2 000 marcheurs pour la liberté à Béjaïa    Les textes désormais contestables    Plus inquiétant que le ballon, celui qui le lance !    Stations de dessalement : la panacée    Nouvelle réforme des retraites en 2019 ?    Un hybride inédit    Les quarts de finale et demi-finales seront disputés en aller-retour    River triomphe de Boca, finale aseptisée à Madrid    Belgrade, passage obligé pour Paris, Naples et Liverpool    Saisie de 36 240 sachets de tabac à chiquer    La femme de la victime, sa fille et un complice sous mandat de dépôt    Un homme arrêté pour détention illégale d'un fusil de chasse et de munitions    Plaidoyer pour la construction d'un récit historique solide    Quand un observateur fait tomber les masques d'imposture    ACTUCULT    MSP Batna: Satisfaction sur tous les plans    Un pacte self-service    Argent de la diaspora: Les Algériens, derniers de la classe    Leurs dossiers acceptés mais ils ne peuvent accéder au site pour le paiement: Sit-in des souscripteurs devant la direction régionale de l'AADL    Tebessa: 2 à 15 ans de prison dans une affaire de terrorisme    Très attendue par les écologistes et les amoureux de la nature: Ouverture prochaine de la maison de l'environnement    Un avis d'adjudication sera lancé prochainement: Vers la concession du nouveau marché de véhicules d'El Hamri à un privé    Présidentielle 2019: Le report, une solution à «l'impasse» ?    LFP - Championnat national: Statut professionnel, gestion amateur    Ligues 1 et 2: Où est passé le bilan chiffré de la compétition ?    Au fil... des jours - Communication politique : nouvelles du front ! (2ème partie)    Le pouvoir d'en haut, la confiance d'en bas    Karim Wade saisit la Cour de justice de la Cedeao pour pouvoir être candidat    Kia Al Djazair introduit le GPL sur 3 de ses modèles    Land Rover Algérie : Plusieurs offres promotionnelles aux ateliers SAV    1ère Foire commerciale intra-africaine Participation de l'Algérie au Caire    Le poids de la crise    Benghabrit hausse le ton et menace…    Un test de dépistage en 10 minutes    La poursuite de l'ouverture chinoise renforcera sa croissance    Les solutions "miracles" de Chakib Khelil    Ouyahia contrarié ?    Le FLN pour une nouvelle sérénité    18ème Salon AutoWest : L'industrie automobile nationale à l'honneur    Master-class d'instruments traditionnels en décembre    Un pacte mondial sur les migrants mort-né    La vie perturbée de la CAN-2019    Ghezzal retrouve la compétition    Nabila Goumeziane : «L'œuvre de Mohya, une référence de notre patrimoine»    AUDI, la marque surprise du salon Autowest    Violation des droits d'association, d'expression et de manifestation: Un appel pour éviter le scénario des «Gilets jaunes»    Tolérance, ONG, mosquées, campus: Les clarifications du ministre des Affaires religieuses    L'alliance présidentielle affiche sa disponibilité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La mémoire du Cheikh Ahmed Hamani revisitée dans son fief natal
Publié dans Algérie Presse Service le 26 - 06 - 2012

La référence religieuse et la stabilité sociale dans la pensée et selon les fetwas de feu Cheikh Ahmed Hamani, ont constitué le thème d'un séminaire national de deux jours, ouvert mardi à Jijel en présence de participants venus de plusieurs wilayas du pays.
Inaugurée en présence de deux représentants du ministère des Affaires religieuses et des wakfs, des autorités locales et de nombreux imams, prédicateurs, étudiants en sciences islamiques et personnalités du culte provenant de différentes wilayas du pays, cette rencontre a été essentiellement consacrée à l'oeuvre de feu Hamani, originaire de la daïra d'El Ancer (sud de Jijel) auquel a été rendu un vibrant hommage pour son brillant parcours d'intellectuel et de Moudjahid au service de la patrie.
L'érudit Ahmed Hamani a été une référence et une école dont l'aura et la renommée ont dépassé les frontières du pays, ont déclaré en substance les intervenants à l'ouverture de ce séminaire organisé à la salle des conférences de la cité administrative.
Le directeur de la culture islamique au ministère des Affaires religieuses et des wakfs, le Dr. Boumediene Bouzid, a rappelé à ce titre que le défunt Cheikh Hamani a été le premier à émettre une fetwa (avis religieux autorisé) sur la greffe des organes, devançant les muftis d'autres pays arabo-musulmans, qu'il a cités nommément.
L'orateur n'a pas omis de rappeler également, au passage, que certaines fetwas émises depuis des pays étrangers avaient "beaucoup nui" à l'Algérie durant les années 1990.
Cette rencontre qui lui est dédiée permettra notamment de laisser un legs aux jeunes et aux générations futures pour qu'ils s'imprègnent des valeurs et des qualités d'érudit de cette personnalité.
Cette double initiative s'inscrit dans le cadre de la caravane scientifique pour l'année 2012 et au titre de la célébration, par le peuple algérien, du cinquantenaire du recouvrement de la souveraineté nationale, a-t-on indiqué.
Selon les représentants du ministère des Affaires religieuses, il est prévu la réalisation de films documentaires dépeignant la vie et l'œuvre de célébrités algériennes, à l'image de Malek Benabi et d'Ahmed Hamani.
Ce séminaire a été également mis à profit pour présenter les actes du colloque sur Ahmed Hamani organisé les 4 et 5 juillet 2011 à Jijel. Cet ouvrage de 346 pages, édité par le ministère des Affaires religieuses et des wakfs, consigne l'ensemble des conférences et des communications présentées lors de cette rencontre consacrée essentiellement à "l'homme des fetwas".
Originaire de la localité d'Aziar près de la commune d'El Ancer, feu Hamani qui fut l'élève de cheikh Abdelhamid Ben Badis a présidé aux destinées du Haut conseil islamique (HCI).
Plusieurs communications ont été présentées peu après l'ouverture des travaux du séminaire ponctué par une remise de prix aux lauréats d'un concours culturel axé sur des travaux de recherches destinés à mettre en relief des personnalités algériennes des sciences islamiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.