Irlande: les pro-UE en tête des élections européennes    Belaili toujours dans les plans de Belmadi pour la CAN    24 heures    Projet hydraulique à Bouzeguène : Les oppositions levées    Hakim Chekini. Directeur de l'auberge de jeunes d'Azazga : «Nous fonctionnons grâce à notre bonne volonté»    Le peuple à la croisée de son destin    De la démocratie et des femmes : Pour Louisa Hanoune    Tribune - L'Afrique que nous voulons tous : une terre d'opportunités    Vendredi de la mobilisation    Violence dans les stades: La FAF sur la même longueur d'onde que le MJS    USM Bel-Abbès: Une situation créancière ambiguë    WA Tlemcen: Nasreddine Souleymane pressenti à la SSPA    De grandes manifestations pour le 14ème Vendredi: La mobilisation malgré les interpellations et les blocages    Un ouvrier tué après la chute d'un monte-charge    Mascara: 650 logements AADL attribués début juillet    Préparatifs de la saison estivale: Aménagement du quai d'accostage et nettoiement de la plage de Cap Falcon    Tlemcen - Bac et BEM : les assurances du directeur de l'Education    Ahnif: Un mort et un blessé dans une collision    Gaïd Salah revient sur l'évolution de l'armée    Sahara Occidental: Démission de l'émissaire de l'ONU    L'école des gourous    Belfodil parmi les meilleures recrues de la Bundesliga    Création d'un comité de surveillance    Vendredi puissance 14    Facebook supprime trois milliards de comptes    Huawei prépare son propre système d'exploitation    Les Etats-Unis vont envoyer des troupes dans le Golfe    Qu'en pensez-vous M. le ministre de l'Education nationale?    Hazard sort du silence    La candidature de Berraf acceptée    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    La revanche posthume de Ferhat Abbas    Divertissement garanti!    La voie constitutionnelle à mi-parcours    Un Iftar en l'honneur des médias    Le 14e acte avec la présence de Tabbou    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Haro sur les infractions de change    Bensalah exprime l'inquiétude de l'Algérie    Fin du délai aujourd'hui    Le Hirak inébranlable    Le tour de vis du gouvernement    Mémoires anachroniques de l'Andalousie perdue    Un terroriste capturé à Tamanrasset    Khalifa Haftar loue les services d'une firme de lobbying américaine    L'Encre de la liberté de Hocine Redjala : Un film documentaire sur la liberté d'expression en Algérie,    Edition du 24/05/2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le secteur privé a contribué à l'amélioration de la prise en charge de la chirurgie cardio-vasculaire en Algérie (spécialiste)
Publié dans Algérie Presse Service le 27 - 02 - 2011

Les cliniques privées conventionnées avec la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS) "ont contribué à l'amélioration de la prise en charge de la chirurgie cardio-vasculaire en Algérie", a affirmé samedi à Alger, le Pr Mohamed Amrane, chef de service cardio-vasculaire à l'établissement hospitalier spécialisé (EHS) du Dr. Maouche. Intervenant au 5e Congrès de chirurgie cardio-vasculaire, organisé par la Société algérienne de chirurgie cardio-vasculaire (SACCV), le Pr Amrane a souligné qu'à l'instar du secteur public, le secteur privé a contribué "à 50 % à la prise en charge de la chirurgie cardio-vasculaire en Algérie", soulignant que ces deux secteurs "sont complémentaires et ont contribué à l'amélioration de la qualité des soins".
9 cliniques privées conventionnées avec la CNAS assurent la prise en charge de la chirurgie cardio-vasculaire, à travers le territoire national,
selon le spécialiste qui a précisé que 4 cliniques se trouvent à Alger, 2 à Oran et les 3 autres sont répartis entre Annaba, Sétif et Ghardaïa.
Ces cliniques travaillent, en collaboration avec des spécialistes étrangers qui viennent de temps à autre en Algérie, pour effectuer des interventions chirurgicales.
Pour ce qui est de la prévalence des maladies cardio-vasculaires qui touchent aussi bien l'adulte que l'enfant, le Pr Amrane a insisté sur la nécessité
de renforcer la prévention, qui constitue, a-t-il dit, "le meilleur traitement" contre ces graves pathologies.
Il a, dans ce sens, appelé à pallier certains facteurs favorisant l'atteinte de ces maladies, dont la sédentarité, le stress, une mauvaise hygiène de vie, le manque d'exercice physique, le tabac, l'hypertension artérielle et le diabète, préconisant, à cet effet, une bonne hygiène de vie et une alimentation saine.
Le Pr Amrane a, par ailleurs, relevé une nette baisse des maladies valvulaires durant les dernières années, grâce à la prise en charge du rhumatisme, déplorant, toutefois, une hausse importante des maladies coronaires, en raison des changements ayant marqué la société algérienne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.