Ce qui s'est réellement passé devant l'APC    Ouyahia appelle à la mobilisation pour la réélection du Président Bouteflika    Sonelgaz parvient à réduire sa dette à 60 milliards de dinars    Partenariat dans les domaines des ports secs et des produits «halal»    L'ouverture à l'extérieur de l'université algérienne est inéluctable    François Regis-Legrier : «La bataille d'Hajin était une défaite stratégique»    11e Festival national des arts et de la créativité    Le taux de raccordement en eau potable a atteint 99,37 %    Sept personnes sauvées in extremis d'une mort certaine    Célébration du centenaire du défunt Farid Ali    Prochaine création d'un orchestre amazigh    Salon national de la photographie à Aïn Témouchent    Deux suspects arrêtés    L'armée renouvelle son soutien au président maduro    Sommet tripartite sur la Syrie : "Nous nous rapprochons de plus en plus du règlement du conflit"    Ligue des champions d'Afrique : Le CSC depuis hier en Egypte    Coupe d'Algérie (1/4 de finale aller) : L'USM Annaba et le NA Hussein-Dey prennent option    Afrique/Europe : Feghouli et Bennacer retenus dans le onze type africain de la semaine    Amara Benyounes victime d'une "fake news"    Réunion des partis de l'opposition    Journée technique sur la modernisation des banques : Les financements bancaires devraient s'orienter davantage vers les PME    Bedoui depuis Djelfa : "L'avenir de l'Algérie n'est pas tributaire d'un rendez-vous électoral"    À Bechar : La problématique d'eau potable en voie de résolution    En un an, la facture a presque doublé    Karl Lagerfeld tire sa révérence Virginie Viard succède au "Kaiser" chez Chanel    Sommet de l'opposition pour une candidature unique.. Des tractations laborieuses    Rencontre Benghabrit-syndicats.. Une voie «sans issue»    Hockey sur gazon.. Nécessité d'accompagner les formateurs de demain    Trafic de stupéfiants.. Plusieurs individus sous les verrous    Dernière roue de la charrette…    Il dit pouvoir diriger des missiles en direction de l'Amérique.. Poutine met en garde Washington    LOGEMENT SOCIAL : 2 millions de bénéficiaires ne paient pas leurs redevances    Braquage de Boumerdès : 4 convoyeurs de fonds arrêtés    PRESIDENTIELLE 2019 : Ouyahia exhorte ses partisans à voter Bouteflika    Le sénateur démocrate Bernie Sanders annonce sa candidature pour 2020    Le Gambien Bakary Gassama au sifflet    Les présidents de l'ASAM et l'O Médéa suspendus    Aux actionnaires de valider le passage sous Hyproc    Varsovie attend des excuses d'Israël    Rachid Mokhtari publie La Guerre d'Algérie dans le roman français    L'Orchestre symphonique de la ville d'Oran donne son premier concert    L'éclipse    Trois médailles, dont une en or, pour l'Algérie    Les acquis enregistrés grâce à l'unité et la détermination du peuple sahraoui    La Ligue arabe condamne les prélèvements par l'occupant israélien sur les revenus d'impôts palestiniens    Une cache contenant des armes et des munitions découverte à Tamanrasset    Formation professionnelle : Réception de 40 nouveaux établissements pour la rentrée de février    Projection de "Maintenant, ils peuvent venir"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





De grands projets routiers pour décongestionner la circulation à Alger d'ici 2017
Publié dans Algérie Presse Service le 17 - 06 - 2015

Plusieurs grands projets routiers sont en cours de réalisation pour arriver dans deux ans à décongestionner le trafic automobile dans la capitale, a indiqué mercredi le ministre des travaux publics, Abdelkader Ouali.
"La congestion du réseau routier est un problème qui se pose dans toutes les grandes villes. A Alger, le programme d'action des autorités publiques vise à fluidifier la circulation, notamment au centre-ville, à travers la réalisation de grands projets routiers", a souligné M. Ouali lors d'une visite d'inspection de chantiers de son secteur à Alger.
