Pour une redynamisation de la coopération algéro-russe    WOB - GSP programmé le 29 janvier    «J'ai démissionné pour des raisons personnelles»    Quatorze propositions pour le redressement national    A l'avenir, l'Algérie visera le marché étranger    «L'ANP est déterminée à garantir la sécurité des citoyens et du pays lors des élections présidentielles»    Rached El Ghanouchi et vingt-six autres islamistes sur le banc des accusés !    Messahel s'entretient à Davos-Klosters avec son homologue saoudien M. Ibrahim Al-Assaf    32 lettres d'intention dont 9 de partis politiques déposés    Les employeurs doivent se soumettre à la loi    Quand la mémoire fait défaut    L'arbre qui cache la forêt    1 720 transporteurs contrevenants comptabilisés en 2018    APC ou carnaval fi dachra    L'activité de lecture dépend des sujets    Ecrivaine à… 11 ans    Jusqu'à la fin des temps en lice    Assises nationales du tourisme : Poursuite des travaux au niveau des quatre ateliers    Finances Tenue à Alger d'un séminaire sur la révision du Système comptable financier    Commerce : L'inflation moyenne annuelle à 4,3% jusqu'à décembre 2018    Coupe de la CAF (phase de poules) : Le NAHD dans le groupe du Zamalek    Coupe d'Algérie (1ère partie- 8es de finale) : La logique qualification du CRB, l'USMAn et la JSMB    Hamrouche ne sera pas candidat    VFS annonce une nouvelle mesure    Mouwatana met en garde contre le 5e mandat    Mariée à son insu à un "terroriste"    Un concours prévu pour le 2 mars prochain    Accord Maroc-UE : Le Polisario saisira de nouveau la justice européenne    Soudan : Al-Bachir rejette la responsabilité de mort de manifestants, accuse les protestataires    Syrie : Pederson et Lavrov soulignent l'importance de l'action conjointe    L'Algérie esr bien le nouveau berceau de l'humanité    TRIBUNAL ADMINISTRATIF : La grève de l'intersyndicale de l'Education déclarée illégale    POUR EVITER LA FUITE DES CERVEAUX : L'ordre des médecins appelle au dialogue    Le photographe de presse Benhlima Abdelkrim porté disparu en mer    Le NAHD voit désormais grand    Les experts pointent les insuffisances et contraintes du secteur    Que de derbies !    Une finale avant la lettre entre les plus titrés    Au royaume des poètes arabes    Accord commercial Union européenne-Maroc : Le Front Polisario saisira de nouveau la justice    Extension du port de Skikda: Sonatrach signe un contrat avec les Chinois    Le rêve et la chaloupe    Forum économique de Davos : Messahel représente le président de la République    Journal officiel : La date du 18 janvier décrétée Journée nationale de la commune    Nomination des magistrats et prérogatives pour la HIISE    Film Juba II : Faire connaitre l'Histoire profonde de l'Algérie    Bedoui lance le débat    Les chrétiens sont "très persécutés" en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Algérie fait mieux qu'à Djeddah-2005 (BILAN)
Publié dans Algérie Presse Service le 30 - 09 - 2013

L'Algérie, avec sa jeune génération d'athlètes, a d'ores et déjà amélioré les résultats obtenus lors des jeux de la Solidarité islamique 2005 (JSI-2005) en décrochant 5 médailles d'or, à la veille de la clôture mardi de la 3e édition de cette compétition à Palembang (Sud-Sumatra, Indonésie).
Partis avec l'objectif d'acquérir de l'expérience en prévision des prochaines échéances internationales, les jeunes représentants algériens, dont certains ne dépassaient pas les 17 ans, à l'instar du médaillé d'argent en tennis Mohamed Hassen, ont su relever le défi qui les attendait en terre indonésienne.
Avec 5 or, 5 argent et 6 bronze pour 78 athlètes dans 8 disciplines (contre 3 or, 11 argent et 12 bronze en 2005 en Arabie saoudite avec 130 sportifs dans 12 disciplines), les Algériens peuvent encore améliorer leur moisson de médailles et leur classement général, les compétitions de wushu et de taekwondo n'étant pas encore terminées.
