Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    CAN-2023 (U23) (qualifications): tirage au sort jeudi au Caire    Plages de Tlemcen: près de 2 mns d'estivants recensés en juin et juillet    Jeux de la Solidarité Islamique/Natation: Syoud décroche une 2ème médaille d'or    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Parution d'une publication dédiée à l'histoire de la participation algérienne aux Jeux Olympiques    Said Chanegriha préside la cérémonie d'ouverture    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    NC Magra: Le maintien comme unique objectif    Après un gel des activités durant ces deux dernières années: Du nouveau pour le montage d'appareils électroménagers    Naftal: 660.000 véhicules roulent au GPLc    Onze foyers d'incendies enregistrés à travers six wilayas du pays    Une voiture dérape et chute d'un pont : un mort et un blessé    Etres pensants et animalité    Optimisme interdit ?    RC Relizane - Bilans adoptés et démission du président du CSA: Les responsables du désastre tenus de rendre des comptes    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Rentrée ratée pour le Barça et Lewandowski    Le Hamas en appelle aux organisations internationales    L'Algérie pays à fortes potentialités    Ces entreprises qui ne connaissent pas la crise    Plus de 4 millions de demandeurs    La nouvelle stratégie    danger permanent    Des chiffres toujours en hausse    Les essais techniques lancés fin août    41 morts dans l'incendie d'une église du Caire    Nouveau coach, mêmes ambitions    Manchester United s'effondre    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    L'Algérie présente ses condoléances    Décès du journaliste italien Piero Angela: Goudjil présente ses condoléances    Le CN prend part à une séance sur la participation des jeunes à la vie politique    Le jeune prodige palestinien Mohamed Wael El Bessiouni enchante le public algérois    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Grand engouement à Ath Mahmoud et à Ath Boumahdi    40 départs de feu en trois jours    Une question toujours d'actualité    Ghannouchi sur le départ ?    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 04 - 07 - 2022

L'opération de contrôle des unités industrielles polluantes, lancée depuis plusieurs mois se poursuit toujours, a-t-on appris hier des services de la wilaya d'Oran. La commission de wilaya pour le contrôle de rejets industriels qui a été créée après le désastre écologique de Dhayet Oum Ghellaz, effectue régulièrement des sorties au niveau des zones industrielles et d'activités de la wilaya qui se sont soldées par la mise en demeure de plusieurs unités polluantes. Selon nos sources, les opérations de contrôle menées par les services de la direction de l'environnement ont permis de recenser plusieurs unités industrielles polluantes. Ces unités sont réparties sur plusieurs zones industrielles de la wilaya, notamment à Es-Sénia, Hassi Ameur, Aïn El Bia, Arzew ainsi que dans plusieurs zones d'activités.
Selon nos sources, la majeure partie des unités ont été recensées au niveau des zones d'Es-Sénia où les agents de contrôle ont recensé plus de 90 unités polluantes. Ces unités font l'objet d'opérations de contrôle régulières pour un constat de l'application des mesures prises par les services compétents.
Les mêmes interlocuteurs indiquent que la direction de l'environnement a pris toutes les mesures pour inciter les contrevenants à se conformer aux lois et règlement en vigueur en matière de traitement des déchets. Des mises en demeure seront adressées à tout contrevenant. Selon les mêmes sources, pour non-respect des clauses du cahier de charges et le déversement des eaux non traitées en pleine nature, une douzaine d'unités industrielles polluantes, réparties à travers les zones industrielles de la wilaya avaient déjà fait l'objet d'une fermeture sur décision de l'ex-wali. Selon nos interlocuteurs, la décision de recourir à la fermeture de ces unités fait suite aux opérations de contrôle effectuées par la commission de wilaya chargée du contrôle des unités industrielles. Dans le même contexte, nos interlocuteurs indiquent que la cellule de veille et de contrôle de la wilaya d'Oran entame depuis plusieurs mois des sorties d'inspection au niveau des zones industrielles et d'activités, aux ports d'Arzew et d'Oran ainsi que les différentes structures sanitaires de la wilaya. Selon nos sources, la commission s'attèle à effectuer un constat sur la mise en application des instructions relatives au traitement des déchets solides et liquides, notamment les unités qui rejettent leurs rejets directement en mer ou dans les zones humides. D'autres sorties sont programmées vers les infrastructures sanitaires pour le contrôle du traitement des déchets hospitaliers. Les sorties de la commission qui sont programmées tout au long de l'année seront une occasion de plus pour contraindre les unités industrielles polluantes à se soumettre au respect de la réglementation écologique, indiquent nos sources qui signalent qu'une loi exige aux opérateurs l'installation de stations de prétraitement avant toute exploitation de leurs activités, faute de quoi ils seront verbalisés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.