Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    CAN-2023 (U23) (qualifications): tirage au sort jeudi au Caire    Plages de Tlemcen: près de 2 mns d'estivants recensés en juin et juillet    Jeux de la Solidarité Islamique/Natation: Syoud décroche une 2ème médaille d'or    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Parution d'une publication dédiée à l'histoire de la participation algérienne aux Jeux Olympiques    Said Chanegriha préside la cérémonie d'ouverture    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    NC Magra: Le maintien comme unique objectif    Après un gel des activités durant ces deux dernières années: Du nouveau pour le montage d'appareils électroménagers    Naftal: 660.000 véhicules roulent au GPLc    Onze foyers d'incendies enregistrés à travers six wilayas du pays    Une voiture dérape et chute d'un pont : un mort et un blessé    Etres pensants et animalité    Optimisme interdit ?    RC Relizane - Bilans adoptés et démission du président du CSA: Les responsables du désastre tenus de rendre des comptes    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Rentrée ratée pour le Barça et Lewandowski    Le Hamas en appelle aux organisations internationales    L'Algérie pays à fortes potentialités    Ces entreprises qui ne connaissent pas la crise    Plus de 4 millions de demandeurs    La nouvelle stratégie    danger permanent    Des chiffres toujours en hausse    Les essais techniques lancés fin août    41 morts dans l'incendie d'une église du Caire    Nouveau coach, mêmes ambitions    Manchester United s'effondre    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    L'Algérie présente ses condoléances    Décès du journaliste italien Piero Angela: Goudjil présente ses condoléances    Le CN prend part à une séance sur la participation des jeunes à la vie politique    Le jeune prodige palestinien Mohamed Wael El Bessiouni enchante le public algérois    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Grand engouement à Ath Mahmoud et à Ath Boumahdi    40 départs de feu en trois jours    Une question toujours d'actualité    Ghannouchi sur le départ ?    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 04 - 07 - 2022

Le PDG du Groupe Sonatrach, Toufik Hakkar, a annoncé hier que de nouveaux accords seront signés dans le domaine gazier pour une révision des prix du gaz exporté par l'Algérie.
Lors d'une conférence de presse, organisée à l'issue de la présentation du bilan de Sonatrach de l'année 2021 et les cinq premiers mois de 2022, M. Hakkar a fait savoir que «la révision des prix du gaz exporté par l'Algérie se fait avec l'ensemble de ses partenaires au vu de l'augmentation des prix mondiaux du gaz». Après l'accord récemment signé avec le Groupe italien ENI, «d'autres accords sont en cours de négociations, très avancées, avec deux partenaires», affirme le PDG de Sonatrach, expliquant que lors du dernier trimestre, «les prix du gaz ont augmenté sur le marché spot». «La révision des prix se fait avec l'ensemble des partenaires de Sonatrach sans tenir compte de la nature du partenaire. Les négociations sont très avancées», a-t-il précisé.
Intérêt de nouveaux partenaires
Par ailleurs, M. Hakkar a évoqué lors de la conférence de presse, les récentes découvertes de gaz à Hassi Rmel, affirmant que les premières productions issues de ces découvertes débuteront dès le mois de septembre prochain grâce aux installations existantes, avec un volume prévu de plus de 10 millions m3/jour. Interrogé sur la possible réorientation du gaz algérien vers d'autres pays par des partenaires de l'Algérie, M. Hakkar a affirmé «qu'aucun cas de revente par des partenaires de Sonatrach du gaz algérien n'a été enregistré à l'heure actuelle». «Il y a des textes dans nos contrats de fourniture de gaz qui exigent l'accord préalable de Sonatrach avant la possible revente du gaz à d'autres clients. Si ces textes ne sont pas respectés, il existe des procédures prévues», a-t-il ajouté. Le PDG de Sonatrach a aussi souligné l'intérêt de nouveaux partenaires pour l'acquisition du gaz algérien, citant des demandes, émanant de pays d'Europe de l'Est, qui «sont à l'étude actuellement».