Approché par l'APS à Palembang, le chef de la mission algérienne, Nabil Sadi, s'est dit "satisfait" de cette participation d'autant plus que pratiquement toutes les fédérations sportives ont avantagé les jeunes, à l'image du tennis, du badminton et du taekwondo.
"Ma plus grande satisfaction est celle de voir tous ces jeunes ici (à Palembang) qui ont réalisé une participation honorifique pour l'Algérie", s'est félicité le président de la Fédération algérienne de boxe.
Trois disciplines en or
Sur les huit disciplines dans lesquelles l'Algérie a participé, trois se sont distinguées en remportant l'or, à savoir le karaté do, l'athlétisme et la natation, ces deux dernières ayant enlevé chacune deux distinctions.
C'est cependant le karaté qui a montré la voie grâce à Abdelkrim Bouamria, lequel a surpris tout le monde en décrochant le vermeil dans la catégorie des -60 kg en kumité individuel. Aucun autre karatéka n'a pu l'imiter.
Par la suite, ce fut le tour de l'athlétisme, où Amina Bettiche, médaillée d'or aux Jeux méditerranéens en juin dernier à Mersin (Turquie), a confirmé son talent sur 3.000m steeple avec une nouvelle consécration à Palembang.
L'autre distinction en athlétisme a été l'œuvre d'Abdelmalik Lahoulou, que presque personne n'attendait, au 400m haies, tandis que Kenza Dahmani n'a pu rééditer ses prestations de Mersin et s'est contentée de l'argent sur 10.000m.
"En voyant les autres délégations comme le Maroc par exemple qui a participé avec son équipe A en athlétisme, je pense que ce sont des résultats encourageants pour l'avenir", a estimé M. Sadi.
Oussama Sahnoune sauve la natation algérienne
De son côté, la natation, après des débuts difficiles dus notamment à l'arrivée tardive des Algériens en Indonésie, a réussi à se ressaisir par la suite, décrochant 5 médailles dont deux en or de l'"expérimenté" Oussama Sahnoune aux 50 et 100m nage libre.
Du haut de ses 21 ans, l'ex-athlète de l'USM Alger, actuellement au Cercle des nageurs de Talence (Bordeaux, France) a, à lui seul, su comment faire pour remettre la discipline sur le chemin des consécrations après des années de disette.
L'une des belles surprises de la compétition est venue tout droit des courts de tennis du complexe sportif Jakabaring, où le jeune Mohammed Hassen, champion d'Algérie de la catégorie des juniors, a bousculé la hiérarchie du simple messieurs, atteignant la finale avant de s'incliner avec les honneurs contre plus fort que lui, le tête de série N.1 du tournoi et 505e mondial, l'Indonésien Christopher Rungkat.
"C'est la preuve que la pâte existe, il faut seulement avoir les moyens de la travailler. Mohamed a fait un parcours formidable et détruit trois adversaires avant de tomber en finale", a réagi son entraîneur, Brahim Zineddine, très content de la performance de son poulain.
Sorties les mains vides, les autres disciplines (badminton et haltérophilie) ont participé avec l'objectif de lancer de nouveaux athlètes dans le bain des compétitions internationales, d'autant plus que les épreuves dans ces deux sports ont été d'un niveau élevé, selon les observateurs présents sur place.
Quant aux wushu et taekwondo, ils peuvent encore monter sur la première marche du podium puisque plusieurs de leurs athlètes sont encore en lice. Rien qu'en wushu, trois représentants algériens sont dans le dernier carré de la spécialité Sanda (full-contact) et ont assuré le bronze, à savoir Meziane Rebbouh (-52kg), Benabdellah Ramzi (65kg) et Abdelhakim Moumou (70kg).
A moins de 48 heures de la clôture des JSI-2013, l'Algérie occupe la 9e place au tableau des médailles, soit le même rang qu'à l'issue de la 1ère édition en Arabie Saoudite (les 2èmes JSI en Iran ont été reportés puis annulés).
Mais pour le chef de la mission algérienne, ce classement est relatif puisque des délégations comme celles d'Egypte ou d'Indonésie ont participé à Palembang avec le double des athlètes algériens. "Le nombre d'athlètes sera déterminant dans le classement final", a fait observer le patron de la Fédération algérienne de boxe.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.