Chute de pluies : Plusieurs routes bloquées    Bab El Oued et la Casbah : Les articles scolaires inondent les marchés    La Fédération des consommateurs tire la sonnette d'alarme    Un steward d'Air Algérie arrêté à Paris    Wagner brouille les cartes au Mali    L'opposition crie à la fraude    Le Chabab retrouve l'ASEC Mimosa au prochain tour    Niger-Algérie décalé au 12 octobre    Pochettino : "C'est ma décision..."    Des opposants à Baâdji convoqués par la police    En quête d'une stratégie industrielle    Le casse-tête de la surcharge scolaire    La rentrée scolaire s'annonce perturbée à Boumerdès    L'Algérie attend toujours le retour de Baba Merzoug    "L'école algérienne est tournée vers le passé"    L'ambitieux programme de Sonatrach    Annulation des pénalités de retard au profit de milliers d'employeurs    Iarichène trace sa feuille de route    Confiance renouvelée au coach Zaoui    Des partis dénoncent des conditions «surréalistes»    Le FFS appelle à renforcer les prérogatives des élus locaux    50 ans après, un volcan entre en éruption    Le système de santé «risque de s'effondrer», avertit l'OMS    L'enquête étendue à 30 wilayas touchées, 71 suspects arrêtés    Tentative d'émigration clandestine avortée à Oulhaça    Hausse de nouveaux projets d'investissement malgré la pandémie de Covid-19    L'ultime étape, le Sénat    La Semaine de l'Indonésie 2021 s'est ouverte à Alger    Paris-Berlin Appel à candidature    Une indispensable catharsis    CS Constantine: Des objectifs revus à la hausse    Coopérative «El Mouloud» Canastel: Découverte d'un corps sans vie    Justice: Le procès de l'ancienne ministre Houda Feraoun reporté    Les dessous de la corbeille    La saga islamiste tire à sa fin    Chanegriha loue la cohésion    La grande inconnue    El Watan au coeur d'une polémique    Le ministre exige la réduction des délais    Jeunesse, tourisme et télécommunications au menu    Deux militaires morts dans la collision de deux hélicoptères    Les premiers effets de l'instabilité apparaissent    Aït Djoudi revient à de meilleurs sentiments    Lamamra sur son terrain à New York    L'ombre du maréchal Haftar    Cycle de films espagnols    Le second appel de l'institut Français    «Le Cri» de Samir Toumi traduit en italien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Réunion du Gouvernement: Des mesures d'urgence pour l'industrie et l'agriculture
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 02 - 08 - 2021

Le Premier ministre, ministre des Finances, Aimene Benabderrahmane, a présidé samedi une réunion du Gouvernement, consacrée aux secteurs de la Communication, de l'Industrie, de l'Agriculture et de la Santé.
Selon un communiqué des services du Premier ministre, la réunion a été entamée par la présentation par le Secrétaire Général du Gouvernement sur la «méthodologie d'élaboration du Plan d'action du Gouvernement en matière d'élaboration des textes législatifs et règlementaires».
A l'issue de cette présentation, le Premier Ministre a donné des directives visant à moderniser et numériser le processus normatif, à améliorer la qualité des textes juridiques, à consolider la sécurité juridique en garantissant l'accessibilité, la lisibilité, la stabilité et l'effectivité des textes, et à renforcer les capacités des institutions de l'Etat en la matière.
Le Gouvernement a entendu un exposé présenté par le ministre de la Communication sur la stratégie de communication gouvernementale, axée sur le «développement de la communication des institutions et les méthodes à adopter en vue d'améliorer l'information à destination du citoyen, à travers les sites internet des administrations publiques ainsi que sur les réseaux sociaux». La présentation a également abordé les «réformes juridiques et réglementaires à engager dans le domaine de l'information».
