Apprenez pourquoi le sucre est mauvais pour notre corps    Nice - Atal : "Djamel (Belmadi) veut mon bien et j'ai confiance en lui"    Dréan: Déraillement d'un train de transport de minerai    Les enseignants agressés par la frustration de l'inaccessible    Le sionisme : dernier foyer colonial purulent de l'impérialisme occidental    L'extrémisme des états    Palestine occupée: Massacre à huis clos    Entre autres sujets abordés: Un Conseil des ministres consacré à l'ouverture des frontières    116e marche du vendredi : Des dizaines d'arrestations dans plusieurs wilayas    Coupe de la CAF : CS Sfax - JSK, aujourd'hui à 17 h 00: Un premier obstacle à franchir    Football - Ligue 1: La bataille du podium lancée    Aïn El Turck: 2,5 milliards de centimes pour les préparatifs de la saison estivale    Ouverture des frontières : Le «oui, mais» du comité scientifique    Praticiens spécialistes : Les assurances du ministre de la santé    Les (mauvaises) manières du «discours»    L'Onilev déstocke de nouvelles quantités    «Les prix baisseront au plus tard demain»    Pari réussi pour Belaribi    «L'Algérie a une chance d'engager le changement»    Paris en eaux troubles pour Icardi    Agüero, ce sera après la finale de la C1    Ronaldo ne retournera pas au Sporting    135 nouveaux cas et 6 décès en 24 heures    Ils redoutent une «débâcle» électorale    Le bouclier juridique    Vers une seconde conférence internationale    Réception de 3.400 doses    L'Algérie a-t-elle évité la 3e vague?    Un jeune assassiné le jour de l'Aïd    9 personnes ont péri noyées    Deux millions de Palestiniens affectés par les attaques    «Ecrire en langue Tamazight est un devoir»    Des mesures d'encadrement présentées au gouvernement    Covid-19 : L'ouverture des frontières à partir du mois de juin    L'avocat américain Jared Genser se joint à l'équipe de défense de la militante sahraouie Soltana Khaya    Makboul critique la tentative des Etats Unis d'empêcher la tenue de la réunion du CS    Plus de 50 citoyens placés en garde à vue à travers le pays    La ville assiégée par la police    Commerce: respect total du dispositif de permanence au 2ème jour de l'Aïd El Fitr    Washington s'oppose à une réunion du Conseil de sécurité et ses résolutions    Un bond de 58,83% durant le 1er trimestre    Retour sur les principaux changements    Charfi réfute toute «nature politique»    Héliopolis de Djaffar Gacem en salles à partir du 20 mai    ANSS : La nécessité de sauvegarder le patrimoine de la Casbah    Célébration de la journée de la mémoire : Un programme commun pour toutes les universités d'Oran    Oran : La fête de l'Aïd retrouve des couleurs    Boussad Boudiaf emporté par la Covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Concours national du conte : 103 contes en lice et des prix symboliques pour quatre lauréats
Publié dans Sétif Info le 06 - 03 - 2021

La cérémonie de distribution des prix du concours de conte pour adultes et enfants organisé par la coopérative artistique et culturelle El Soltane de Sétif « Rabia Bouchama », récompensant les meilleurs œuvres a été organisée samedi au restaurant « La citadelle » de Sétif.
Lancée le 7 décembre 2020 et clôturée le 25 du mois passé, la compétition culturelle a été ouverte aux participants ayant moins de quarante cinq ans au premier janvier 2021. Les œuvres ont comporté entre 1500 et 5000 mots avec un thème libre. Selon le comité d'organisation du concours, M. Adel Mahrougui, chaque participant est autorisé à présenter trois contes au maximum. Selon M. Boukhalfa Abdelkader, président de la coopérative, le comité de tri a reçu 103 contes dont 18 contes pour enfants et 6 destinés aux jeunes de moins de 17 ans de participants des quatre coins du pays. Le jury présidé par le Dr Hichem Benhalima et qui a comme membre Dr Salah Soualmia et les professeurs Mohamed Ghodhbane et Khaled Aissaoui a éprouvé moult difficultés à départager les participants. Le premier prix d'un montant de 120 mille dinars est revenu respectivement au Dr Zahi Hafsa de Skikda pour son œuvre wa ma badalou (Et ils n'ont pas changé) ainsi que Ali Daoued de Sétif pour son conte Ouridou an atazawaj (je veux me marier) quant au deuxième prix, il a été décerné aussi à deux participants, à savoir Hamed Lamri d'Ain Azel pour son conte intitulé Chahid wa Chahid ( témoin et martyre) et Louahdi Djamel Eddine de Sétif pour Bent el djebel ( la fille de la montagne). Par ailleurs, le président de la coopérative a indiqué à Liberté que le prix dédié au meilleur conte pour enfants a été annulè. Il est à noter que la remise desdits prix a été l'occasion d'un grand rassemblement avec les hommes de lettres, poètes venus de plusieurs wilayas, de participants et des lauréats pour échanger les expériences.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.