Rachad-MAK: le mariage incestueux    6 et 4 ans de prison pour Ould Abbès et Barkat    Loukal rattrapé par la justice    562 véhicules livrés    Les start-up pour briller    Les bateaux «fantômes» d'Algérie ferries    Ces obstacles à franchir    Une délégation américaine à Caracas pour parler «agenda bilatéral»    L'Iran confirme des pourparlers à Doha    Luis Suarez à River Plate?    Bouchouareb première recrue    Ça brûle au conseil d'administration    Bouira sérieusement impactée    «Chaud» sera l'été...    Nouvelles filières pour les matheux    Du 30 juin au 5 juillet à Oran et Sidi Bel Abbès    Freestyles et punchlines au rendez-vous!    «M'tember» exposition collective    JM-Oran-2022 (4e journée): programme des athlètes algériens    JM-2022-Oran : les Algériens de la lutte libre sortent sans médaille    JM-Oran-2022 / Football (Gr.A/2e journée) : Algérie-Maroc (0-2)    Sortie de la 50e promotion à l'Ecole de Commandement et d'Etat-major de Tamentfoust à Alger    Voyage à travers l'histoire des monnaies anciennes des pays participant aux JM Oran-2022    Industrie pharmaceutique :196 unités de production locale de médicaments et de dispositifs médicaux    Aménagement des horaires de travail de 07h00 à 15h00 pour les wilayas du sud du pays    Zones franches: dispositif administratif flexible et cahier des charges rigoureux pour garantir la transparence    Salon de l'Enseignement supérieur: vers l'instauration d'un enseignement de qualité pour l'édification d'une économie du savoir    187e anniversaire de la bataille de Mactaâ: pour rappeler l'héroïsme de l'Emir Abdelkader    Des températures caniculaires, mardi et mercredi, sur des wilayas du Sud du pays    Migrants africains tués par la police marocaine: l'OIM et le HCR expriment leurs "plus vives inquiétudes"    Conseil de la nation présentation du projet de loi définissant les règles générales applicables aux zones franches    Les colons attaquent encore Al-Aqsa    Les anciens ministres Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison ferme    Coup d'envoi de la 13e édition    Deux dossiers retenus pour la présidence de la FAF    JM: la présence de jeunes de la communauté nationale établie en France, très importante    CN: le président de la Commission des AE reçoit le président du Groupe d'amitié France-Algérie    Festival européen de musique: le groupe "Travel Diaries" enflamme le public    Exportations hors hydrocarbures: L'objectif de 7 milliards de dollars accessible    Face aux séismes    Alger: Incendie dans le parc de l'ETUSA, 16 autobus détruits    Sétif: Trois morts dans un incendie de forêt    Examens du BEM: Un taux de réussite de 55,98%    Football: Algérie-Maroc, aujourd'hui à 17h00: Les Verts pour la confirmation    A l'initiative de Mohamed Afane: La maison d'Oran d'Yves Saint Laurent retrouve une nouvelle vie    Alerte Algérie : le prisonnier d'opinion Mohamed Azouz Benhalima est en danger    Le mouvement des réformes (1986-1991), précurseur du Hirak    Carnage à Melilla ou l'épouvantail de l'immigration    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Université: La formation d'ingénieurs privilégiée
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 19 - 05 - 2022

Lycée spécialisé dans les mathématiques, importance accrue aux filières scientifiques en matière d'encadrement, le système éducatif algérien a pris conscience de la dégradation du niveau des élèves dans ces filières et a mis en œuvre, ces dernières années, des mesures pour relever le niveau scolaire dans les matières mathématiques, techniques et scientifiques d'une manière générale. Et, forcément, ces actions auront leurs effets dans le palier supérieur, en l'occurrence les études universitaires, où l'ambition est de faire mieux en matière de formation d'ingénieurs, notamment.
C'est ce qui a été affirmé, hier matin, par M. Djamel Boukezzata, directeur général de la formation au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Les soucis majeurs du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique visent à satisfaire le marché de travail, maintenir une dynamique d'échange entre l'université et le secteur socioéconomique, soit former utile. Et cela ne se réalisera que «par la concentration des efforts sur la formation d'ingénieurs», a précisé M. Boukezzata lors de son intervention dans l'émission «l'Invité de la Rédaction» de la Chaîne 3 de la radio algérienne. Il a annoncé, dans ce contexte, qu'à partir de la prochaine rentrée universitaire, «les formations d'ingénieurs seront ciblées». Le choix, poursuit-il, «est porté sur plusieurs spécialités, à savoir la mécatronique, le génie biomédical, les télécoms, la sécurité informatique». Selon le même responsable, ces mesures répondent à un impératif de la réalité socioéconomique. Des métiers disparaissent, d'autres émergent, dira-t-il. Ce qui oblige à réviser la carte de formation. «Avec l'avènement de l'intelligence artificielle, 85% des métiers futurs restent inconnus, d'où l'urgence d'anticiper et mettre en place des offres de formation co-construites entre nos universités et les acteurs économiques», prévient-il. Ajoutant que les formations en sciences humaines et sociales ont la part du lion au sein de nos universités, en termes de nombres et de diversifications, c'est ce que recensent les statistiques. Et, il est impératif, donc, de «réaliser l'équilibre dans les spécialités technologiques à travers la création de plusieurs écoles». L'invité de la Radio algérienne annonce qu'en vue de former les élites dans ces matières, le pôle de Sidi Abdellah va accueillir l'année prochaine l'Ecole nationale supérieure dédiée aux technologies avancées. «Il s'agit d'un résultat d'une fusion de deux établissements : l'Ecole supérieure des sciences appliquées d'Alger et l'Ecole nationale supérieure de technologie», explique-t-il. Autre cas d'application de cette fusion, note Djamel Boukezzata, au niveau de la ville universitaire d'Annaba, l'Ecole supérieure des technologies industrielles et l'Ecole nationale supérieure des mines et de métallurgie, pour donner naissance à l'Ecole des métiers d'ingénieur. M. Boukezzata révèle qu'il y aura prochainement le lancement de quatre parcours de formation exclusivement destinés aux bacheliers en technique mathématique, notamment le génie civil, le génie électrique, le génie mécanique, le génie des procédés, au niveau de trois universités : Blida 1, Sétif 1 et Université des Sciences et Technologies d'Oran (USTO).

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.