Le premier axe de ce programme consiste, selon le ministre, à renforcer le réseau routier permettant d'éviter aux automobilistes de passer par les wilayas d'Alger et de Blida quand ils voyagent de l'Est du pays vers l'Ouest ou vice versa.
Il a cité la 2e rocade sud d'Alger (Zéralda-Boudouaou) qui est opérationnelle depuis quelques années, mais également la voie express reliant Khemis Meliana à Bordj Bou Arreridj dont les travaux ont démarré depuis quelques semaines.
L'objectif du deuxième axe du plan de décongestion de la capitale est de permettre aux usagers de quitter rapidement le centre-ville et de rejoindre les deux rocades sud d'Alger et l'autoroute Est-Ouest, sans passer par les voies secondaires, a ajouté M. Ouali.
Cet axe est renforcé par la réalisation de sept (7) pénétrantes en double voie express qui partent des communes du littoral vers celles du sud de la wilaya dÆAlger avec des liaisons aux dorsales de la capitale.
La mise en service progressive de ces pénétrantes va permettre de "révolutionner" d'ici 2017 la gestion de la circulation automobile au centre d'Alger, a estimé le ministre. M. Ouali a exigé des autorités locales de æÆmettre le paquetÆÆ afin de livrer dans les meilleurs délais possibles le projet de la radiale de Oued Ouchayah, qui fait la jonction entre le tunnel de Oued Ouchayah (Bachdjarrah) à l'autoroute Est-Ouest au niveau de Baraki.
"La radiale de Oued Ouchayah est stratégique pour la capitale. Elle permettra aux automobilistes de quitter rapidement le centre-ville. Il faut y mettre le paquet ", a-t-il insisté. Réalisés à 30%, les travaux de construction de cette radiale peinent à avancer à cause de la présence du plus grand bidonville de la capitale, à savoir le site "Erramli", a rappelé le directeur de wilaya des travaux publics, Abdenour Rabhi.
La wilaya d'Alger avait programmé de reloger les familles d'Erramli avant le mois sacré du Ramadhan, mais cela n'a pu se faire à cause de l'étude des dossiers qui est toujours en cours, indique-t-on. Pour compléter le maillage du réseau routier à Alger, la wilaya doit encore réaliser la pénétrante reliant le réseau routier du 5-Juillet à la 2e rocade, en contournant la commune de Draria.
L'étude existe mais les travaux, qui nécessitent une enveloppe de trois (3) milliards de dinars, n'ont pas commencé faute de financement, selon M. Rabhi. "La pénétrante du 5 juillet sera ma priorité pour Alger en 2015", a promis le ministre, invitant le wali Abdelkader Zoukh à se " battre" pour obtenir du gouvernement le financement de ce projet qui permettra de décongestionner les rues d'El Achour et Draria.
S'agissant de la réfection et de l'entretien des routes M. Ouali a qualifié dÆ"obsolètes" les méthodes actuelles d'intervention, annonçant qu'une opération pilote serait lancée à Alger pour tester une nouvelle méthode assurant une plus grande coordination dans la gestion de cette activité.
"Il existe quatre types de routes (chemin communal, de wilaya, route nationale, autoroute) avec quatre différents intervenants et quatre budgets et la coordination entre eux n'est pas garantie", a-t-il déploré. Pour une rapide intervention dans l'entretien et la réfection du réseau
routier, des mesures ont été prises afin de mettre en place dans chaque wilaya des équipes techniques, a souligné le ministre des Travaux publics. Lors de sa visite d'inspection à Alger, M. Ouali a visité plusieurs chantiers d'aménagement de route, dont ceux de deux trémies sur la route nationale n°01, à hauteur des quartiers Djenane Sfari (Birkhadem) et Ain Malha (Gué de Constantine).
Lancés en août 2014 pour un délai de réalisation de six mois, les deux projets sont réalisés à 50%. Le ministre a accordé aux entreprises de réalisation jusqu'à décembre prochain pour livrer les deux ouvrages.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.