Benflis propose un programme pour la construction d'une économie sociale de marché    4EME REGION MILITAIRE : Gaid Salah, aujourd'hui, en visite de travail à Ouargla    La MINURSO "devient progressivement une mission de consolidation de l'occupation marocaine"    Badminton: l'Algérie décroche quatre médailles de bronze    LES ENSEIGNANTS DECIDENt DE MONTER AU CRENEAU : Les écoles primaires paralysées pour trois jours !    TRAFIC DE DROGUE DANS UN BUREAU FLN : Quatorze personnes impliquées dont un policier    ACCIDENTS DE LA CIRCULATION : 6 morts dans 5 accidents en 24 h    Un nouveau programme doté de 40 milliards DA pour la réfection des chemins de wilayas et vicinaux    Chergui met en avant "le rôle pionnier" de l'Algérie en matière de lutte antiterroriste    Sûreté d'Alger: Arrestation en octobre de plus de 3.400 individus impliqués dans plusieurs affaires à Alger    Le parquet de Sidi M'hamed requiert 2 ans de prison pour les 20 détenus d'opinion    Le cas Benzema divise les Français    Entrepreneuriat féminin en Algérie : La frilosité des banques mise à l'index    Un nouveau directeur de campagne pour Tebboune    Belmadi : «Ne croyez pas que le Botswana est un adversaire facile»    Ifticène, nouvel entraîneur    Y a-t-il un malaise au Mouloudia ?    L'Olympiakos menace de quitter la Super League    Brahimi, meilleur joueur des mois d'octobre et novembre    «De nouveaux Hassi-Messaoud et Hassi-R'mel, c'est fini !»    18 mois de prison requis contre le hirakiste Abdellaoui Ahmed    Le régime des ayatollahs ébranlé à Téhéran    Deux enfants blessés par les forces d'occupation israéliennes près de Ramallah    Marches à Paris et à Bruxelles le 1er décembre    Plus de 40 nouveaux cas de diabète par mois à Ouargla    ACTUCULT    Retour à Amoudé, la Brûlée    Arezki Metref hôte de la ville de Mascara    Le "hirak" s'invite à Marseille    Linda Hamed refuse de présenter le 19 heures de la Chaîne III    Report au 1er décembre du verdict dans deux affaires distinctes de Hassan Hammar    Belaid: ''le peuple seul habilité à conduire l'Algérie à bon port''    CAN-2021 (2e journée). Botswana – Algérie (ce soir, 20h) : Les Verts veulent confirmer leurs débuts en fanfare    M'sila: 475 quintaux de blé tendre destinés à la contrebande saisis    Les portraits géants des présidents portent malheur    Elogia et Home Design Algérie: Deux salons dans une mixité professionnelle    Nouvelle opération de rapatriement: 70 Subsahariens en situation irrégulière transférés vers leur pays    Une activité de proximité à Alger    Déclaration de l'origine des fonds en devises aux étrangers :    ANNABA Insistance sur la sensibilisation et la culture d'alerte pour combattre la traite des êtres humains    Hausse des ventes au détail sur Internet lors de la frénésie d'achats du "Double 11"    Prises de fonctions Aymane Benabderrahmane désigné nouveau gouverneur de la Banque d'Algérie    Chili : Accord historique pour une nouvelle Constitution    USA : Donald Trump et le chaos diplomatique permanent    Shanghai : Macron appelle la Chine à s'ouvrir davantage    Fica: Projection d'un documentaire en hommage au maître du diwane Mohammed Bahaz    CONSTANTINE Festival international Dimajazz: oud et sonorités électro au menu de la 4e soirée    Tunisie : Habib Jemli choisi pour être Premier ministre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





LES TROIS BIBLIOTHEQUES MUNICIPALES RATTACHEES A LA CULTURE : Un transfert et des questions ???
Publié dans Réflexion le 20 - 06 - 2011

Selon des sources généralement concordantes, l'on a appris que l'APC de Mostaganem vient de procéder cette semaine au transfert de ses trois nouvelles bibliothèques municipales, récemment inaugurées à la direction de la culture.
Désormais les trois bibliothèques seront gérées par la direction de la culture de la wilaya. Selon toujours notre source, cette opération fait suite à une délibération prise par l'Assemblée Communale et qui aurait été approuvée par la tutelle. Toutefois, les raisons ayant amené les responsables de la commune à agir de la sorte demeurent obscures et chacun rejette la balle à l'autre, comme si personne n'en veut endosser la responsabilité de ce ‘'divorce'' avec tout un patrimoine culturel local. Selon toute vraisemblance, si l'APC a délibéré en ce sens, c'est que cette dernière aurait reçu des instructions de haut lieu pour effectuer ce transfert, sinon cette opération serait incompréhensible et injustifiée du fait que les trois infrastructures sont à l'origine, la propriété de la commune. Aussi, Il y a lieu de souligner que le langage n'est pas le même entre le président de l'APC et les élus quant aux vraies raisons de ce transfert. Pour le premier magistrat de la commune, c'est une affaire de gestion : la commune ne pourra pas faire face aux dépenses, notamment en matière de connexion internet des trois bibliothèques qui sont dotées de dizaine de micro-ordinateurs. Pour les autres, la raison est toute autre : ce transfert a été opéré sur la base d'une instruction de la tutelle. Notons que ces trois bibliothèques ont été réalisées dans le cadre du programme communal de développement (PCD), où la wilaya de Mostaganem a bénéficié de 22 bibliothèques municipales dont trois affectées au chef lieu de wilaya et 19 autres éparpillées à travers les communes. La question qui se pose aujourd'hui : quel sera le sort réservé aux 19 autres bibliothèques municipales ? Feront-elles aussi l'objet de transfert à la Culture ? Par ailleurs, aujourd'hui il est question de l'avenir des employés (une cinquantaine environ) de ces trois structures qui sont pour l'instant dans l'expectative ! Ils ne savent pas s'ils demeureront à leurs postes respectifs, ou seront-ils réintégrés au sein des services communaux ? Aucune réponse n'est apportée à cette question pour le moment. En tout état de cause, si cette opération a bien eu lieu la fin de la semaine dernière, il faut noter que la manière dont les choses se sont déroulées manquait de pragmatisme et de rigueur selon les employés et l'un des responsables d'une bibliothèque. En effet, selon les déclarations de ces derniers, personne n'était au courant de ce qui allait se passer, jusqu'au jour où, débarquent le responsable de la règlementation et des affaires générales (DRAG) de l'APC, accompagné de responsables de la culture, au niveau des bibliothèques pour annoncer aux employés que les trois structures sont mises désormais sous tutelle de la Culture. Cette manière de faire a agacé un petit peu le personnel qui aurait souhaité au moins et avec un minimum de décence, que le personnel soit invité à une table et lui annoncer avec la manière la plus diplomatique qui soit le transfert de ces bibliothèques, mais rien en ce sens. Le personnel souhaite maintenant connaitre la suite des événements particulièrement en ce qui concerne leur travail et par conséquent leur avenir.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.