Habitat : distribution de dizaines de milliers de logements à l'occasion du 1er Novembre    L'Algérie prend acte de la désignation de Bah N'daw comme président de la transition au Mali    Le Premier ministre palestinien salue la position du Président Tebboune contre la politique de normalisation avec l'entité sioniste    Convention entre le ministère de la santé et le ministère de l'enseignement supérieur pour lutter contre la Covid 19    PENSIONS DE RETRAITE : Mise en place d'un nouveau calendrier de versement    LUTTE CONTRE L'ARGENT SALE : L'impératif de garantir la transparence    MESURES DE REPRISE DES COURS : Les représentants des étudiants satisfaits    CONSTANTINE : Attribution "prochaine" de 100 aides à l'habitat rural    LUTTE CONTRE LES GANGS DE RUES A BLIDA : Arrestation de 59 personnes depuis le début de l'année    Exportations: l'ANCA plaide pour des conventions avec les pays africains limitrophes    Journée internationale de la paix: l'impératif de décoloniser la Palestine et le Sahara occidental    Tottenham : Alli serait disponible en prêt    Coronavirus: 191 nouveaux cas, 127 guérisons et 10 décès    Oran: l'opération d'installation des coordinateurs communaux de la délégation de l'ANIE touche à sa fin    Mostaganem: mise en échec de quatre tentatives d'émigration clandestine et arrestation de 51 personnes    Championnat d'Italie : Débuts flamboyants pour la Juve    Championnat d'Espagne : Le Real Madrid manque sa rentrée    Le paiement électronique "sécurisé et gratuit"    Naceri à la Cour constitutionnelle    Quelle chance pour la paix ?    Mise en échec de trois tentatives de migration irrégulière à Mahdia    Ça urge !    Le drabki, Abou Fadhel et tamazight    Les articles de la discorde    Un autre décès par strangulation    Hommage à Abdelmadjid Merdaci    Avec Mustapha Toumi dites toujours «Sobhan Allah ya Ltif» !    Merci M6 ! Merci pour mes zygomatiques !    Benkhelifa signe pour trois ans    Enfin un gouverneur !    Deux réseaux de passeurs démantelés à Aïn Turck    Les journalistes n'abandonnent pas leur confrère    L'opposition appelle à la désobéissance civile en Côte d'Ivoire    Un suspect arrêté aux Etats-Unis    L'ange blanc s'envole    Hommage au journaliste Salem Hammoum à Bouzeguène    Premier film en variante amazighe ouarglie    Renouvellement des associations sportives : Le MJS fixe les modalités des AG    Flagrant délit !    Retrouver la grandeur américaine    El-Bayadh: Un nouveau complexe sportif bientôt en chantier    US Biskra: Une instabilité chronique    Les importateurs face à leur destin    COLERES ET ENTORSES    Tlemcen: Trois SG de daïra et un ex-médiateur de wilaya promus    «Khayrek sbaq»    Tebboune annonce des législatives anticipées    Un ramassis de clichés et de mensonges    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Guerre de libération nationale: course contre la montre pour recueillir les témoignages des moudjahidine
Publié dans Algérie Presse Service le 27 - 10 - 2014

Le directeur du Musée national du Moudjahid, Mustapha Bitam a affirmé que son musée avait réussi, jusqu'à présent, à recueillir un nombre considérable de témoignages vivants de moudjahidate et moudjahidine, dans une course contre la montre pour finaliser cette opération, à laquelle l'Etat a consacré d'importants moyens.
Le musée qui a engagé une véritable course contre la montre en vue de recueillir les témoignages des moudjahidine "est appelé à accélérer le processus d'enregistrement du plus grand nombre possible de témoignages de ces acteurs de la Révolution", a indiqué M. Bitam dans un entretien accordé à l'APS, à l'occasion de la célébration du 60eme anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale.
25 moudjahidate et moudjahidine, encore en vie, parmi ceux qui ont vécu la révolution nationale et les artisans des plus belles épopées de l'histoire contemporaine, sont reçus quotidiennement par le musée pour l'enregistrement de leurs témoignages, a-t-il précisé.
Les spécialistes du musée procèdent d'abord à l'enregistrement de ces témoignages à l'intérieur d'un studio doté d'équipements modernes, puis ils les distribuent, en tant que référence de base à l'écriture de l'histoire et partie intégrante de la mémoire nationale, a-t-il ajouté.
"Un nombre important de témoignages a été collecté suivant un programme tracé depuis plusieurs années par le ministère de tutelle", a-t-il rappelé.
Le musée "oeuvre d'arrache-pied à l'enregistrement des témoignages vivants des moudjahidine, en tant que matière brute à confier aux histories, aux fins de leur exploitation dans l'écriture de l'histoire de l'Algérie", a-t-il soutenu.
Concernant l'encadrement, la structuration, l'organisation et l'archivage de ces témoignages, le responsable a souligné que des mesures rigoureuses ont été prises à cet effet pour procéder à un bon enregistrement, notamment à travers le recours à une technique élaborée et en prenant en compte différents facteurs dont le lieu de l'enregistrement, la prise de son et la réalisation des témoignages.
La prise en compte de tous ces facteurs contribuera à l'avenir à garantir une matière de base de qualité et son exploitation par les spécialistes, a-t-il affirmé.
Le musée "n'écrit pas l'histoire mais rassemble la matière brute à l'instar des moudjahidine et moudjahidate qui écrivent leurs mémoires ou bien apportent leurs témoignages. La mission d'écriture de l'histoire incombe aux historiens qui se chargent d'examiner, scruter, comparer et traiter la matière historique collectée", a-t-il poursuivi.
Le responsable a appelé à la création de chaînes privées consacrées à l'histoire nationale qui constitueront une ressource et une référence indispensables aux organes de presse, notamment audiovisuels qui s'intéressent à l'histoire de la révolution et au mouvement national en particulier.
Sur le sort des témoignages recueillis jusqu'à présent, M. Bitam a souligné qu'"ils sont archivés selon les wilayas et les témoins", ajoutant que le musée a intensifié récemment ses efforts, à la veille de la célébration du 60e anniversaire de la glorieuse guerre de révolution, pour organiser des sorties sur le terrain, à travers tout le territoire national en vue de recueillir des témoignages.
L'objectif de ces sorties est de collecter tous ce qui se rapporte aux hauts faits de la résistance et de la guerre de libération, à savoir des documents écrits, des vidéos, des témoignages, outre des sites, des prisons et des centres de détention.
Quant à la véracité des témoignages des moudjahidine, M. Bitam a souligné que cette question "ne relève pas de la responsabilité du musée mais de celle des historiens et chercheurs spécialisés".
S'agissant de la collecte des témoignages sur la révolution à l'étranger, M. Bitam a précisé que cette question était du ressort du centre national d'études et de recherches sur le mouvement national et la révolution du 1 novembre, dans le cadre d'un programme spécial du ministère des moudjahidine.
A une question sur les archives du musée, il a précisé qu'il est procédé actuellement au tri, à la classification et à l'indexation des documents disponibles collectés durant la période post-coloniale.
Il a, en outre, appelé historiens, chercheurs et étudiants ainsi que tout citoyen s'intéressant à l'histoire à se rapprocher du musée pour s'enquérir des différentes titres qu'il renferme.
Le musée national du moudjahid est une institution publique à caractère historique et culturel, dont la principale mission est de collecter le maximum de documents et de témoignages et tous ce qui se rapporte aux hauts faits de la révolution.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.