Tebboune promet l'apaisement    Décès du général-major Hassen Alaïmia    L'Algérie à la croisée des chemins    LE MAMMOUTH À DEGRAISSER    La campagne de vendanges bat son plein à Aïn Témouchent    L'ADE de Médéa croule sous le poids des créances    Israël accélère sa politique de colonisation en Palestine    Tirs de roquettes en direction de la Zone verte de Bagdad    Deux ministres évoquent un possible "changement de gouvernement"    "Je suis en contact permanent avec Makhloufi"    Panique à la morgue du CHU d'Oran    Installation d'une colonne mobile à Chlef    La situation de plus en plus inquiétante à Sétif    Repos éternel des Justes    5 000 ouvrages à livrer aux bibliothèques communales d'Oran    Vulgariser le jargon médical auprès du grand public    Les ligues commencent-elles à bouger ?    Aïn Témouchent : Le dispositif ANSEJ en question    Annaba : Sondage électronique sur les prestations de la CASNOS    Brèves    Boulevard de l'ALN : Insécurité dans les escaliers    Boumerdès : Réseau électrique dépassé    Mustapha Akmoune n'est plus    Horoya AC désapprouve le choix du Maroc    Tizi Ouzou : Villages historiques sans lieux de mémoire    Akli Kaci, l'homme des solutions justes    «Trari M'hamed était unique en son genre»    Saïd Chanegriha préside une cérémonie pour commémorer l'anniversaire de la fête de l'indépendance    El Tarf: Agressions et drogue, une bande sous les verrous    L'alimentation en eau renforcée    Aïn El Turck: Les traversées clandestines reprennent après une brève accalmie    JSM Béjaïa: Un club complètement à la dérive    Meilleurs joueurs africains (2ème partie): Le subjectivisme toujours au rendez-vous    Un moment historique    Manque de liquidités: Les explications du ministre des Finances    Grâce présidentielle pour près de 4.700 détenus    Le dérisoire des murs    Les gens de mon douar    Les contaminations toujours en hausse    L'infrangible lien...    Un jour sur la plage    Maroc-Affaire des écoutes: le militant Omar Radi déplore une campagne de "salissage"    Bruxelles ne reconnaît pas la marocanité du Sahara occidental    Industriel public: recul de 6,7% de la production durant le 1er trimestre 2020    Décès du général-Major Hassen Alaïmia    Restes mortuaires des 24 martyrs: funérailles solennelles à la hauteur des sacrifices    Les restes mortuaires de 24 chefs de la Résistance populaire inhumés au Carré des martyrs du cimetière d'El-Alia    Sept blessés lors d'une tentative d'attentat près du port de Mogadiscio    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MASCARA : Aid El Fitr cette année était plus virtuel
Publié dans Réflexion le 25 - 05 - 2020


Cette année, Aïd El Fitr a été célébré dans le confinement par la faute de la pandémie du coronavirus. En effet, chaque famille s'est contenté de se rassembler chez elle, sans visite étrangère, confinement oblige. Les enfants ont mis leur nouveau habit pour se pavaner a l'intérieur de la maison, le plat habituel de gâteaux était installé tôt le matin sur la grande table sans qu'il y des visiteurs. Les cimetières étaient également vides, pas la moindre visite, la consigne a été appliquée, certaines filles et leurs mères se sont permis de faire un petit tour en ville pour se dégourdir les jambes, dans des rues presque désertes, pas d'ambiance, pas de visites familiales. Mieux vaut s'abstenir que de revenir chez soi avec le virus dans le corps, ou une contamination de toute la famille. On célèbre un Aïd virtuel et en bonne santé, mieux qu'un Aïd animé et une contamination. Concernant, la journée de l'Aïd sans véhicule ni Moto, les automobilistes et les motocyclistes n'ont pas respecté la consigne, la circulation automobile se faisait comme les journées ordinaires sans que ces derniers ne soient inquiétés. A Mascara, Ghriss, Tighennif pour ne citer que ces grandes cités, les automobilistes circulaient normalement comme pour lancer un défi aux décideurs

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.