EdF: Benzema, Di Meco comprend Deschamps    Paix en Libye: Boukadoum appelle le CPS de l'UA à unir ses efforts avec l'ONU    Médiateur de la République: fin de fonction de Karim Younes, nomination de Brahim Merad    JSMB - RCA, duel entre le leader et son dauphin    MCO-WAT en vedette    "Nous ne sommes pas encore qualifiés"    Sous le sceau de la pandémie    La normalisation avec l'Etat d'Israël cautionne les crimes de l'occupant sioniste    Formation    Des directives pour parer à l'urgence    Le cafouillage    Algérie-Egypte: pour une coopération dans le domaine des micro-entreprises    L'AC Milan freinée dans sa course à la LDC    Dimanche de penalties et d'accusations    Education: La révision des statuts des travailleurs débattue    «La prévention reste le meilleur moyen», selon le Pr Yacine Kitouni    Campagne de contrôle des motocyclistes    C'est parti pour les épreuves d'éducation physique et de sport (EPS)    Sous le thème «Musée et Mémoire. Les objets racontent votre histoire»    Pierre Augier, Mouloud Mammeri, Frantz Fanon, Germaine Tillon et beaucoup d'autres    Les candidatures ouvertes jusqu'au 15 août    38 hirakistes condamnés de 6 à 18 mois de prison ferme    Une autre nuit d'horreur à Ghaza    "Des labos d'analyses seront installés dans les aéroports"    Un vrai casse-tête    Découverte de la galère portugaise    Un fonds spécial pour l'argent détourné    Qui part, qui reste ?    L'EXAMEN DU DOSSIER DE LOUNÈS HAMZI DE NOUVEAU REPORTE    "Faire obstacle aux discours haineux"    Le parti de "Sawt Echaâb" plaide pour une solidarité mondiale avec la Palestine    Clôture de la 4e session de printemps de l'AP-OTAN avec la participation du CN    Les pays normalisateurs devraient avoir honte de leur position face aux crimes de l'occupant sioniste    Inauguration de l'exposition "expressions artistiques de terre et de feu"    FAF : Charafeddine Amara reçoit les félicitations du président de la FIFA    Le dénuement du portemonnaie    Hydrocarbures: Sonatrach signe avec le norvégien Equinor    Une solution pour Ghaza !    Samir Hadjaoui est décédé    Une loi «spécifique et exhaustive»    Les candidats en ordre de bataille    La communication fait défaut    Les mercenaires de la politique    Début des vaccinations à grande échelle en Afrique du Sud    Cinq terroristes présumés tués près de la frontière algérienne    De quoi sera fait l'après-Covid?    Frida à l'affiche    Boudjima renoue avec le Salon du livre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Installation de l'Intergroupe de Paix au Sahara occidental au Parlement européen
Publié dans Algérie Presse Service le 25 - 02 - 2015

Un groupe parlementaire appelé ‘‘Intergroupe Paix au Sahara occidental'‘, composé de 119 eurodéputés représentatifs d'un large éventail de courants et de formations politiques, a été installé mardi au Parlement européen à Bruxelles.
L'installation s'est découlée en présence du ministre sahraoui chargé des relations avec l'Europe, Mohamed Sidati, du Président de la Conférence européenne pour la coordination du soutien et de la solidarité avec le peuple sahraoui (EUCOCO), Pierre Galand, ainsi que des Organisations non gouvernementales (ONG) locales et internationales.
Cette alliance d'eurodéputés disposera d'une structure permanente au sein du Parlement européen et sera présente dans l'hémicycle à travers des activités diverses telles que la publication de rapports, de communications ainsi que la réalisation de missions d'information.
Le président de l'EUCOCO et les eurodéputés présents à la réunion constitutive de l'Intergroupe, se sont félicités de son installation ‘‘en dépit des obstacles et manœuvres du Maroc et de ses relais au Parlement dans le vain espoir de torpiller'‘ toute initiative allant dans le sens de l'affirmation du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination.
Dans leurs témoignages, les participants ont estimé que cette consécration sonne comme un ‘‘cuisant échec'‘ pour la diplomatie marocaine et un ‘‘désaveu cinglant pour sa stratégie visant à étouffer toute forme d'expression de soutien à la cause du peuple sahraoui et à sa quête patiente et persévérante pour l'exercice de son droit inaliénable à l'autodétermination'‘.
Ils ont, à cet égard, dénoncé le ‘‘discours trompeur de certains eurodéputés, à leur tête le socialiste français, Gilles Pargneaux'‘. Ce dernier avait introduit des ‘‘amendements fantaisistes'‘ dans le cadre du projet de rapport du Parlement sur le rapport annuel 2013 de la Haute représentante de l'Union européenne (UE) portant sur la Politique étrangère et la sécurité commune (PESC).
Le socialiste français ‘‘entendait arracher le soutien du Parlement européen au plan d'autonomie marocain'‘. Ces amendements ont été rejetés par la Commission des Affaires étrangères.
Les membres de l'Intergroupe ont unanimement condamné la ‘‘démarche provocatrice'‘ du Maroc à travers son initiative de tenir une session du Forum Crans Montana dans la ville occupée de Dakhla.
Ils ont affirmé que cette tentative était ‘‘contraire à la légalité internationale et visait à avaliser le fait accompli colonial sur un territoire sur lequel la souveraineté du Maroc n'est reconnue par aucun Etat dans le monde'‘.
Les membres de l'Intergroupe ont également condamné les ‘‘manœuvres du Maroc qui tente de donner du combat libérateur du peuple sahraoui une image caricaturale et grossière, en décalage avec la justesse de sa cause'‘.
Ils ont pointé du doigt sa ‘‘politique prédatrice d'exploitation des richesses naturelles du Sahara occidental au mépris du droit international'‘.
Enfin, les eurodéputés ont dénoncé les ‘‘manipulations grossières'‘ exercées par le lobbying marocain au Parlement européen en vue de discréditer les réfugiés sahraouis et de les priver de l'aide humanitaire de l'UE.
M. Galand a confirmé, à cette occasion, qu'il s'est rendu à plusieurs reprises dans les camps de Tindouf, et qu'il maintient des contacts réguliers dans ce cadre.
Il a affirmé que l'aide humanitaire est bien organisée dans ces camps et que les réfugiés interrogés ont exprimé leur satisfaction sur la distribution de cette aide.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.