Les écrits journalistiques de Bennabi dans la presse algérienne    Présidentielle 2019 :l'art de bricoler un mandat à blanc    La mémoire, madame, la mémoire !    «Les personnes inscrites au DAIP seront permanisées en 2019»    L'urgence d'explorer d'autres solutions    Les discussions avec les partenaires étrangers avancent    Trump veut un référendum au Sahara Occidental    Le Hamas débouté par la justice européenne    L'opposant Bédié évoque une alliance avec l'ex-président Gbagbo    Riyad Mahrez dans la short-list    Le calendrier fixé    Sensibilisation sur les risques en milieu professionnel    4 personnes sauvées in extremis d'une asphyxie    Le satisfecit d'Alger    Ouverture du Festival national du théâtre amazigh    «Ach dak temchi lezine...»    «Investir dans la ressource humaine pour promouvoir le patrimoine culturel»    Béchar : Sensibilisation sur l'économie de l'eau    En bref    Mostaganem : Les communes déchargées de la gestion de l'eau au profit de l'ADE    Culture : L'artiste-peintre Mohamed Bachir Bouchriha expose    Sidi Bel Abbès : Formation sur la gestion des risques    Mouvement au sein des chefs de sûreté de wilaya    Tizi Ouzou: Des investisseurs prennent possession de leurs terrains    Son frère interpellé en Algérie: L'assaillant du marché de Noël à Strasbourg tué    Tebessa: Peine capitale contre l'auteur d'un crime    Le poids d'une non-candidature    Ligue des champions (16es de finale): JSS - IR Tanger, aujourd'hui à 17h45- Faire le plein à domicile    Coupe de la CAF - 16èmes de finale Aller : USMBA - Enugu Rangers aujourd'hui à 16 h 00 - Rude mission pour les Belabbésiens    Mercato d'hiver - Clubs interdits de recrutement: La LFP hésite à publier la liste définitive    Grève des contrôleurs aériens en France: Perturbations sur les vols d'Air Algérie vers Paris et Marseille    Messahel à une réunion sur la Réforme du Conseil de sécurité de l'ONU à Freetown    "La Maison-Blanche projette un coup d'Etat au Venezuela"    La CAF face aux retraits de dernières minutes    Arrestation de 6 éléments de soutien aux groupes terroristes à Tébessa    Plusieurs wilayas en alerte !    "Nos hôpitaux sont noyés de maladies cardio-vasculaires"    Le Stade Malien en quête de revanche    Séminaire des arbitres d'élite à Sidi Bel-Abbès    Entame de l'édition 2018 à Oran    Mustapha Lehbiri opère un mouvement partiel    Naïma Salhi crache son venin sur l'Identité nationale    Autour des manuscrits des croyances    FUSILLADE DE STRASBOURG : Le frère du tireur arrêté en Algérie    Après la découverte d'une bombe à M'chedallah, les villageois réclament la sécurité    Emeutes à Si Mustapha (Boumerdès) : la population se révolte en signe de soutien au président d'APC    Issiakhem : Il aurait sans doute ri !    L'idée de la distribution digitale nécessite un développement, mais nous n'en sommes pas très loin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quelque 250 milliards de micro-fragments de plastique polluent la Méditerranée (rapport)
Publié dans Algérie Presse Service le 31 - 12 - 2010

Quelque 250 milliards de microfragments de plastique contaminent la Méditerranée, des déchets minuscules avalés par les planctons, eux-mêmes mangés par les poissons qui pourraient finir dans nos assiettes, selon les données fournies jeudi par l'Institut français de recherche pour l'exploration de la mer (IFREMER) dans son rapport.
Se basant sur les résultats de l'expédition Méditerranée en danger (MED) l'institut vient de fournir une première évaluation de l'étendue des dégâts à partir des échantillons prélevés sur le littoral français, du nord de l'Italie et de l'Espagne.
Le projet monté par des bénévoles qui ont loué un voilier sur leur fonds propres pour la première campagne est également porté par une vingtaine de chercheurs d'une dizaine de laboratoires universitaires européens.
Pour 2011, les chercheurs prévoient de continuer le prélèvement pour avoir une analyse globale sur toute la Méditerranée.
90% des échantillons présentaient des microdéchets et vu le poids moyen (1,8mg) des 4371 micro-déchets récoltés lors de la campagne, cela donne un volume extrapolé d'environ 500 tonnes pour la Méditerranée, selon le premier commentaire de l'expédition MED.
A titre de comparaison, la "gyre de l'Atlantique", un gigantesque tourbillon formé de courants marins, contiendrait, elle, quelque 1100 tonnes de micro-fragments plastiques, affirment les chercheurs de l'expédition.
Un rapport plus exhaustif est par ailleurs attendu pour mars 2011.
La campagne MED 2011 doit permettre de faire des relevés comparatifs sur les mêmes lieux qu'en 2010 et continuer ensuite sur l'Algérie, l'Espagne, Gibraltar, le Maroc et la Tunisie, puis, le sud de l'Italie, la Sardaigne, et la Corse.
"Et parce que les micro-déchets polluent déjà la mer et qu'il est trop tard pour l'empêcher, nous nous sommes dit que la seule solution est de les limiter à la source", expliqué le chef de l'expédition, Bernard Dumontet, d'où la pétition en ligne "un million de clicks pour la Méditerranée" récemment lancée en France pour demander un nouveau cadre juridique à l'UE imposant l'eco-conception systématique de tous les produits de grande consommation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.