La mort du détenu Hakim Debbazi était "naturelle", l'affaire a été traitée "conformément aux lois de la République"    Goudjil reçoit le chef de la Commission de défense et de sécurité au Conseil fédéral russe    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain dans les secteurs de Mahbes, Houza et Aousserd    Formation professionnelle: le secteur apporte son appui aux dix nouvelles wilayas    L'ex international algérien Faouzi Mansouri est décédé    La taille marchande non respectée par certains pêcheurs: Baisse sensible des prix de la sardine    Justice: 10 ans de prison requis contre Skander Ould Abbès et 5 ans contre Tliba    Recadrage en règle    Le G5 n'est plus!    Publication du «référentiel des prix de l'immobilier»: Fini, les sous-déclarations ?    Mondiaux féminins de boxe : Chaib rejoint Khelif en demi-finale    Football - Ligue 2: L'éthique sportive en question    Volley-ball (Nationale Une dames) : Le MC Alger sacré champion    Moula signe la 2e meilleure performance mondiale de l'année    Hydrocarbures: L'augmentation des prix des carburants pas à l'ordre du jour    Saison estivale: Lancement d'une opération de contrôle des infrastructures hôtelières    Anesthésistes et réanimateurs: Le syndicat revient à la charge    Urgences médico-chirurgicales de l'hôpital d'Oran: Une unité de Neurologie pour prévenir les séquelles des AVC    Réhabilitation des stades de plus de 10.000 places    Des gens trop polis    Précarité de la condition féminine    Un rempart pour la République    Le ministre de la Justice réagit    Chiellini fait ses adieux aux tifosi    «400 athlètes espagnols seront aux JM»    Sebgag donne le coup de starter    Le rôle prépondérant de l'ANP    Une tentative de coup d'Etat déjouée dans la nuit du 11 au 12 mai    Un statu quo des plus précaires    Les nombreux défis de la Première ministre    El Hadjar tourne en mode recyclage    La sardine entre 250 et 400 dinars    Les «ambitions» d'un ministre    Les sapeurs-pompiers veillent au grain    Des équipements médicaux à exporter    L'Algérie ne reniera jamais ses amis    40 poètes participent    Ce qu'a dit le roi des numides    Le Groupe de Genève appelle l'ONU à examiner les violations marocaines des droits humains au Sahara occidental    L'Algérie est engagée à soutenir toutes les causes justes, mue par les nobles valeurs de sa Glorieuse Révolution    10 ans de prison ferme requis contre Skander Ould Abbès et 5 ans contre Tliba    Industrie pharmaceutique: 3 médicaments sur 4 sont produits localement    L'Algérie restera "fidèle" à ceux qui l'avaient soutenue lors de la Révolution nationale    Le Mali annonce son retrait de tous les organes et instances du G5 Sahel    Le Directeur de la sécurité routière de Mauritanie visite des services opérationnels de la Sûreté nationale    Un héritage civilisationnel qui refuse de disparaître    Plaidoyer pour la création d'un festival local de musique Diwane    D'autres chats à fouetter    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une histoire entre colons
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 18 - 01 - 2022

Jadis, l'offense se lavait dans le sang. Quand on touchait à l'honneur d'une personne, on savait à quoi on pouvait s'en tenir. Le ridicule et l'affront tuaient tragiquement au cours d'un combat engagé entre deux hommes. L'histoire nous apprend que durant l'occupation de l'Algérie, dans les années 1900, les duels aux pistolets ou à l'arme blanche (épée) pour défendre l'honneur étaient légion et très courants. On s'affrontait jusqu'à la mort pour un oui ou un non. Naguère, on ne badinait pas avec l'honneur quand on était blessé publiquement. Paul Robert, le fougueux maire de l'ex-Orléansville (Al-Asnam), est mort le 07 avril 1910, lors d'un duel sur les hauteurs d'Hussein Dey à Alger, atteint d'une balle tirée par le pistolet de son adversaire, André Houbet, directeur du journal le «Cri d'Alger», qui lui avait porté des accusations dans un article de presse dans son journal.
La genèse de cette histoire remonte au milieu de l'année de 1910, lorsque Paul Robert, grand propriétaire terrien, banquier, meunier, maire et conseiller général de la ville d'Orléansville, était candidat à la députation. Il avait été pris à partie par le propriétaire du journal le «Cri d'Alger» qui lui reprochait des actes et une conduite indécente, critiquant son ascension politique.
Corruption, magouilles et argent sale. Se sentant diffamé et offensé, le maire d'Orléansville a demandé à l'auteur de l'article de se rétracter publiquement sur ses écrits, sinon il lui lancerait un défi pour un duel à mort pour défendre son honneur. Ainsi, le 7 avril 1910, le maire Paul Robert, l'oncle paternel du lexicographe Paul Robert auteur du dictionnaire «Le Robert», était sur les lieux du duel, à Hussein Dey, en présence des témoins chargés d'assister et de diriger le combat. Une détonation, comme au Far West, s'est faite entendre, après que le directeur du combat eut prononcé les mots : «Attention, feu !». Paul Robert s'écroula mort sans avoir eu le temps de tirer. Atteint à l'abdomen, il mourra quelques heures plus tard à l'hôpital Mustapha Pacha d'Alger.
Il sera ramené par train le lendemain pour être enterré au cimetière d'Orléansville. Aujourd'hui, les duels ne sont plus d'actualité pour régler les différends et laver son honneur, par contre, le déshonneur, le ridicule et la moquerie font le plein et ne tuent plus personne «kima bekri». Seul le désespoir, le désarroi et la misère tuent aujourd'hui par le suicide des pauvres gens vivant dans la détresse. L'ambition démesurée des autres, la corruption et tous les autres vices qui vont avec, ne reculent devant rien dans le présent pour atteindre des objectifs visés, quitte à être la risée de tout le monde et même si les chiens aboient sans arrêt, la caravane passera et il n'y aura pas de duel pour laver le «Aar» (Le déshonneur).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.