La hausse des prix alimente l'appétit des investisseurs, optimistes    Baisse drastique des réserves de change et dérapage accéléré de la cotation du dinar    Une lettre de Ghali adoptée comme document officiel du Conseil de sécurité    Plus de 100 kg de drogue saisis à Alger et 11 suspects arrêtés    L'Etat œuvre à redonner aux zones rurales un rôle pionnier économiquement    Les meilleures œuvres primées    L'ESS tombe à Biskra, la JSK au pied du podium    Le portier algérien Oukidja suspendu pour cinq matches    «Soulagé d'être réhabilité»    Ligue des Champions: le MCA s'impose au Sénégal face au Teungueth FC    Procès en appel de l'auteur présumé de l'assassinat d'Ali Tounsi : Le colonel Chouaib Oultache condamné à la prison à vie    INESG: ouverture des travaux d'une journée d'étude portant sur la guerre del'information    Une responsable sahraouie appelle les organisations féminines à travers le monde à protéger les sahraouies des exactions marocaines    Le FFS éloigne la perspective de sa participation aux prochaines élections    Arsenal : Le successeur de Lacazette déjà trouvé ?    Le Président Tebboune présidera dimanche une réunion du Conseil des ministres    La rencontre fédérale a failli dégénérer    Le texte qui choque    La course contre la montre pour le nouveau gouvernement    Qui s'y frotte s'y pique    Les Verts en stage à Alger avant l'Allemagne    Les matchs amicaux face à la Côte d'Ivoire et la Zambie officialisés    Ligue des champions d'Afrique: le CRB tenu en échec face à Al-Hilal du Soudan    Les attaques de l'armée sahraouie contre les forces armées marocaines s'intensifient    Algérie : l'ONU réclame une enquête et la fin des détentions arbitraires    "La vitesse de propagation de la souche mutante fait peur"    Trois ouvriers asphyxiés au gaz    Trois ans de prison ferme à l'encontre de 3 anciens maires    Nette augmentation de la délinquance à Sétif    Imposante mobilisation à Alger    Des relations en clair-obscur !    ...Sortir ... ...Sortir ... ...Sortir ...    M'sila: Un bus chute dans un oued, 16 blessés    En dépit de la poursuite de la grève des travailleurs: Réouverture des centres d'enfouissement    Crimes commis à l'étranger: Un projet de loi pour la déchéance de la nationalité    Affaires religieuses: La question de la prière des Tarawih «en cours d'examen»    Restaurer nos «gourbis» !    Tébessa: Un 4 mars 1956...    Soufiane Djilali craint des dérapages    Fenniche évoque l'élargissement des prérogatives    «L'Algérie n'importera plus de fer»    Le procès en appel renvoyé    Les rentiers cachés de la République    Une loi pour la déchéance de la nationalité    Le pape en Irak, hier, pour une visite historique    Qui est cadre et qui ne l'est pas?    8 Mars: très bonne fête, Mesdames!    Le producteur Tahar Harhoura n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





100 MILLIARDS DE CTS DETOURNES PAR L'EX-DIVISIONNAIRE DE LA POLICE D'ORAN : Le bras droit de Hamel tombe
Publié dans Réflexion le 16 - 08 - 2019

Les éléments de la brigade de recherches et d'intervention (BRI) ont procédé jeudi dernier, à l'arrestation de l'ancien contrôleur de police et chef de sûreté de la wilaya d'Oran, Salah Nouasri en compagnie du maire d'Es-Sénia pour les chefs d'inculpation de détournement du foncier et enrichissement illicite d'un montant de 100 milliards de centimes récoltés durant ces 05 années d'exercice à la tête de la sûreté de wilaya d'Oran.
L'arrestation de l'ex-chef de sûreté d'Oran, et contrôleur de la police, Nouaceri Salah, en compagnie du maire d'Es-Senia, M.Yahia Bounaka, d'un élu de la commune d'El Kerma, du commissaire de la même commune et d'un député RND. Tous les mis en cause, ont été arrêtés dans le cadre d'affaires de détournement de foncier. Ils devront répondre aux chefs d'inculpation et d'accusations de "corruption" dans plusieurs dossiers liés à sa gestion, notamment dans l'affaire de l'ex DGSN, Abdelghani Hamel. Par ailleurs, tout semble avoir un lien avec l'affaire du directeur de l'agence foncière d'Oran, M. Mohamed Mebarki, arrêté, alors qu'il tentait de prendre la fuite par la voie maritime à bord d'une embarcation de fortune à partir de la plage des Corales .Il a été également souligné l'implication de Mohamed Mebarki dans des affaires de corruption et de dilapidation du foncier, notamment au niveau de la daïra de Bir El Djir. Ce scandale risque de noyer l'ex- wali d'Oran Abdelghani Zaalane, croupissant actuellement à la prison d'El Harrah. Le domicile, ainsi que les bureaux d'un homme d'affaires membre du FLN proche de l'ex-DGSN Abdelghani Hamel, ont également fait l'objet de perquisitions ce jeudi, selon les médias. Aucun détail concernant l'identité de ce dernier n'a été rendu public pour le moment. Concernant les détournements du foncier l'on nous indique que 100 hectares de terrains ont été dilapidés par une bande de mafia bien organisée composée de hauts cadres, des députés, et des élus qui ont détourné des centaines d'hectares de terrains urbanisables au niveau de l'ensemble des communes de la wilaya d'Oran, notamment à Belgaid dans la commune de Bir ElDjir et Es-Sénia. Toutes ces superficies ont été cédées à cette bande de mafia du foncier à un Dinar symbolique voire même 1000 Da le mètre carré avec la complicité du DG de l'agence Foncière d'Oran Mebarki Mohamed qui vient d'être interpellé par la BRI2, sachant bien que ces terrains ont fait l'objet de transactions frauduleuses, vente libre moyennant la somme de 100.000.00 Da le m2 et qui dit mieux. Poursuivant leurs investigations, les éléments de la police judiciaire ont procédé à des perquisitions dans plusieurs domiciles de suspects avant de procéder aux arrestations de ces derniers. Les perquisitions se sont soldées par la découverte des pots aux roses d'une fortune d'un montant de 100 milliards de cts qu'aurait amassé l'ex chef de sûreté de la wilaya d'Oran durant les cinq années d'exercice en qualité de contrôleur chef de sûreté de la wilaya d'Oran. Ces arrestations de l'ex divisionnaire d'Oran en compagnie du maire d'Es Senia Hadj Bounagua ne sont que le début d'une vaste opération de lutte contre la corruption dans la wilaya d'Oran. D'autres arrestations devraient avoir lieu dans les milieux des hommes d'affaires et des responsables au niveau de la wilaya dans les heures à venir.Il faut souligner que les réseaux de corruption ont tissé leurs toiles à travers l'Algérie, surtout dans les villes les plus importantes. Plusieurs responsables au niveau de la wilaya sont rattrapés par leur passé. Ils sont poursuivis pour des affaires de corruption, liées entre autres, à l'industrie automobile, au foncier agricole et industriel, et d'autres chefs d'inculpation, tels que la dilapidation de deniers publics, utilisation illicite en leur faveur ou en faveur d'une tierce personne ou entité de biens publics et abus de fonction. À l'instar des deux ex walis d'Oran Boudiaf Abdelmalek et Zaalane Abdelghani qui avait remplacé Abdelmalek Sellal au poste de directeur de campagne de l'ex-président Abdelaziz Bouteflika.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.