"L'Algérie triomphera grâce à la "forte cohésion" entre son peuple et son armée"    Presse régionale: Le débat télévisé des candidats à la présidentielle, ''un échange inédit''    Présidentielle: Les efforts des candidats soulignés par la presse oranaise    Mila: Marche pacifique de soutien aux élections et à l'ANP    Mise en garde contre la fraude    La Présidentielle, un scrutin "décisif"    Agonie des bourses mondiales : De plus en plus d'inquiétudes    Céréales La production mondiale atteindra 2,7 milliards de tonnes en 2019, un record (FAO)    Pétrole : Le prix monte après les annonces de l'Opep    La Sonatrach se met au défi du développement énergétique    Loukal : «Le Gouvernement déterminé à moderniser l'administration fiscale»    Recul de 6,3% de la facture d' importation    Des organisations internationales appellent le Maroc à la libération immédiate et inconditionnelle des prisonniers sahraouis    Russie : Vladimir Poutine dresse le bilan de l'économie russe en 2019    Chine : Un "super-porc" pour sauver l'économie du pays    Ligue des champions (Gr. C - 2eJ) : Le Petro Atletico et l'USM Alger se neutralisent (1-1) à Luanda    Ligue 1 (3e J.) : Le CR Belouizdad creuse l'écart    Crise de gestion des clubs : Les premières propositions de solutions "dans un mois"    Médea : Opération "Un arbre pour chaque citoyen"    Le ministère de la Justice dément    Partiellement suivie    20 ans de prison requises contre Sellal et Ouyahia    Littérature : Le Prix Assia-Djebar 2019 attribué jeudi à Alger à trois lauréats    Dramaturgie en tamazight : Lancement samedi du Prix national "Mohia d'Or" à Tizi-Ouzou    Décès du chanteur kabyle Mesbah Mohand-Ameziane    Le Petro Atletico et l'USMA se neutralisent    Le CRB creuse l'écart, l'ESS respire    Une réunion interministérielle pour l'évaluation de la saison du Hadj 2019    Saisie de tous les biens et fonds illégaux des accusés    Bensebaini avait «oublié» que c'était à lui de tirer le pénalty    La parole aux avocats    Début lundi du scrutin dans les bureaux itinérants    «L'Algérie contemporaine, cultures et identités», d'Ahmed Cheniki    La pièce de théâtre «Ez'Zaouèche» présentée    APN: examen des amendements proposés au projet de loi relatif au Conseil national de la Recherche scientifique    3EME CONFERENCE INTERNATIONALE DE BIOSCIENCES : Les raisons du cancer en débat à Oran    Le Polisario proteste contre "France2" pour un "documentaire de propagande" sur l'occupation du Sahara occidental    Human Rights Watch dénonce    Le Congrès américain désavoue Trump    Gâteau au yaourt, sirop au citron    30 000 enfants migrants disparus en Europe    Le prix Mohia d'Or lancé à Tizi Ouzou    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Le Grand Prix Assia-Djebar, une opportunité de promouvoir le roman algérien à l'international    Zerouati : "l'Algérie déterminée à adopter un modèle économique durable"    Groupe C. Pétro Atlético 1- USM Alger 1 : Les Algérois n'arrivent pas à gagner    Serie A : La Juventus perd des points face à la Lazio    Chine : l'achat d'un téléphone conditionné au scan du visage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Algérie-Maroc : la complémentarité agricole, c'est possible
Publié dans Algérie Presse Service le 20 - 06 - 2011

BISKRA - Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Rachid Benaïssa, et son homologue marocain, Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime, se sont accordés dimanche à Biskra pour souligner "la possibilité d'une complémentarité" dans le secteur agricole entre les deux pays.
Dans une déclaration à la presse, Rachid Benaïssa a affirmé à ce sujet que "les rencontres peuvent avoir lieu à plusieurs niveaux, scientifique, technique, de formation, de vulgarisation agricole et de contrôle phytosanitaire".
Il a indiqué avoir eu l'occasion en avril passé de visiter le Maroc et de découvrir en compagnie de son homologue marocain, les activités agricoles et les diverses infrastructures de ce secteur.
Aziz Akhannouch a, de son côté, qualifié ''d'importante" sa visite en Algérie, estimant que les capacités algériennes dans le secteur agricole sont "très évoluées". Il a qualifié notamment de ''leader'' l'expérience algérienne dans la valorisation du patrimoine phoénicicole qui, selon lui, peut constituer un "appui au développement de la phoéniciculture marocaine".
Il a indiqué que les dattes algériennes sont très "appréciées" par le consommateur marocain et qu'il était possible de les exporter à large échelle vers le Maroc. Il a révélé également qu'un salon marocain se tiendra d'ici novembre prochain en Algérie avec la participation de professionnels agricoles.
La délégation ministérielle a visité à Tolga (36 km de Biskra), une entreprise privée de traitement et de conditionnement des dattes. Selon son propriétaire, cette unité qui occupe 3.200 mètres carrés est entrée en phase de production en 1999 et a bénéficié d'un accompagnement financé par le Fonds national de régulation et développement agricole (FNRDA) d'une valeur de 1,575 million de DA.
L'unité qui traite 2.500 tonnes/an a obtenu en 2010 le certificat d'exportation d'honneur des produits agricoles délivré par l'institut mondial pour le commerce en Algérie. Elle exporte vers 18 pays dont les Etats-Unis, le Canada, la Suisse, la Belgique, l'Inde, la Malaisie et l'Indonésie et prévoit de pénétrer prochainement les marchés de la Russie et de la Chine.
La délégation a aussi visité une exploitation agricole du même opérateur et s'est enquise sur place des techniques utilisées pour l'économie de l'eau en remplacement de traditionnelles seguias pour l'irrigation des palmeraies.
L'institut technique de développement de la culture saharienne de Ain Bennoui a reçu également la visite de la délégation ministérielle qui a eu des explications sur les activités de cet établissement ouvert en 1986 et chapeautant 5 stations régionales éparpillées sur le Sud du pays.
Le ministre marocain a notamment reçu des indications sur les missions du laboratoire central qui effectue des analyses de sol, des eaux et des végétaux et mène des expérimentations d'amélioration des variétés de dattes et leurs dérivés selon des techniques entièrement "Bio".
M. Akhannouch s'est montré surtout intéressé par la technique d'évacuation des quantités supplémentaires d'eau sur les périmètres agricoles.
La délégation avait entamé sa visite d'une journée dans la capitale des Ziban en se rendant vers l'exploitation agricole des frères Touahria dans la commune de Méziraa.
Le ministre marocain est arrivé samedi en Algérie à la tête d'une délégation de son département. Il a visité durant sa première journée Tipaza et Blida. Il a signé trois accords de coopération en matière de recherche scientifique, de formation et vulgarisation et de protection des végétaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.