réunion président de la FAF- membres des différents staffs des Verts pour préparer le Cameroun    Man United : Martial très proche de ce club    L'UE interpellée sur l'illégalité des activités économiques au Sahara occidental    Le Président Tebboune rencontre des représentants de la communauté nationale en Egypte    Burkina Faso: incertitude autour du sort du président Kaboré, appels au dialogue    Comores : Un défenseur pour garder les buts face au Cameroun    Covid-19: le dispositif de protection reconduit pour 10 jours à compter de mardi    Handi-basket / Championnat d'Afrique : l'Algérie s'impose devant l'Afrique    Affaire Metidji: 5 ans de prison ferme pour Sellal et 8 ans à l'encontre de Metidji    Coupe de la CAF: JSK-Royal Léopards d'Eswatini décalé à jeudi    Du fleuve de sang et de larmes... au rayonnant Hirak    Le président Tebboune quitte Alger à destination de l'Egypte    Covid: malgré sa contamination, le personnel médical continue de braverla pandémie et assurer le service    Le dinar poursuit sa baisse face au dollar    Les voies de la résilience    Des reports de procès en cascade    Les notaires emboîtent le pas aux avocats    Le dernier délai de la Cnas d'Alger aux employeurs    Les Verts n'ont jamais raté les matches barrages    MSF accuse la coalition menée par l'Arabie saoudite    L'Amérique livre le premier Super Hercules à l'Algérie    Le ras-le-bol des Oranais    "La physionomie des couples algériens a beaucoup évolué"    Farès Babouri veut nous faire sortir de notre zone de confort    Le prix "Halli-Ali" décerné à Mohamed Yadadène    Colloque sur l'engagement intellectuel durant la Guerre d'Algérie    Quelque 4 millions d'euros et 1 million d'USD d'exportations hors hydrocarbures en 2021    Tebboune entame aujourd'hui une visite de travail et de fraternité en égypte    Un soldat français tué à Gao    De l'ecstasy et du kif traité saisis par la police    «La hausse des prix n'est pas à l'ordre du jour»    La FAF suspend momentanément les compétitions    La grève des boulangers massivement suivie    L'association culturelle «Saharienne», un outil de valorisation des artistes et des arts    Coups de théâtre à répétition !    Bouira - Université : suspension des cours jusqu'à début février    RC Kouba: Est-ce la bonne saison ?    La solution des autotests    «50% des centres inaptes à accueillir l'examen»    La junte nomme les membres du Conseil national de transition    Quel crédit accorder à l'initiative?    Le rapport déposé incessamment sur le bureau de l'APN    Où en est la ruée vers l'or?    123 morts en 4 jours    Focus sur les intellectuels    L'ADN de la Nation algérienne    Pionnier de la musique kabyle    Les avocats prônent la prudence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le relogement des bénéficiaires de la formule «à points» au courant de ce mois: Des exclus dénoncent les retards dans l'étude des recours
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 02 - 12 - 2021

Près de 700 familles ayant déposé des recours attendent toujours des réponses à leurs doléances. Avec l'annonce du relogement des familles à partir de ce mois de décembre des dizaines de familles sont dans l'expectative. Selon des représentants des familles qui se son déplacés au siège de notre rédaction, depuis le dépôt des recours, ils n'ont aucune information sur la suite donnée a leurs demandes.
«Nous avons fourni des dossiers complets pour justifier notre droit à un logement, mais jusqu'à présent nous n'avons aucune réponse à nos doléances », assure une mère de famille. Cette dernière affirme que comme elle, ils sont près de 700 exclus à avoir déposé un recours avec l'espoir que leur cas soit pris en charge. Ces familles ont appelé les responsables concernés à revoir les critères relatifs à l'octroi des logements notamment celui relatif aux salaires et aux bénéficiaires disposant d'un registre de commerce. Au total, ils sont quelque 12.000 demandeurs d'un logement de la formule « à points » qui ont été exclus des listes pour diverses raisons, dont une partie à cause du critère lié aux salaires fixé à moins de 24.000 Da. Selon des exclus, leurs demandes ont été déposées il y a plusieurs années ; avant la révision des salaires opérées par les pouvoirs publics. « C'est un critère dépassé par le temps puisque la majeure partie des Algériens perçoivent aujourd'hui un salaire supérieure à 24.000 Da. Une grande partie des demandeurs de logement avaient déposé leurs dossiers il ya plus de 20 ans alors qu'ils ne percevaient à l'époque que 9.000 ou 10.000 Da », assure notre interlocuteur. Dernièrement la daïra d'Oran a publié, sur son site, la liste des dossiers de demandeurs de logement de la formule « à points » qui ont été rejetés par la commission de daïra. Il s'agit, selon les services de la daïra, de dossiers étudiés après avoir été actualisés. Outre la liste nominative, la daïra a publié les motifs de cette décision. Pour rappel, en août dernier, le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville avait donné à Oran, le coup d'envoi de l'opération de distribution de 28.000 logements des formules location-vente et publics locatifs.
Cette opération, la plus grande du genre dans la capitale de l'Ouest, a concerné Oued Tlélat (8.000 unités), Misserghine (14.072 unités), ainsi que les communes d'El-Ançor, Bousfer, Benfreha et Bethioua. Signalons que les opérations de relogement à Oran, dans le cadre de la résorption de l'habitat précaire RHP, seront relancées au courant de ce mois. Près de 10.000 familles sont concernées par l'opération, notamment les habitants du vieux bâti, les bénéficiaires de la formule « à points » et les habitants des bidonvilles. Nos sources indiquent que la wilaya d'Oran s'attèle à mettre au point toutes les mesures pour réussir cette grande opération.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.