La position de Berlin sur le statut du Sahara occidental est la cause des frictions entre l'Allemagne et le Maroc    Un projet d'attentat déjoué à Alger    «Un courant obscurantiste tente de faire dévier la révolution»    Beldjoud préside l'installation du wali    Bou-Arréridj Verdict le 10 mars    La défense dénonce un mauvais traitement du détenu    À quel scénario s'attendre ?    Huiles de table - Communiqué de Cevital    Améliorer d'abord les conditions de vie    Tebboune reçoit les présidents de 3 partis    L'ambassade de France s'explique    Le parti AfD placé sous surveillance policière    Derbies au Centre, duels à l'Est et à l'Ouest    Mouassa s'éclipse, Abbès s'annonce    Cristiano Ronaldo rejoint Pelé avec 767 buts... ou pas    5 décès et 163 nouveaux cas    Mahrez, étincelant    2 armes à feu récupérées par les services de sécurité    Le Comité scientifique préconise une démarche spécifique    Le nouveau geste de Macron    Participation de 216 maisons d'édition    Lancement de la 1re édition du Festival international du court métrage d'Imedghassen    Des experts se penchent sur la restauration du mausolée d'Imedghassen    Skikda… Bariq 21 lance Green Farm    Bilan du MDN 49 narcotrafiquants arrêtés    Djilali Sofiane: Certains slogans scandés lors du Hirak pourraient mener au "dérapage"    Quel impact sur l'industrie de raffinage?    Varane, signature imminente?    La disette de Suarez inquiète    Messi fixe une deadline pour son avenir    RASD: la guerre contre l'occupant sera étendue jusqu'à la libération des territoires occupés    L'APLS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaine    Arrivée de l'avant-garde d'une unité d'observateurs du cessez-le-feu    La mafia du foncier dénoncée    Bourita sur des charbons ardents    Laurent Gbagbo absent mais pourtant omniprésent    L'Algérie tend la main à sa diaspora    La dépendance au pétrole se confirme    Un grand humaniste engagé    La gratin intellectuel rapproche les deux rives    Du caviar pour les siens    Education: Le ministre renoue le dialogue avec les syndicats    Ras El Aïn et Haï Sanawber: Relogement prochain de 3.000 familles    11.015 comprimés psychotropes saisis et un réseau démantelé    Rivière asséchée !    Récupération du foncier industriel inexploité: «Une première étape pour relancer l'activité économique»    El quinqui de ma grand-mère et l'antonomase    Démantèlement d'un réseau à Tipaza    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





TISSEMSILT : Le projet du port sec tombe à l'eau
Publié dans Réflexion le 20 - 11 - 2020

Huit ans se sont écoulés après l'annonce en grande pompe du lancement d'un projet très ambitieux pour le développement de la wilaya de Tissemsilt notamment, pour les secteurs économique et commercial, mais force est de constater qu'au départ de chaque wali, les projections, les idées ou même les études partent en fumée une fois, ce responsable parti et les exemples ne manquent pas.
Il n y a qu'à citer quelques projets morts nés tels le complexe de préparation des équipes nationales de Teniet El Had, le centre de sports mécaniques implanté dans la localité de Selmana sur une superficie globale de 75 hectares, attribuée par la wilaya de Tissemsilt à la Fédération algérienne des sports mécaniques (FASM), resté lui aussi au stade de l'étude, le dédoublement de la RN 14 pour rejoindre l'autoroute est-ouest dans la wilaya de Ain Defla et la RN 19 pour rejoindre la ville de Ténès (Chlef). Tous ces projets n'ont malheureusement pas vu le jour, mais l'affaire du jour concerne un autre projet qui lui aussi est très important pour le développement de la wilaya. En effet, on se rappelle qu'il y a un peu plus de huit ans, l'annonce du lancement d'un projet d'un port sec en complémentarité avec le projet ferroviaire a été accueilli avec une grande appréhension, tant il était comme une clé qui allait ouvrir la porte aux investisseurs et au développement local. Il se pose en complément du travail aux ports à flot de la région ouest mais aussi et surtout en véritable alternative à la construction de nouvelles infrastructures trop lourdes à Tissemsilt. Un avantage qui met en évidence la grande importance de ce projet et le rôle primordial du transport ferroviaire dans la relance du développement local, mais ni l'un ni l'autre n'ont abouti à sa finalité. Le train n'a pas encore sifflé à Tissemsilt et le terrain pour le projet du port sec n'a même pas été nivelé. On se rappelle aussi que des responsables de l'époque avaient assuré que le site était déjà choisi à la sortie ouest de la ville de Tissemsilt, il a été prévu même qu'il serait traversé par le chemin de fer au niveau du douar des Ouled Hella. A l'époque, l'étude de cet itinéraire avait prévu le passage par ce projet du port sec, le dépôt de carburants Naftal, le complexe commercial, l'hôtel, le complexe Couvertex, la zone de la nouvelle ville, la zone des activités, considérés comme des passages obliges d'autant que cette voie sera réservée dans une première étape au transport de marchandises. Maintenant et après tant d'années passées, ce projet semble être un mort-né, aucun responsable ou élu n'avait osé dépoussiérer ce dossier, tout le monde en parle à l'exception des responsables. La pensée futuriste admet que même si ça n'a été qu'une étude faite à la hâte et ce n'était qu'un projet pour la consommation, sa portée, son importance et son impact sur la wilaya seront probablement les plus grands et les plus performants de nos jours. Les connaisseurs de la chose et projectionnistes nous avaient précisé que ce futur port sec devant faire de la wilaya de Tissemsilt un véritable pôle économique sera construit sur une superficie de près de 250 hectares et réceptionnera les marchandises en provenance des différents ports relativement proches tels ceux de Mostaganem, d'Oran et de Ténès, sachant que cette dernière n'est distante que de 120 kilomètres de la ville de Tissemsilt. Enfin, tout un chacun des habitants de Tissemsilt souhaite que ce projet ne tombera pas à l'eau du fait que cette wilaya offre toutes les caractéristiques qui lui permettraient d'accueillir un tel projet et peut-être que c'est le bon moment pour les actuels responsables d'engager un des projets qui mettra la wilaya sur le rail du développement.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.