Des journalistes reviennent en... autostop !    ils ont réussi à marcher    La marche de la communauté universitaire empêchée    Pris au dépourvu, les citoyens pénalisés    L'espoir d'une reprise    Une coalition d'ONG plaide pour une "nouvelle approche"    L'Algérie œuvre à l'élimination totale des ADM    Démenti    FAF : L'AGE pour la désignation du nouveau président aura lieu ce jeudi    Fort taux de suivi de la grève, selon le Cnapeste    Les ménages à rude épreuve    Secousse tellurique de 3,2 degrés dans la wilaya de Béjaïa    Pas de diffusion télé pour le feuilleton "Babor Ellouh"    "Their Algeria" décroche le prix spécial du jury    Rassemblement sur le parvis Matoub-Lounès à Paris    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces de l'occupant marocain    Energies renouvelables : une journée dédiée à l'hydrogène vert le 19 avril en cours    Mouloudia d'Alger : Les joueurs mettent la pression    Tebboune nomme Ahmed Rachedi Conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    Liverpool-Real Madrid : Les compositions probables    6 habitudes alimentaires pour lutter contre la fatigue chronique    Primauté du sucre et de l'huile contrariée    Le CRA ouvre un restaurant «Rahma» à la Médiathèque: 400 repas quotidiennement pour les démunis    Tlemcen - Ansej : des transporteurs réclament l'effacement de leurs dettes    Ligue 2 - Groupe Centre: Six postulants au coude-à-coude    Sétif: Un atelier clandestin de fabrication d'armes démantelé    112ème mardi de protestation: Les étudiants au rendez-vous au premier jour du Ramadhan    La vitamine DZ, seule source d'énergie locale !    Un ultimatum pour Cavani    L'Iran met en garde Washington contre le «sabotage» et les «sanctions»    Une grave provocation    Saidal fabriquera du Levothyrox    Exclusivement destinée à l'export    «L'immunité collective n'est pas atteinte»    Azra scintille à tigzirth    Le président Tebboune appelle à la vigilance    Flambée vertigineuse des prix des produits alimentaires    Le complexe de l'automobile    La dispute royale en Jordanie embarrasse l'Arabie saoudite    Un constat sans complaisance    Zorc optimiste pour Haaland    David Luiz sur le départ    Alors, c'est In Salah ou Aïn Salah?    La librairie «Cheikh» renoue avec les ventes-dédicaces    L'amour à l'italienne    Baâdji poursuit sa purge    Saïd Bouteflika refuse de se «livrer»    Les indépendants en «conquérants»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les accusations de détournement de l'aide humanitaire de l'UE aux réfugiés sahraouis sont "injustes" (UE)
Publié dans Algérie Presse Service le 25 - 03 - 2015

L'Union européenne (UE) a qualifié mercredi d'accusations "injustes" les allégations marocaines relatives au détournement des aides Humanitaires aux camps des réfugiés sahraouis à Tindouf.
"Les accusations de détournement de l'aide humanitaire de l'UE aux camps des réfugiés sahraouis à Tindouf sont injustes, notamment suite aux efforts et aux mesures prises par la Commission européenne", a souligné la vice-présidente de la Commission européenne en charge du budget et des ressources humaines, Kristalina Georgieva.
La vice-présidente de la Commission européenne a été reçue par la commission du contrôle budgétaire au Parlement européen, en vue de débattre sur le projet de rapport de cette commission parlementaire sur la décharge budgétaire 2013 de la commission européenne et de ses agences exécutives.
Interrogée sur les allégations de détournement de l'aide humanitaire de l'UE dans les camps des réfugiés sahraouis à Tindouf, Mme Georgieva a insisté pour dire que "ces accusations sont injustes", eu égard aux efforts consentis par la Commission européenne et par d'autres organismes concernés.
Elle a affirmé que depuis le début de l'enquête menée par l'OLAF en 2003, la Commission européenne a pris toutes les mesures préventives et correctives à ce sujet, rappelant que depuis cette année, la Commission européenne a mis en place un suivi et un contrôle rigoureux de l'organisation de l'aide et son acheminement et tous les aspects logistiques y afférents.
Mme Georgieva a relevé également, qu'il a été même procédé à la réduction du nombre des organisations qui ont accès à l'aide humanitaire de l'UE, citant l'exemple de l'aide acheminée dans des conteneurs au port d'Oran "ne pouvant pas être ouverts, jusqu'à leur arrivée aux camps de Tindouf", précisant que le personnel de la direction générale ECHO et du PAM suivent rigoureusement toutes les opérations sur le terrain.
Elle a ajouté que la Commission européenne a mis en place une méthode de vérification sur "base aléatoire" consistant à réaliser des vérifications auprès des familles sahraouies pour confirmer la réception de cette aide, en plus des opérations réalisées au niveau des marchés pour vérifier si l'aide est vendue.
La vice-présidente de la Commission européenne a informé les eurodéputés membres de la commission de contrôle budgétaire que depuis 2003 la DG ECHO a réalisé 63 missions d'audit dont 8 sur le terrain, dans les camps sahraouis, martelant qu'il n'y a "aucune preuve" que cette aide soit détournée.
Par la même occasion, elle a alerté sur la situation humanitaires des Sahraouis, notant qu'en 2015, cette aide est "beaucoup réduite" et que la population sahraouie se trouve dans une situation "grave" et "dépend" essentiellement de l'aide humanitaire de l'UE.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.