Liga : Le Real se ressaisit face à Alavés avec un doublé de Benzema    Banque mondiale: Vers une reprise partielle de l'économie algérienne    Des écarts de 500 dinars entre les villes du Nord et du Sud: Appel à réguler les prix des viandes rouges    Hassi Ameur et Bethioua: Plus de 120 milliards pour la mise à niveau des zones industrielles    La pâleur d'une façade    Football - Ligue 1: Un état des lieux préoccupant    Football - Changements d'entraîneurs: Un mouvement perpétuel    CS Constantine: Des défaillances criantes    Covid-19: «Le prix n'a jamais été un critère dans le choix du vaccin»    Nouvelles règles pour les auto-écoles    La prévention gravement négligée !    Selon des historiens: Le rapport Stora doit interpeller la classe politique française    Le lait en sachet sera mieux distribué    Les syndicats de la santé interpellent Benbouzid    Les petites bourses à rude épreuve    Le rapport Stora doit "interpeller la classe politique française    Abdelaziz Rahabi : «Le rapport Stora ne prend pas en compte la principale demande historique des Algériens»    HRW demande une enquête "rapide et impartiale"    Calme relatif en Tunisie    Un prêtre enlevé mardi retrouvé mort    Nairobi annonce la mise sous contrôle de la deuxième vague d'invasion de criquets pèlerins    Loi électorale : un autre recadrage pour brider les votes ?    Ils ont été condamnés à des peines de 2 à 6 mois : Tadjadit et ses codétenus quittent la prison    Il a tancé plusieurs de ses ministres : Abdelaziz Djerad insatisfait du staff gouvernemental    Le procès de nouveau reporté    L'ESS se reprend, le MCA se relâche, les visiteurs se lâchent !    Décès de l'ex-joueur Mohamed Zaoui    La Tunisie s'impose sur le fil et s'offre une finale contre l'Algérie    Farès retrouve la compétition    Le Hirak réinvestit la rue    Le boy-scout révolté    Importation de véhicules : Tirs groupés contre Ferhat Aït Ali    L'affaire de l'autoroute Est-Ouest renvoyée à la fin de la session criminelle    Stratégie retenue pour l'acquisition du vaccin contre la Covid-19 : Les mauvais calculs des autorités    Les syndicats mitigés    Une plateforme pour suivre les travaux de Seaal    Enième engagement pour la livraison des projets de réhabilitation des 5 hôtels du secteur public    Bientôt des marchés de gros des dattes    Début de la période des candidatures pour l'autorité exécutive unifiée    La Centrafrique proclame l'état d'urgence    Le lycée Kerouani de Sétif retrouve son éclat    ...CULTURE EN BREF...    Béjaïa "La perle de la Méditerranée"    Un Salvator Mundi de l'école de Léonard de Vinci retrouvé chez un Napolitain    Le Liban restitue deux icônes religieuses du XVIIIe siècle à la Grèce    Gouvernance et Affaires de l'Etat: Le départ de Laagab de la présidence officialisé    «En 1981, les Américains ont proposé l'Algérie pour le prix Nobel»    Jijel : Amarrage d'un bâtiment français à Djendjen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Moulay El Hassan sera-t-il roi du Maroc ?
Publié dans Réflexion le 27 - 11 - 2020


Le roi du Maroc, Mohammed VI, devra mener le combat de sa vie pour parvenir à assurer la transmission du pouvoir à son fils par ailleurs héritier du trône, Moulay El Hassan. En effet, des membres du makhzen aidés par d'ambitieux officiers de l'armée royale craignent la grandissante influence du premier cercle autour du prince héritier qui pourrait mettre un frein à leur ambition de succéder aux actuels dignitaires du makhzen, qui espèrent profiter du jeune âge de Moulay El Hassan et de son inexpérience pour renforcer leur mainmise sur l'économie du Royaume. Ce choc des titans entre l'ancienne garde et la nouvelle génération notamment de l'armée royale risque de perturber la succession au trône. Selon les dernières informations parvenues du palais, la nouvelle génération soutient le frère du roi, Moulay Rachid, pour imposer le changement à la tête du makhzen, alors que leurs adversaires ne comptent pas laisser passer cette occasion de contrôler tout le Royaume à travers le jeune Moulay El Hassan. Une véritable lutte à en croire aux dernières informations faisant état d'une tentative du frère du roi du Maroc, Moulay Rachid notamment, d'écarter le futur héritier, Moulay Hassan, aujourd'hui âgé de 17 ans, de la course individuelle vers le pouvoir au royaume. Une tentative qui aurait mis en danger le fils de Mohammed VI. Le prince héritier du Maroc, Moulay El Hassan, est-il en danger ? Cette question avait été posée au mois d'août dernier, quelques temps après la seconde intervention au niveau du cœur subie par le roi Mohammed VI, dans son palais à Rabat. A l'époque, il était même question d'un départ prématuré du roi du Maroc et d'une éventuelle succession anticipée à la tête du royaume. Le journal Maghreb Online avait saisi cette opportunité pour évoquer des remous au sein de la famille royale. Le chauffeur personnel du prince héritier aurait été « retrouvé » dans ses appartements, mort de deux balles dans la tête ». Maghreb Online était allé plus loin, révélant que « le même sort a été réservé au Colonel Youcef El Adadi, directeur du secrétariat principal au palais royal de Rabat ». Cependant, il y a un groupuscule de militaires qui soutient, quant à lui, le cousin germain du roi, Moulay Hichem, quatrième dans l'ordre de succession au trône. Ce dernier n'a pas de chance d'accéder au trône sauf au cas d'un coup d'Etat qui éliminerait les enfants de feu Hassan2. Finalement, entre Moulay El Hassan, Moulay Rachid et Moulay Hichem, c'est les ‘'janissaires'' du makhzen qui décideront.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.