4,4 milliards de dollars pour l'exploration-production
En 2021, Sontrach a investi «4,4 milliards de dollars dans le segment exploration-production», sur son «budget global» d'investissement de «5,1 milliards de dollars», selon le bilan annuel, présenté hier lors d'une conférence de presse tenue au siège du groupe. «Les réalisations en matière d'investissements en Algérie durant l'année 2021 ont atteint au total 5,1 milliards de dollars équivalent, dont 62% en dinars. 87% des ces investissements, soit 4,4 milliards de dollars équivalents, ont été consentis dans le segment exploration-production», selon la même source. La production primaire d'hydrocarbures en 2021 a atteint «185,2 millions tonnes équivalents pétrole (TEP)», en hausse de 5% par rapport à 2020. Cette production est «constituée de 67% de gaz naturel, de 23% de pétrole brut, 5% de condensat et 5% de GPL». La production des raffineries s'est élevée à 28 millions de tonnes (+1%), indique le document. Quant aux volumes des ventes d'hydrocarbures (exportations et marché national), elles se sont élevées à 159,4 millions TEP, +14% par rapport à 2020. Le volume des hydrocarbures exportés s'est établi à 95 millions TEP, +18% par rapport aux réalisations de 2020, alors que celui des ventes sur le marché national a atteint 64,3 millions TEP, +9% par rapport à 2020. Les importations des produits pétroliers ont enregistré une chute de 70% par rapport à 2020, soit 255.000 tonnes. Sonatrach explique cette baisse par «la satisfaction de la totalité des besoins du marché national en carburants par la production locale». Le prix moyen du pétrole brut à l'exportation s'est établi à 72,3 dollars/baril en 2021 (+73% par rapport à 2020). Ce prix a permis à Sonatrach de réaliser un chiffre d'affaires à l'exportation de 35,4 milliards de dollars, contre 20,2 milliards de dollars en 2020 (+75%). Sur le marché gazier, les exportations nationales par gazoduc ont augmenté de 54%, et de 13% par voie liquéfiée (GNL).
Plus de 2.600 milliards DA de fiscalité pétrolière en 2021
La fiscalité pétrolière versée par Sonatrach a atteint 2.601 milliards DA en 2021, soit une augmentation de l'ordre de 40% par rapport à l'exercice précédent. Le bilan 2021 fait également état de nombreuses réalisations. Il s'agit notamment de projets de développement des champs gaziers de Tinhert vers Ohanet (First Gaz), de réalisation d'un Centre de séparation et de compression «Upside Nord-HMD», de développement des champs gaziers Gassi Touil vers Rhourde Nouss, des champs Gassi Touil vers Gassi Touil, des champs Tinrhert - Alrar - First Gaz, les projets de Revamping Unités satellites Sud Hassi Messaoud et de Boosting Hassi Rmel Phase III. Ces projets concernent aussi bien les mises en service des stations Centre et Nord, le Boosting In Amenas Phase III, de la station de compression et de réinjection de gaz Menzel Ledjmat Nord, ainsi que l'extension du gazoduc GPDF 48" d'El Aricha au Terminal de Beni Saf, sur une longueur de 196 km, le gazoduc 12" Tiguentourine - Assekaïfaf sur une longueur de 109 km et la réalisation du bac de stockage de condensat à Skikda. L'exercice 2021 a vu, outre la signature du 1er contrat d'exploration et production d'hydrocarbures sous l'égide de la loi 19-13, sur le périmètre Berkine Sud avec la société italienne ENI, ainsi que des contrats de réalisation des projets de développement de la production de polypropylène dans la ville de Ceyhan en Turquie avec la société RONESANS, le développement du champs Tinhert - Alrar - Full Development (Lot réseau de collecte), la réhabilitation des canalisations (OB1, OH1, OD1, GZ2) et le remplacement de la station départ SP1 HEH de l'oléoduc OK1. L'année 2021 avait été couronnée, par ailleurs, par la réalisation de treize nouvelles découvertes d'hydrocarbures en effort propre.
Plus de 21 milliards de dollars d'exportation à fin mai
Sonatrach a réalisé un chiffre d'affaires à l'exportation à fin mai 2022 de 21,5 milliards de dollars, contre 12,6 milliards de dollars à fin mai 2021 (+70%), selon le bilan des cinq premiers mois de l'année en cours. La production primaire d'hydrocarbures a atteint, quant à elle, les 79,2 millions TEP à fin mai 2022 (+2%). Le volume des ventes d'hydrocarbures (exportations + marché national) s'est élevé à 67 millions TEP (+0,3%), alors que les importations des produits pétroliers ont atteint 95.000 tonnes (-14% par rapport à la même période). Concernant la réception et la mise en service des projets, le bilan des cinq premiers mois de 2022 cite le gisement d'huile de «Hassi Bir Rekaïz Phase I», en partenariat avec la société publique thaïlandaise pour l'exploration et la production de pétrole (PTTEP) et le Centre de supervision du réseau de transport par canalisations. Sonatrach a également procédé à la signature du 2ème contrat d'exploration et production d'hydrocarbures sous l'égide de la loi 19-13, sur le gisement Zarzaïtine avec le partenaire chinois SINOPEC et la signature de contrats de réalisation des projets Unité Methyl Tert - Butyl Ether «MTBE» à Arzew et le bac de stockage de GNL à Skikda. Le bilan comprend aussi la réalisation de quatre nouvelles découvertes d'hydrocarbures, dont une en partenariat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.