Tottenham : Une offre pour En-Nesyri ?    [Vidéo] La déferlante Casbah-Bab El Oued en puissance    Sous le signe de solidarité avec les pompiers à Bouira    Prix littéraire Méditerranée 2021 : Boualem Sansal lauréat    Législatives du 12 juin: Ennahda appelle les citoyens à se rendre massivement aux urnes pour choisir leurs représentants    Football / Coupe de la Ligue : USMA-MCA éclipse tout    La stabilité de la région tributaire du respect par le Maroc de ses frontières internationales    LE 8 MAI 1945, LE 8 MAI 2021, UN MÊME MOT D'ORDRE : RENDEZ-NOUS L'ALGERIE !    V 116 : Le Hirak change d'itinéraire    Coronavirus: 219 nouveaux cas, 142 guérisons et 8 décès    Equipe nationale de football : Algérie - Mauritanie le 3 juin à Blida    UA: échange de vues entre Boukadoum et Faki au sujet des travaux du CPS    Insistance sur la nécessaire implication dans le processus électoral    Elaboration d'une feuille de route relative à l'enseignement de Tamazight    La journée de la mémoire "n'est pas exclusive aux seules massacres du 8 mai 1945"    L'opération Barkhane ne devrait pas durer plus que quelques années    Covid-19: des autorisations d'exportation de masques "prochainement délivrées"    Les réserves d'eau du pays "suffisantes jusqu'à l'automne prochain"    Massacres du 8 mai 1945: Des films sur la résistance et la révolution programmés à Sétif    Juanfran pas tendre avec Neymar : "Il est insupportable"    Mahrez: "difficile de remporter la ligue des champions si..."    Un jeudi apocalyptique à M'sila    Coopération : lancement officiel du projet de création d'un Conseil d'affaires algéro-mozambicain    La recherche de solutions aux différentes revendications doit se faire dans le cadre d'une approche progressive    Mahrez a mis Paris à ses pieds    Messaoudi (JSS) maintient le cap    L'opposition conteste la prise de pouvoir par les militaires    Sonatrach évoque une reprise de ses activités en Libye    2 personnes trouvent la mort sur la RN 47    Tajine de poulet sucré-salé    Les pompiers exigent la réintégration de leurs collègues    Relâchement généralisé et persistant    Les prix se consolident    L'ouverture de bureaux de change n'est pas envisageable    La Cnas lance une application au profit des femmes enceintes    Algérie-Libye : une position ferme et réaliste (1re partie)    Le Parlement adopte l'amendement de la loi sur la Cour constitutionnelle    Inexistant au centre-ouest du pays : Le projet de CHU relancé à Chlef    563 LSP à Souidania : Le projet en stand-by    Les démarches de sa prise en charge engagées    Les candidats retiennent leur souffle    Les agents agréés de l'Otan aux abois    L'armée hausse le ton    L'UA condamne les attaques terroristes au Burkina-Faso, Mali et Niger    Un policier tué dans une attaque jihadiste sur des puits de pétrole    «Nous voulons la vérité des faits sans complexes»    Appel à l'exploitation économique du patrimoine culturel    Le roman de Salim Bachi parait aujourd'hui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les syndicats de l'Education s'engagent à respecter la Charte en faveur de la stabilité du secteur
Publié dans Algérie Presse Service le 30 - 11 - 2015

Les syndicats du secteur de l'Education qui ont signé dimanche à Alger la Charte d'éthique éducative avec la ministre de l'Education nationale, Nouria Benghebrit se sont engagés à assurer la stabilité du secteur.
Il s'agit de l'Union nationale des personnels de l'Education et de la formation (UNPEF), le syndicat national des travailleurs de l'éducation et de la formation (SATEF), la Fédération nationale des travailleurs de l'éducation (FNTE), l'Union nationale des personnels de l'éducation (UNPE) affiliée à l'UGTA, le Syndicat national autonome des professeurs de l'enseignement secondaire et technique (SNAPEST), le syndicat national autonome des professeurs de l'enseignement primaire (SNAPEP), le syndicat national des corps communs et ouvriers professionnels de l'éducation nationale (SNCCOPEN), et le syndicat national des travailleurs de l'éducation (SNTE).
Dans une déclaration à l'issue de la signature de la Charte, le Secrétaire général de la FNTE, Ferhat Chabekh a affirmé que la signature du document répondait à une profonde conviction quant à la pertinence du contenu de la Charte dont l'objectif est d'instaurer un climat serein et stable dans le secteur.
Mohamed Hmidat, SG du SNAPEP a estimé, de son côté, que la Charte devrait réhabiliter l'Ecole algérienne".
Djamel Rouani, chargé de la formation et relations publiques au SNAPEST, a insisté sur le fait que la Charte ait été signée pour une école de qualité.
Le secrétaire général du SNTE, Abdelkrim Boudjenah, a souligné que la signature de la charte par le syndicat se veut une réponse à la "bonne intention du ministère de promouvoir l'école algérienne et de préserver les acquis". Cette charte a pour objectif d'"ouvrir de réelles perspectives au secteur en privilégiant le dialogue pour mieux participer au développement pour l'intérêt de toutes les parties", a-t-il expliqué.
Pour sa part, le président de la FNTE, Belamouri Laghlid, a indiqué que la charte est un "acte moral", estimant que ce document "défend l'école algérienne pour mieux la valoriser".
L'UNPEF s'est engagée à contribuer à l'explication de cette charte aux travailleurs en vue d'atteindre la stabilité escomptée, a estimé son président, Sadek Dziri.
Le secrétaire général du SATEF, Boualem Amoura, a affirmé que cette charte "est le fruit de 25 ans d'efforts pour atteindre une école nationale de qualité".
Le SNCCOPEN a souligné par la voix de son représentant, Sid Ali Behari que la signature de la Charte était dans l'intérêt des élèves et visait la promotion de l'école et du savoir".
La charte a également été signée par les parents d'élèves, représentés par l'association des parents d'élèves et la Fédération nationale des associations des parents d'élèves (FNAPE).
Le Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l'Education (CNAPESTE) et le Syndicat du conseil des lycées d'Alger (CLA) avaient refusé la signature de cette Charte, au moment ou le ministère a affirmé que "les portes restent ouvertes pour les parties qui ne sont pas encore prêtes à signer".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.