Saïd Bouhadja n'est plus    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Sonelgaz menace    179 milliards de créances impayées    Des journalistes créent une association nationale de soutien avec le peuple sahraoui    Images d'ailleurs, regards d'ici    «Nous avons un groupe homogène»    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    22 pays dont l'Algérie confirment leur participation    Entre avancées et entraves    Démantèlement d'un réseau spécialisé dans le commerce de psychotropes à El-Amria    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    Kaboré en tête des résultats partiels    L'UNFA réitère son soutien à la femme sahraouie    Le verdict attendu pour le 1er décembre    Mise en service prochaine de 66 forages    Le barrage de Bouhamdane rempli à 40%    Programme des rencontres    JS Kabylie : décès de l'ancien latéral Rezki Maghrici    Neuf communes bientôt alimentées à partir du barrage de Koudiate Acerdoune    Noureddine Tounsi incapable de comparaître devant le juge d'instruction    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les pompiers reprennent leur bâton de pèlerin    "Certains juges préfèrent leurs convictions à la loi"    "La sécurité, c'est mieux !"    L'ONU confirme la poursuite des affrontements avec le Maroc    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    Boukadoum entame une visite à Abuja    Programme de 300 logements sociaux de Aïn El Turck: Un chantier qui traîne depuis presque une décennie    LA CORDE ET LE NŒUD COULANT    Sûreté de wilaya: 10.000 infractions aux mesures préventives en 15 jours    Football - Ligue 1: Sur fond de certitudes et d'inconnues    Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Les angles de l'ingérence    Douze autres pays concernés: Les Emirats suspendent l'octroi des visas aux Algériens    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Une médaille pour nos revers !    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Diego maradona s'èteint à 60 ans    Le gouvernement entretient le suspense    Attaque contre une station saoudienne: l'Opep fermement attachée à la stabilité du marché pétrolier    Musée Public National des Antiquités d'Alger : Acquisition de nouvelles pièces archéologiques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MOSTAGANEM : Plan de sécurité pour la rentrée sociale
Publié dans Réflexion le 06 - 09 - 2019


Dans le cadre de la rentrée sociale 2020/2019, la sûreté nationale de Mostaganem a mis en place un plan de sécurité, garantissant une rentrée sociale calme et paisible et ce, en sécurisant les établissements d'enseignement ainsi que leur environnement .Pour se faire, il s'agit de prévenir tout danger susceptible de perturber la rentrée des classes du 04 septembre 2019. C'est ce qui ressort du communiqué officiel de la sûreté de wilaya de Mostaganem. Selon les informations de ce communiqué, ce plan de sécurité repose sur les points suivants: 1- Elargissement du plan de sécurité sur le terrain à travers le territoire de compétences de la police et le renforcement de sa présence à travers les axes de rotation ainsi que les carrefours proches des établissements d'enseignement.2- Assurer une grande fluidité, en particulier pendant les périodes d'entrée et de sortie des enseignants. Pour cela, une présence policière pour réguler la circulation, tout en assurant mobilité et sécurité aux écoliers.3- Renforcement des points de contrôle de la circulation à proximité des chemins des établissements d'enseignement ,et en particulier, ceux qui sont proches des axes à densité élevée de trafic routier.3- Intensifier les patrouilles de sécurité fixes ainsi que mobiles des forces de police judiciaire et la répression de la criminalité .L'objectif est de pouvoir contrer toute éventuelle agression présentant un danger pour la sécurité des étudiants ou pour le caractère sacré des établissements d'enseignement.4- Lutte contre les maux sociaux à proximité des établissements d'enseignement, en particulier le phénomène de la criminalité routière ainsi que le phénomène de trafic de drogues.5- Sécurisation des magasins et des établissements de vente des fournitures qui connaissent une forte affluence des citoyens. Par ailleurs, la direction de la sûreté nationale de Mostaganem rappelle aux citoyens qu'elle met à leur disposition ses numéros verts : les 15-48 ; 17 ; 114 .Ces derniers permettraient ainsi à toute personne de signaler tout éventuel incident susceptible de porter atteinte à l'ordre public.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.