Le Premier Ministre a, par la suite, instruit le ministre de la Communication de parachever la mise en place des institutions en charge de la régulation du secteur de la communication, afin d'assurer un respect des conditions d'exercice de la profession de journalisme fondée sur l'opinion et l'expression libre d'une part et l'éthique de la profession et les valeurs de notre société», ajoute le communiqué.
Le ministre de l'Industrie a, lors de sa communication, évoqué les «mesures d'urgence pour la relance de l'activité industrielle» et la «levée des blocages qui entravent le fonctionnement de l'économie et boostera l'investissement productif». A cet effet, cinq axes stratégiques ont été identifiés. Il s'agit de la «préservation de l'outil de production», le «développement de l'intégration locale», le «ciblage des activités à soutenir dans le cadre de la relance de l'investissement», «l'inclusion de l'économie industrielle privée», et «l'amélioration de la gouvernance des entreprises économique nationales».
D'autres mesures urgentes ont été suggérées, dont la «nécessité de libérer l'acte d'investir», «la dématérialisation des procédures administratives», l'engagement d'une «profonde réforme fiscale visant à simplifier l'environnement fiscal de l'entreprise», la poursuite du «dialogue public-privé» et la redéfinition du «rôle de la Banque en tant qu'accompagnateur et conseiller de l'entreprise», ainsi que la «dépénalisation de l'acte de gestion».
Sur la question du foncier industriel, le Premier Ministre a instruit le ministre de l'Industrie de faire procéder à un «recensement exhaustif des occupations des zones industrielles et des zones d'activités», afin de «procéder à l'assainissement des situations qui n'ont pas été concrétisées par la réalisation de projets» pour lesquels ils ont été affectés. Ceci permettra de «répondre aux demandes en instance pour des projets maturés et prêts au lancement et qui sont bloqués faute de disponibilité de foncier».
Des mesures d'urgence pour l'agriculture
Par ailleurs, le Gouvernement a entendu une communication présentée par le ministre de l'Agriculture et du Développement Rural, relative aux «mesures d'urgence» pour la relance du secteur.
Il s'agit de la «promotion de l'investissement à travers la finalisation et la promulgation de textes réglementaires encadrant la procédure d'accès au foncier agricole», et la «poursuite de l'opération de récupération des terres non travaillées».
Il est également question de la «réduction de la facture d'importation des produits de large consommation, à travers notamment le développement des cultures industrielles et l'optimisation des dispositifs de soutien aux céréales et au lait».
Le plan prévoit également un «programme d'irrigation d'appoint qui concerne une superficie globale de 158.000 ha, imposé par les conditions climatiques difficiles et les irrégularités pluviométriques».
A ce sujet, le Premier Ministre a chargé le Ministre de l'Agriculture «d'auditer l'ensemble des organismes en charge de la régulation de la production agricole pour qu'ils assument convenablement leur mission principale qui est la régulation».
M. Aimene Benabderrahmane a également mis l'accent sur l'importance de disposer de statistiques fiables sur la production des produits essentiels à l'effet de mieux maitriser les importations de ces produits et partant les données relatives au dispositif liés au soutien des prix de ces produits».
Santé : mobiliser tous les moyens nécessaires
Quant à la communication relative à la situation sanitaire liée à la pandémie du COVID-19, le ministre de la Santé a indiqué que le secteur a mobilisé des capacités d'hospitalisation supplémentaires avec l'acquisition de nouveaux lots de concentrateurs d'oxygène, qui seront répartis entre les différentes structures hospitalières et les établissements hôteliers dédiés à la prise en charge des malades.
A ce sujet, le Premier Ministre et ministre des Finances a rappelé les directives du Président de la République données pour la mobilisation de tous les moyens nécessaires au niveau des établissements de santé ainsi que les efforts engagés pour l'acquisition des nouvelles quantités de vaccins anti-COVID-19.
Aimene Benabderrahmane a, en outre, instruit les membres du Gouvernement à l'effet d'accélérer la cadence de vaccination au niveau des structures relevant de leurs secteurs».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.