Une légende du Milan AC encense Bennacer    Burkina Faso - Malo : "Je ne vois pas pourquoi je devrais trembler face à l'Algérie"    Coupe de la CAF : Ca passe pour la JS Saoura et la JS Kabylie    La Libye organise son premier forum sur la sécurisation des élections    "Notre monde est loin d'être parfait"    Cour de Blida : le verdict final dans l'affaire Hamel et Berrachedi rendu le 7 novembre    Détention provisoire prolongée pour Fethi Ghares    "LE MAROC EST ALLE TROP LOIN..."    Nadjib Amari rejoint officiellement le CR Belouizdad    Les syndicats de l'Education sceptiques    Un sujet d'une brûlante actualité    Deux ouvrages sur le 17 Octobre 1961 réédités en France    Tribunal de Sidi M'hamed : report au 15 novembre du procès de l'ancien ministre Mohamed Hattab    Salon national des arts plastiques Tikjda de Bouira : Un carrefour de rencontres intergénérationnelles    L'éthiopienne Gidey pulvérise le record du monde    L'Algérien Yacine Chalel 24e sur l'Omnium    «Empêcher les tenants de l'argent sale d'infiltrer les élections»    Le Royaume-Uni bat en brèche les thèses marocaines    Les deux vaccins recommandés par les spécialistes    Volaille et légumes en terrine    Cours de soutien : un phénomène qui prend de l'ampleur    Le Maroc menace le journal français l'Humanité    L'ALC demande que la présidence du Conseil souverain soit confiée à des civils    Intempéries dans la capitale : Une femme emportée par les crues, et une autre portée disparue    AG de l'UNAF : Amara élu vice-président    Projet de loi de finances 2022 : Le prix référentiel du baril fixé à 45 dollars    Pain et imaginaire populaire    Suppression des modalités de retard de paiement des cotisations: La CNAS lance une campagne de sensibilisation    Chlef: Les assurances du directeur de l'ANADE    Tebboune préside l'ouverture de l'année judiciaire: Accorder au pouvoir judiciairela place qui lui sied    L'escalade du ciel et les contradictions    Du pain en temps de paix...    Il sera présenté les 16 et 17 novembre à l'institut Cervantès d'Oran: Un annuaire sur l'évolution de l'espagnol en Algérie durant les 30 dernières années    L'ambassadeur Sofiane Mimouni reçu par Antonio Guterres    "Nous ne parlons du salaire que par rapport au pouvoir d'achat"    115 Listes de candidatures déposées    Le FLN a 67 ans    La faillite des agendas d'outre-mer    Chasse aux dealers    Ce que risque le maire    «Startupeurs, nous sommes avec vous»    Et si l'Algérie s'y mettait?    Plus d'une quinzaine de conférences et workshops y seront organisés.    Feu vert pour le projet fou de Laporta    Le jour où la Chine retrouva l'ONU    La riposte de la rue...    Concert de musique chaâbie avec Hakim Bouzourene    Concours de la langue coréenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Préparatifs des Jeux méditerranéens: Des instructions pour accélérer l'entrée en service du nouveau plan de circulation
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 28 - 06 - 2021

En perspective des prochains Jeux méditerranéens que s'apprête à accueillir la wilaya d'Oran et pour parer à l'anarchie qui caractérise le trafic routier, à travers la wilaya, le wali d'Oran, M. Djari a instruit les services de la direction des Transports pour accélérer le processus de mise en service du nouveau plan de circulation. Selon les services de la wilaya, l'entrée en service de ce nouveau plan devrait permettre une meilleure fluidité de la circulation à Oran qui s'apprête à accueillir un important événement sportif à savoir les Jeux méditerranéens. A Oran, la congestion du trafic atteint son paroxysme dans les grands ronds-points de la ville et essentiellement à la cité Djamel et El Bahia et dans de nombreux carrefours en intra-muros. La situation s'empire de jour en jour et aucune solution d'évitement de ces points noirs n'est réellement envisagée pour décongestionner le trafic automobile. Tous les bus, les poids-lourds et les voitures qui circulent dans le tissu urbain de la ville échouent inévitablement dans ces points noirs. « On souffre quotidiennement de la congestion automobile. La situation ne cesse de se dégrader », regrette cet automobiliste. La ville se réveille, tous les jours de la semaine dans des embouteillages monstres. Nombreux usagers de la route se retrouvent quotidiennement coincés dans les grands axes routiers et notamment dans les ronds-points d'El Bahia, de cité Djamel et au centre-ville. Des automobilistes pris au piège dans ces embouteillages doivent prendre leur mal en patience. Des embouteillages sont enregistrés sur la route du port, sur le bd Front de mer et dans de nombreuses intersections. L'encombrement de la circulation atteint son paroxysme au centre-ville où des flux de voitures venues de nombreuses artères, s'y déversent à longueur de journée. Dans certaines rues de cette zone, les automobilistes sont piégés dans des obstructions totales que même les agents de la circulation n'arrivent plus à désembouteiller. Les ronds-points deviennent presque des entonnoirs pour des files interminables de voitures et de camions. Les automobilistes sont complètement déboussolés, pris dans un étau. Ils sont ainsi soumis aux angoisses des goulots d'étranglement inextricables. La réactualisation du plan de circulation est désormais d'une question de priorité vu l'approche des Jeux méditerranéens. Les autorités locales qui se sont toujours contenté des simples effets d'annonce doivent aujourd'hui mettre les bouchées doubles. Outre la congestion du trafic, les automobilistes se plaignent toujours de la dégradation du réseau routier en intra-muros et exigent la réhabilitation urgente de la chaussée dans certains grands axes de la ville. Le réseau routier de la ville s'est terriblement dégradé dans certaines zones en raison de la circulation incessante des poids lourds et des bus ainsi que les camions malaxeurs qui déversent du béton sur la chaussée. Dans certaines grandes artères, la chaussée est truffée, depuis des années, de nids d' ‘autruche' et autres crevasses. Les précipitations enregistrées à Oran semblent accélérer la dégradation de la chaussée dans ces zones ce qui pénalise les automobilistes. Il ya lieu de signaler qu'une étude de modification de ce plan avait été élaborée par le bureau d'études. Ces modifications visent à mettre au diapason ce nouveau plan avec les infrastructures de base en cours de réalisation dans le cadre des Jeux méditerranéens.
En effet, dans le but de mettre fin à l'anarchie qui caractérise le secteur du Transport et en prévision des Jeux méditerranéens, un nouveau plan de circulation sera appliqué à Oran. Dans le cadre du suivi de ce dossier, le wali d'Oran a présidé dernièrement, une réunion consacrée à la présentation des différentes étapes de l'élaboration de ce nouveau plan qui entrera en vigueur prochainement.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.