, a également indique que le département de tutelle (Commerce), ne permettra jamais la commercialisation d'aucun produit non conforme aux normes sanitaires, quelque soit sa nature ou sa provenance, puisque nous considérons que la santé du citoyen est une ligne rouge à ne pas franchir ». L'invité de la Radio a surtout insisté sur le fait que « tous les services de contrôle au niveau des frontières et à tous les niveaux, ont refusé catégoriquement l'entrée au pays de la cargaison de blé en provenance de la France nonobstant les analyses en cours, en raison de la présence de la carcasse d'un animal qui va à l'encontre de nos mœurs religieuses ».
Au sujet de l'importation des véhicules de moins de trois ans, autorisée dernièrement pour les Algériens résidents, Mohamed Louhaidia, a déclaré que « tout produit industriel est soumis au contrôle au niveau du laboratoire national d'essai de Sidi Abdellah (Alger)», chargé de répondre aux besoins de l'administration, en matière de contrôle de la conformité réglementaire des produits industriels non alimentaires. « Les équipements et autres machines nécessaires au fonctionnement de ce laboratoire sont en cours d'acquisition pour assurer les meilleurs modules de contrôle et d'analyse de tous les produits industriels qui arrivent sur le marché algérien, y compris les véhicules et engins », a-t-il souligné.
Dans un bilan des cinq premiers mois de l'année en cours, le Directeur général du contrôle économique et de la répression de la fraude au ministère du Commerce, a fait état de plus 678.000 opérations de contrôle effectuées au niveau national, contre 53.000 infractions et plus de 50.000 procès-verbaux portés devant les tribunaux contre les commerçants épinglés. « Le montant des saisies durant la même période, a atteint les 773 millions de dinars et plus de 4000 propositions de fermeture administratives de commerces », a-t-il ajouté.
Dans le cadre de la cartographie nationale des laboratoires de contrôle de qualité, l'hôte de la Radio a indiqué que 35 laboratoire de qualité et de conformité des produits locaux et ceux importés destinés à la commercialisation, sont déjà opérationnelles en attendant la réception de cinq (05) autres, « avec pour objectif final d'arriver à un laboratoire pour chaque wilaya », a-t-il souligné. « Un travail est également en cours pour l'accréditation auprès de l'Organisme Algérien d'accréditation (ALGERAC), puisque nous allons, dès la semaine prochaine, recevoir les certificats d'accréditation de huit laboratoires, en attendant l'accréditation de quatorze (14) autres d'ici la fin de l'année en cours », a-il-conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.