Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les hydrocarbures seront la principale ressource pour de nombreuses décennies
Publié dans Algérie Presse Service le 13 - 10 - 2015

, a estimé l'ancien Président directeur général de Sonatrach, Abdelmadjid Attar lors des travaux de la première réunion du "Gas Market Committee"
(Comité du marché du gaz) de l'Union Internationale du Gaz (UIG), qui se tient à Oran du 12 au 14 octobre.
M. Abdelmadjid Attar, qui préside cette rencontre, a souligné que "tout le monde est d'accord que l'énergie, sa disponibilité, son accession, demeureront les conditions primordiales au développement économique".
Il a affirmé également que parmi les hydrocarbures, le gaz naturel est en train de s'imposer de plus en plus comme l'une des ressources les plus propres, signalant toutefois que son marché est en train de vivre des bouleversements et une mutation affectant de façon significative le secteur de l'énergie.
Concernant la réunion d'Oran, M. Attar a indiqué, à l'APS, que l'Association Algérienne de l'Industrie du Gaz (AIG) travaille sur le triennat 2015-2018 avant le congrès qui aura lieu à Washington en juin 2018.
L'AIG, qui est membre statutaire de l'UIG, participe à trois groupes de travail, a-t-il fait savoir soulignant que l'objectif ces réunions est de planter le décor, mettre en place une feuille de route pour les délégués des différents pays et organisations gazières pour les trois années à venir.
"L'intérêt pour l'Algérie est que l'AIG est présente dans les différents comités. C'est important pour la défense des intérêts du pays, notamment pour ce qui concerne la commercialisation du gaz et les conditions contractuelles",
a déclaré M. Attar soulignant que le thème du triennat 2015-2018 "fuelling the future" (approvisionner le futur) est significatif pour les membres du comité.
Il signifie en l'occurrence procurer au monde une énergie suffisante et propre, a-t-il expliqué affirmant que "le gaz naturel aura certainement un rôle majeur dans cet approvisionnement, car il est la ressource qui peut assurer une transition énergétique douce à l'avantage du climat et de l'ensemble des espèces humaines, animales ou végétales".
Le plan d'action de l'UIG, basé sur le programme de travail de l'ensemble des comités de préparation, a pour objectif de promouvoir le gaz naturel à travers trois axes stratégiques: accès, marchés et acceptabilité sociale, qui ont une importance capitale comme base d'analyses, de réflexion et de recommandations qui seront exposées lors du prochain congrès mondial, a indiqué M. Attar.
"L'Algérie a sa propre position à ce sujet et nous comptons l'exposer et la défendre", a déclaré l'ancien Président directeur général de Sonatrach.
Il a rappelé qu'il faut prendre en considération de nouveaux bouleversements importants, notamment la récession économique, les crises géopolitiques, la prise de conscience au sujet du caractère épuisable et non renouvelable des
hydrocarbures, l'apparition de nouveaux acteurs avec d'importantes réserves conventionnelles et le recours aux hydrocarbures non conventionnels dont les ressources potentielles sont en train de modifier la répartition mondiale des ressources, avec toutes les conséquences que cela implique, aussi bien pour les régions exportatrices que consommatrices.
Trois groupes de travail auront à aborder trois importants thèmes traitant notamment du rôle du marché gazier dans le développement de nouvelles sources d'approvisionnement et nouvelles ressources gazières (gaz non conventionnel dit de schiste, biogaz, hydrates de gaz et probablement d'autres à l'avenir) et leur impact sur l'énergie globale, a indiqué M. Attar.
"Le développement de nouveaux marchés gaziers émergents en Amérique Latine, au Moyen Orient et en Asie du Sud-Est aura certainement des impacts importants sur les échanges mondiaux", a-t-il affirmé.
Organisée par l'AIG, cette réunion regroupe à Oran les adhérents de cette association notamment Sonatrach et Sonelgaz et les délégués d'associations et sociétés gazières de plusieurs pays dont la Russie, la Norvège et le Japon.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.