Le procès de Karim Tabou reporté au 16 novembre prochain, la demande de levée du contrôle judiciaire refusée    Report du procès de l'ancien ministre décédé Moussa Benhamadi    Barça : La démission du conseil d'administration attendue à 19h    Une troisième voie au FFS    Le hub de Tam fait jaser    Des citoyens ferment la voie de la Grande poste    L'ONU lance le Forum du dialogue politique libyen    Macron, Erdogan, Djaballah et la rue arabe    Des rappelés de la décennie noire manifestent à Lakhdaria    Davies out pour huit semaines    Comment quatre jeunes ont ressuscité un village    Les Directions de l'environnement de wilaya organisent des opérations de reboisement    Actucult    Quand Magda Romi bégaie    En Syrie, un château des croisés tente de retrouver son lustre d'antan    Au moins 16 morts en Côte d'Ivoire...    Les souscripteurs protestent    Les pertes estimées à environ 3 millions de dollars par jour    Zetchi salue le choix des joueurs expatriés et le rôle des parents    Les dates de l'AGO et de l'AGE fixées    Zelfani a lancé dans le bain ses jeunes recrues    Le revers de la médaille    La presse nationale relève la forte mobilisation des animateurs de la campagne référendaire    "Les jours à venir seront plus difficiles à gérer"    Nouvelle alerte    Insuffisance de moyens dans les établissements scolaires    Salah Lebdioui nommé ambassadeur d'Algérie en Suisse    Entrée en vigueur du traité interdisant les armes nucléaires    trois manifestants tués en Guinée    Le gouvernement technocrate est-il la bonne solution ?    Le Sila aura bien lieu !    "Un écrivain doit s'inscrire dans des combats"    Oran : Coup d'envoi du Salon Batiwest    Mohamed Messaoudene. Porteur de projet d'agriculture bio : «Mon objectif est de promouvoir les produits agricoles locaux»    Commerces de la friperie à Constantine : Un rush qui traduit une triste réalité    6 grands bienfaits de consommer des fruits et des légumes tous les jours    Sidi Chahmi et Hassi Ben Okba: Plus de 3 milliards pour des projets dans les zones d'ombre    Qu'est-ce qu'un « Hirak » qui n'a pour objectif que le « Hirak» ?    Traité virtuel    Ligue 1 - Mercato: Entre les espérances et la réalité du terrain    MC El Eulma: CSA - SSPA, un conflit dévastateur !    Mascara: Des promesses pour les porteurs de projets    La vente de produits pyrotechniques revient    Abdelmadjid Chikhi: Alger et Paris peuvent «avancer» sur les questions mémorielles    Tiaret: Exhumation des restes des corps de six martyrs    Amendement de la Constitution: paroles des animateurs du 19e jours de la campagne référendaire    Le conseil de la Choura de l'UMA: l'accord du cessez-le-feu en Libye, un indicateur encourageant    L'ambassadeur de France en Algérie au « Le Quotidien d'Oran »: «Pour l'Algérie et la France, les défis sont communs»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





REVISION DE LA CONSTITUTION : Le projet prêt d'ici le début de l'été
Publié dans Réflexion le 21 - 02 - 2020


Le projet de révision de la Constitution sera "prêt au plus tard, d'ici le début de l'été", a affirmé le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, soulignant que le texte adopté par le Parlement sera ensuite soumis à un référendum "le plus tôt possible". "Nous aurons notre Constitution au plus tard d'ici le début de l'été, et nous ferons en sorte que le référendum se tienne le plus tôt possible", a-t-il déclaré dans un entretien accordé au quotidien français Le Figaro. Auparavant, le projet de révision de la Constitution fera l'objet de larges consultations auprès des acteurs de la vie politique et de la société civile. "Un premier document va être remis à près de 600 partis, associations, syndicats, corporations, etc. Ils auront un mois pour en débattre librement, et il reviendra ensuite vers le comité de rédaction", a-t-il précisé. Le 8 janvier dernier, le chef de l'Etat avait décidé de la création d'un comité d'experts chargé de formuler des propositions pour une révision constitutionnelle, pour concrétiser un des engagements qu'il a placés à la tête des priorités de son mandat à la présidence de la République, celui de l'amendement de la Constitution. "J'ai donné à des spécialistes des orientations et formulé des limites, celles qui touchent notamment à l'identité nationale et à l'unité nationale. Tout le reste est négociable", a-t-il souligné. Qualifiant la révision de la Constitution de "priorité des priorités", le Président Tebboune a affirmé que "la mouture finale sera soumise aux deux chambres du Parlement, puis à un référendum populaire". Le référendum est "déterminant pour obtenir une Constitution de consensus", a soutenu le chef de l'Etat, expliquant sa décision de soumettre le projet de révision de la Constitution au référendum par sa volonté de ne "pas imprimer sa propre vision au changement constitutionnel". En plus du processus de révision de la Constitution, engagé au début de l'année, le président de la République a annoncé l'ouverture du chantier de la révision de la loi relative au régime électoral.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.