Ce qui s'est réellement passé devant l'APC    Ouyahia appelle à la mobilisation pour la réélection du Président Bouteflika    Sonelgaz parvient à réduire sa dette à 60 milliards de dinars    Partenariat dans les domaines des ports secs et des produits «halal»    L'ouverture à l'extérieur de l'université algérienne est inéluctable    François Regis-Legrier : «La bataille d'Hajin était une défaite stratégique»    11e Festival national des arts et de la créativité    Le taux de raccordement en eau potable a atteint 99,37 %    Sept personnes sauvées in extremis d'une mort certaine    Célébration du centenaire du défunt Farid Ali    Prochaine création d'un orchestre amazigh    Salon national de la photographie à Aïn Témouchent    Deux suspects arrêtés    L'armée renouvelle son soutien au président maduro    Sommet tripartite sur la Syrie : "Nous nous rapprochons de plus en plus du règlement du conflit"    Ligue des champions d'Afrique : Le CSC depuis hier en Egypte    Coupe d'Algérie (1/4 de finale aller) : L'USM Annaba et le NA Hussein-Dey prennent option    Afrique/Europe : Feghouli et Bennacer retenus dans le onze type africain de la semaine    Amara Benyounes victime d'une "fake news"    Réunion des partis de l'opposition    Journée technique sur la modernisation des banques : Les financements bancaires devraient s'orienter davantage vers les PME    Bedoui depuis Djelfa : "L'avenir de l'Algérie n'est pas tributaire d'un rendez-vous électoral"    À Bechar : La problématique d'eau potable en voie de résolution    En un an, la facture a presque doublé    Karl Lagerfeld tire sa révérence Virginie Viard succède au "Kaiser" chez Chanel    Sommet de l'opposition pour une candidature unique.. Des tractations laborieuses    Rencontre Benghabrit-syndicats.. Une voie «sans issue»    Hockey sur gazon.. Nécessité d'accompagner les formateurs de demain    Trafic de stupéfiants.. Plusieurs individus sous les verrous    Dernière roue de la charrette…    Il dit pouvoir diriger des missiles en direction de l'Amérique.. Poutine met en garde Washington    LOGEMENT SOCIAL : 2 millions de bénéficiaires ne paient pas leurs redevances    Braquage de Boumerdès : 4 convoyeurs de fonds arrêtés    PRESIDENTIELLE 2019 : Ouyahia exhorte ses partisans à voter Bouteflika    Le sénateur démocrate Bernie Sanders annonce sa candidature pour 2020    Le Gambien Bakary Gassama au sifflet    Les présidents de l'ASAM et l'O Médéa suspendus    Aux actionnaires de valider le passage sous Hyproc    Varsovie attend des excuses d'Israël    Rachid Mokhtari publie La Guerre d'Algérie dans le roman français    L'Orchestre symphonique de la ville d'Oran donne son premier concert    L'éclipse    Trois médailles, dont une en or, pour l'Algérie    Les acquis enregistrés grâce à l'unité et la détermination du peuple sahraoui    La Ligue arabe condamne les prélèvements par l'occupant israélien sur les revenus d'impôts palestiniens    Une cache contenant des armes et des munitions découverte à Tamanrasset    Formation professionnelle : Réception de 40 nouveaux établissements pour la rentrée de février    Projection de "Maintenant, ils peuvent venir"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La mémoire du Cheikh Ahmed Hamani revisitée dans son fief natal
Publié dans Algérie Presse Service le 26 - 06 - 2012

La référence religieuse et la stabilité sociale dans la pensée et selon les fetwas de feu Cheikh Ahmed Hamani, ont constitué le thème d'un séminaire national de deux jours, ouvert mardi à Jijel en présence de participants venus de plusieurs wilayas du pays.
Inaugurée en présence de deux représentants du ministère des Affaires religieuses et des wakfs, des autorités locales et de nombreux imams, prédicateurs, étudiants en sciences islamiques et personnalités du culte provenant de différentes wilayas du pays, cette rencontre a été essentiellement consacrée à l'oeuvre de feu Hamani, originaire de la daïra d'El Ancer (sud de Jijel) auquel a été rendu un vibrant hommage pour son brillant parcours d'intellectuel et de Moudjahid au service de la patrie.
L'érudit Ahmed Hamani a été une référence et une école dont l'aura et la renommée ont dépassé les frontières du pays, ont déclaré en substance les intervenants à l'ouverture de ce séminaire organisé à la salle des conférences de la cité administrative.
Le directeur de la culture islamique au ministère des Affaires religieuses et des wakfs, le Dr. Boumediene Bouzid, a rappelé à ce titre que le défunt Cheikh Hamani a été le premier à émettre une fetwa (avis religieux autorisé) sur la greffe des organes, devançant les muftis d'autres pays arabo-musulmans, qu'il a cités nommément.
L'orateur n'a pas omis de rappeler également, au passage, que certaines fetwas émises depuis des pays étrangers avaient "beaucoup nui" à l'Algérie durant les années 1990.
Cette rencontre qui lui est dédiée permettra notamment de laisser un legs aux jeunes et aux générations futures pour qu'ils s'imprègnent des valeurs et des qualités d'érudit de cette personnalité.
Cette double initiative s'inscrit dans le cadre de la caravane scientifique pour l'année 2012 et au titre de la célébration, par le peuple algérien, du cinquantenaire du recouvrement de la souveraineté nationale, a-t-on indiqué.
Selon les représentants du ministère des Affaires religieuses, il est prévu la réalisation de films documentaires dépeignant la vie et l'œuvre de célébrités algériennes, à l'image de Malek Benabi et d'Ahmed Hamani.
Ce séminaire a été également mis à profit pour présenter les actes du colloque sur Ahmed Hamani organisé les 4 et 5 juillet 2011 à Jijel. Cet ouvrage de 346 pages, édité par le ministère des Affaires religieuses et des wakfs, consigne l'ensemble des conférences et des communications présentées lors de cette rencontre consacrée essentiellement à "l'homme des fetwas".
Originaire de la localité d'Aziar près de la commune d'El Ancer, feu Hamani qui fut l'élève de cheikh Abdelhamid Ben Badis a présidé aux destinées du Haut conseil islamique (HCI).
Plusieurs communications ont été présentées peu après l'ouverture des travaux du séminaire ponctué par une remise de prix aux lauréats d'un concours culturel axé sur des travaux de recherches destinés à mettre en relief des personnalités algériennes des sciences islamiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.