Un nouveau niet de l'armée à la transition    La transition démocratique, «une nécessité, pas un choix !»    Bensalah évoque les «mécanismes» de la présidentielle    Les travailleurs des communes réinvestissent la rue    Liberté provisoire pour deux jeunes arrêtés mardi à Oran    Les travailleurs de KouGC manifestent leur colère    L'Iran souffle le chaud et le froid    Le niet des Palestiniens    De Caracas à Téhéran : les contradictions américaines    «Un vrai test»    Plus d'une quinzaine de syndicats boycottent le ministre du Travail    43 plages autorisées à la baignade    Pain de viande en croûte    Donner une base académique à la musique malouf    Egalité et émancipation au cœur du Hirak    ACTUCULT    Boufarik: Le voleur était le gardien    Axe Gdyel-Benfréha: Un mort et un blessé dans un accident de la route    Bouira: Démantèlement d'un réseau de trafic de kif    Adrar: Deux complexes gaziers bloqués par des chômeurs    Groupe D : Afrique du Sud - Namibie, vendredi à 21h00: Un nul n'arrangerait personne    Une étude pour un nouveau plan de circulation: Le projet d'extension du tramway vers l'aéroport relancé    Les héritiers de la lumière    Une grande école du ballon rond    Le Caire, ville sous haute sécurité    Réseau routier urbain de Zemmoura (Relizane)    La justice suit son cours    Le fléau de la corruption perdure    Benbitour suggère la création de 15 pôles de développement    Le Cameroun toujours là pour le titre... le Ghana accroché    Plaidoyer pour une «présidentielle libre et transparente»    Des experts pour enquêter sur les causes de la mort de poissons au Lac Oum Guellaz    Un rituel ancré dans l'histoire de la région    Algérie : L'inflation à 3,6% sur un an en mai 2019    Sahara occidental : Le Polisario saisit le Conseil de sécurité sur l'expulsion d'avocats    Djellab depuis Dakar : "La création de la ZLECAF érigera l'Afrique en force économique mondiale par excellence"    USA : La Fed est "isolée" des pressions politiques, assure Powell    CA Bordj Bou Arreridj : El Hadi Belaâmiri, cinquième recrue    En franchissant les 11 milliards de dollars de ventes : Chanel réaffirme son indépendance    Hommages à celui qui a eu à accomplir quatre grandes missions durant les quatre moments décisifs de l'histoire de l'Algérie contemporaine : Il y a 27 ...    Pas de révision des prix    Les 3 supporteurs en détention provisoire    Le gouvernement appelé à penser une législation spéciale    La justice ordonne l'arrestation de l'ex-Président Kotcharian    Le tapis de Babar au Salon international du tourisme de Berlin    La 55e édition du Festival international de Carthage du 11 juillet au 20 août 2019    Moyen-Orient : Pourquoi les Etats-Unis jouent avec le feu    Mauritanie : El-Ghazouani élu président, l'opposition conteste    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La FAF condamne "énergiquement" les violences au stade du 5-juillet
Publié dans Algérie Presse Service le 03 - 04 - 2012

La Fédération algérienne de football (FAF) a condamné, lundi, "énergiquement" et "fermement" les actes de violence survenus samedi soir au stade du 5 juillet 1962 (Alger) lors du quart de finale de la coupe d'Algérie entre l'USM El-Harrach et l'USM Alger, se disant "outrée" et "scandalisée" par de telles scènes.
"La Fédération algérienne de football, outrée et scandalisée par la violence qui a sévi lors du quart de finale de la coupe d'Algérie USMH-USMA, disputé au stade du 5 juillet le samedi 31 mars 2012, condamne énergiquement et fermement les actes de vandalisme commis par les fauteurs de troubles", écrit l'instance fédérale dans un communiqué publié sur son site internet.
La FAF a "déploré" et "regretté", en outre, "les incidents et les dégâts matériels causés au stade du 5 juillet ainsi que la casse de cameras de la Télévision algérienne".
Des actes de vandalisme et de violence d'une extrême gravité ont été enregistrés au niveau du grand stade de la capitale avant et pendant le derby algérois. Plusieurs sièges des gradins ont été saccagés et deux caméras de la Télévision algérienne ont été totalement détruites par des énergumènes.
La FAF a, en ce sens, appelé "les clubs et les associations de supporters à respecter les règles établies et à exclure de leurs rangs les pseudo-supporters qui ne font, par leurs agissements inqualifiables, que ternir l'image de leurs clubs." Elle a demandé "à l'ensemble des ligues d'appliquer avec vigueur et autorité les règlements et de sévir avec fermeté à l'encontre des clubs et de leurs supporters qui commettent des dépassements et des actes de violence". L'instance fédérale a appelé, dans le même registre, les services de sécurité "à interpeller les casseurs afin de les déférer devant les tribunaux pour que des peines exemplaires leur soient infligées conformément à la loi".
La Fédération algérienne a fait savoir, à la fin, qu'elle "déploiera tous les moyens en sa possession afin que de tels incidents ne puissent se reproduire et que les matches de cette fin de saison se déroulent dans une bonne atmosphère et dans un fair-play total".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.