Bouteflika demain à Genève pour un contrôle médical    Otages de fausses promesses    Cela n'a pas été le tsunami mais l'éveil d'une conscience citoyenne    Ouverture jeudi du salon international SIAHA: Des ambitions et des défis à relever pour promouvoir la destination Algérie    Des assisses pour «réformer» les agences foncières: Vers un rôle plus actif dans la réglementation urbaine et l'aménagement du territoire    L'offre est valable du 21 février au 26 octobre: Des réductions de 55% accordées par Air Algérie vers l'étranger    Marches à travers le pays contre le 5ème mandat    Tiaret: Deux officiers tués dans le crash d'un avion militaire    La Mecque, y aller ou pas    USMH - Suspendu pour dopage: Le joueur Naïli clame son innocence et accuse     Football - Ligue 2: Le NC Magra doucement mais sûrement    Ligue 1 - Match retard: MCA - MCO, le match de toutes les appréhensions    Lutte contre le commerce des stupéfiants: Plus de 7 kg de kif saisis et quatre individus arrêtés    Maghnia: Deux femmes et un enfant retrouvés morts    Saïda: Un couple assassiné dans son domicile    Oran abrite le championnat régional    La Juventus Turin perd 11% à la bourse    Manifestation pacifique    Situation financière difficile mais non insurmontable, partenariat public-privé et indispensables réformes    La viticulture dans la wilaya d'Aïn Témouchent    Al-Assad affirme que la guerre n'est pas terminée et que son pays se battra jusqu'au bout    «Nécessité de perfectionner les formateurs de demain»    Messahel met en exergue les cinq piliers de la politique algérienne    De l'aventurisme ou l'illusion d'une «révolution»    5 milliards de dinars pour la viabilisation du nouveau pôle urbain d'Ighzer Azarif    Contrôle de la qualité alimentaire dans les établissements scolaires à Relizane    Préavis d'un mouvement de contestation    Démantèlement d'un réseau de trafic de stupéfiants et saisie de 10,5 kg de cannabis    Fonds documentaire de Djemâa Djoghlal et Amar Nagadi    Redonner à «Radio des Oasis» son ancien lustre    Colloque international Abdelhamid Benhadouga    Erdogan chercherait à "recréer l'Empire ottoman"    Tayeb Belaiz prète serment    La CAF rejette le recours de la FAF    13 communes d'Alger seront touchées    L'UNPEF maintient son appel à la grève    Plus de 11.000 infractions en 2018    Le Conseil constitutionnel rappelle les conditions    Sellal les somme de respecter tous les candidats    Affluence sur l'exposition de photos de la presse mondialede 2018    Il y passera un «court séjour» médical.. Bouteflika demain à Genève    Produits algériens à destination du Sénégal.. Concrétisation de la première opération d'exportations    «1990-1995, Algérie, Une chronique photographique».. Un beau livre de Ammar Bouras    «La guerre d'Algérie dans le roman français» de Rachid Mokhtari.. L'histoire vue autrement    Colloque Abdelhamid Benhadouga.. L'impact du roman sur la culture souligné    Déradicalisation et de lutte contre le terrorisme.. Messahel vante les efforts de l'Algérie    HAUT COMMISSARIAT DE L'AMAZIGHITE : Vers une réconciliation de tous les Algériens    Ligue 2 : Magra veut prendre le large    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





PROFANATION DU SAINT CORAN, SORCELLERIE ET ESCROQUERIE : Un dangereux charlatan arrêté à Tiaret
Publié dans Réflexion le 31 - 03 - 2017

D'une source sécuritaire généralement bien informée, l'on apprend que le magistrat instructeur a ordonné la mise sous mandat de dépôt du nommé G.A âgé de 70 ans, résidant à la cité BADR de Ksar Chellala pour les griefs : profanation du Saint Coran, sorcellerie et escroquerie.
A noter que le procureur de la République près le tribunal de Ksar Chellala a requis à son encontre 6 ans de prison ferme et une amende de 30 millions de cts. En effet, les faits remontent au 26 mars et suite à des informations ayant parvenu à la Sûreté de daïra ce qui a permis de mettre sous la loupe le présumé auteur et la sortie de deux personnes de son domicile a effacé tous les soupçons, un mobile qui a permis aux policiers la perquisition des lieux dument signée par le procureur de la République et le pot aux roses a été découvert et il s'agit de 16 très anciens livres de magie noire et sorcellerie ainsi que des coupons de talismans, 5 petits couteaux peints en noir dont l'origine est inconnue et un sac noir contenant des cadenas, des serrures ainsi que d'autres objets servant à la magie noire et 37 hourouz sur lesquels étaient écrits des numéros de téléphone de ses clients originaires de plusieurs régions du pays. Tout cela avec la découverte d'un montant de près de 120 millions de cts une somme qu'il a pu récupérer en reconnaissance de ses actes prohibés par toutes les religions et les lois. Un véritable soulagement a été consenti au sein de toute la population de Ksar Chellala qui auparavant a dénoncé les agissements de ce grand sorcier.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.