Le spectre de la sécheresse s'éloigne    Rahabi s'attend à une relance du processus politique    Le président Ahmad Ahmad suspendu 5 ans par la FIFA    Les laboratoires privés pointés du doigt    Le "ministère de la Santé n'a pas le pouvoir de prendre cette décision"    1.005 nouveaux cas et 19 décès    Le Conseil de la nation entame le débat du PLF 2021    AADL: Lancement à la fin du mois en cours des travaux de réalisation de 140.000 logements    Affaire contre le quotidien El Watan: demande d'une enquête complémentaire    Le président mauritanien reçoit le MAE sahraoui, émissaire de Brahim Ghali    FLN: l'organisation d'un référendum au Sahara Occidental, seule solution pour le règlement du conflit    USMA: Benaraïbi Bouziane nouvel entraîneur    Mandat d'arrêt international émis contre Abdou Semmar    Merkel soutient l'autodétermination des Sahraouis    Algérie-Turquie: 5 milliards de dollars d'échanges commerciaux    Covid-19: Krikou inspecte l'application du protocole sanitaire à l'Ecole des jeunes sourds-muets de Rouiba    SEISME DE SKIKDA : Mise en place d'une cellule de crise    L'Organisation des Moudjahidine qualifie Macron de ‘'menteur''    Accident de la circulation : plus de 2.400 morts au cours des 10 premiers mois de 2020    Décès de l'ancien ministre de la Communication Abderrachid Boukerzaza    Le président de la CAF, Ahmad Ahmad, suspendu cinq ans par la FIFA    Cinq joueurs ménagés    Youcef Belaïli compte s'«illustrer davantage»    Les opérateurs fixés sur les taux d'intégration    L'armée menace la capitale du Tigré d'un assaut    Plus de 400 enfants arrêtés par les forces d'occupation en 2020    L'ancien député Khaled Tazaghart acquitté    La justice otage du virus    Le procès en appel de Tliba reporté au 29 novembre    106 kg de viande et abats saisis    Colère après la mort d'un jeune dans un commissariat    Milan AC : Nouveau match solide de Bennacer lors du succès face à Naples    Les clubs de la Ligue 2 dans l'expectative    Versailles : le street art fait son apparition dans cette ville historique    L'Opéra de Paris va lancer une plateforme numérique de spectacles et masterclass    «Une société qui méprise la femme est une société morte»    El Guerguerat : La Mauritanie émet des réserves sur le 2e mur érigé par le Maroc    Grippe aviaire : les Pays-Bas abattent 190 000 poulets    Le MCO dans la ligne de mire    Les marcheurs du 5 octobre devant la cour d'appel    Le silence assourdissant des partis du pouvoir    Les précisions de Linde Gas Algérie    Coupure d'internet : La longue souffrance à Aïn taya    Le verdict attendu le 30 novembre    Les travaux de réhabilitation encore retardés    Décès de la journaliste britannique Jan Morris    Pour "une société et une économie plus durables"    El Tarf: Des pluies salvatrices pour l'agriculture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Algérie-Maroc : la complémentarité agricole, c'est possible
Publié dans Algérie Presse Service le 20 - 06 - 2011

BISKRA - Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Rachid Benaïssa, et son homologue marocain, Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime, se sont accordés dimanche à Biskra pour souligner "la possibilité d'une complémentarité" dans le secteur agricole entre les deux pays.
Dans une déclaration à la presse, Rachid Benaïssa a affirmé à ce sujet que "les rencontres peuvent avoir lieu à plusieurs niveaux, scientifique, technique, de formation, de vulgarisation agricole et de contrôle phytosanitaire".
Il a indiqué avoir eu l'occasion en avril passé de visiter le Maroc et de découvrir en compagnie de son homologue marocain, les activités agricoles et les diverses infrastructures de ce secteur.
Aziz Akhannouch a, de son côté, qualifié ''d'importante" sa visite en Algérie, estimant que les capacités algériennes dans le secteur agricole sont "très évoluées". Il a qualifié notamment de ''leader'' l'expérience algérienne dans la valorisation du patrimoine phoénicicole qui, selon lui, peut constituer un "appui au développement de la phoéniciculture marocaine".
Il a indiqué que les dattes algériennes sont très "appréciées" par le consommateur marocain et qu'il était possible de les exporter à large échelle vers le Maroc. Il a révélé également qu'un salon marocain se tiendra d'ici novembre prochain en Algérie avec la participation de professionnels agricoles.
La délégation ministérielle a visité à Tolga (36 km de Biskra), une entreprise privée de traitement et de conditionnement des dattes. Selon son propriétaire, cette unité qui occupe 3.200 mètres carrés est entrée en phase de production en 1999 et a bénéficié d'un accompagnement financé par le Fonds national de régulation et développement agricole (FNRDA) d'une valeur de 1,575 million de DA.
L'unité qui traite 2.500 tonnes/an a obtenu en 2010 le certificat d'exportation d'honneur des produits agricoles délivré par l'institut mondial pour le commerce en Algérie. Elle exporte vers 18 pays dont les Etats-Unis, le Canada, la Suisse, la Belgique, l'Inde, la Malaisie et l'Indonésie et prévoit de pénétrer prochainement les marchés de la Russie et de la Chine.
La délégation a aussi visité une exploitation agricole du même opérateur et s'est enquise sur place des techniques utilisées pour l'économie de l'eau en remplacement de traditionnelles seguias pour l'irrigation des palmeraies.
L'institut technique de développement de la culture saharienne de Ain Bennoui a reçu également la visite de la délégation ministérielle qui a eu des explications sur les activités de cet établissement ouvert en 1986 et chapeautant 5 stations régionales éparpillées sur le Sud du pays.
Le ministre marocain a notamment reçu des indications sur les missions du laboratoire central qui effectue des analyses de sol, des eaux et des végétaux et mène des expérimentations d'amélioration des variétés de dattes et leurs dérivés selon des techniques entièrement "Bio".
M. Akhannouch s'est montré surtout intéressé par la technique d'évacuation des quantités supplémentaires d'eau sur les périmètres agricoles.
La délégation avait entamé sa visite d'une journée dans la capitale des Ziban en se rendant vers l'exploitation agricole des frères Touahria dans la commune de Méziraa.
Le ministre marocain est arrivé samedi en Algérie à la tête d'une délégation de son département. Il a visité durant sa première journée Tipaza et Blida. Il a signé trois accords de coopération en matière de recherche scientifique, de formation et vulgarisation et de protection des végétaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.